Les échos

Avec son président élu et réélu, la Russie a toutes les apparences d'une démocratie. Pourtant il ne fait pas bon y être dans l'opposition, les écarts de richesse y sont abyssaux et la corruption endémique. C'est ce que chronique l'écrivain et journaliste polyglotte Dmitry Glukhovsky dans son dernier ouvrage « Texto ».

Célèbre pour sa série littéraire d'anticipation « Metro », devenu un jeu vidéo, l'auteur se fait pour ce nouvel opus un témoin de son époque. Observant la mutation de la ville où il est né, Moscou, aux prises avec un régime qu'il qualifie de « kleptocratie » où un petit groupe capte tous les droits et toutes les richesses. Portrait de la « démocrature » en Russie.

Écouter le podcast ICI

Publié le 31 juillet 2019

à propos de la même œuvre