Avec le réveil de Syn le trappeur et de son loup cyborg Ack, qui émergent de leur hibernation, le lecteur s'éveille au monde mystérieux de Cygnis. Une nature montagneuse, sauvage et majestueuse, de petites villes primitives et des troglodytes, et tout autour les ruines d'une technologie disparue, infestées de robots tueurs. Le voyage de Syn dans cet univers postapocalyptique sera un périple dans sa propre histoire, où l'attend une révélation existentielle phénoménale. A 34 ans, le Genevois Vincent Gessler, passionné d'histoire et d'informatique, a crée l'évènement avec son premier roman. Cygnis a séduit d'emblée la critique et arbore fièrement le Prix Julia-Verlanger 2010 et le Prix Européen Utopiales 2010, récemment attribués au festival de SF nantais. On lira aussi avec bonheur deux de  ses nouvelles, Fractal dans l'anthologie Utopiae 2006 (Atalante), et Miroirs du ciel dans le recueil Utopiales 2010 (ActuSF). Deux séduisants reflets du talent du "fictiologue", du nom d'un défunt mouvement littéraire suisse.

Gessler - Cygnis - Le Republicain Lorrain

Avec le réveil de Syn le trappeur et de son loup cyborg Ack, qui émergent de leur hibernation, le lecteur s'éveille au monde mystérieux de Cygnis. Une nature montagneuse, sauvage et majestueuse, de petites villes primitives et des troglodytes, et tout autour les ruines d'une technologie disparue, infestées de robots tueurs. Le voyage de Syn dans cet univers postapocalyptique sera un périple dans sa propre histoire, où l'attend une révélation existentielle phénoménale.

A 34 ans, le Genevois Vincent Gessler, passionné d'histoire et d'informatique, a crée l'évènement avec son premier roman. Cygnis a séduit d'emblée la critique et arbore fièrement le Prix Julia-Verlanger 2010 et le Prix Européen Utopiales 2010, récemment attribués au festival de SF nantais. On lira aussi avec bonheur deux de  ses nouvelles, Fractal dans l'anthologie Utopiae 2006 (Atalante), et Miroirs du ciel dans le recueil Utopiales 2010 (ActuSF). Deux séduisants reflets du talent du "fictiologue", du nom d'un défunt mouvement littéraire suisse.

Publié le 11 janvier 2011

à propos de la même œuvre