Une belle découverte, un roman sombre et passionnant et un auteur que je vais suivre avec attention. Bref ce Texto est un livre qui marque profondément et qui mérite toute votre attention.

Glukhovsky - Texto - Book en stock
Article Original

Ilya sort de prison. Il y a passé sept ans. Il a purgé toute sa peine, pas de remise pour lui. Sa jeunesse il l'a passé enfermé. Lorsqu'il sort beaucoup de choses ont changé. Il reconnaît à peine Moscou, devenue une ville pour touristes.
Il rentre à Lobnia, là où il a toujours vécu avec sa mère. Sa mère qu'il a hâte de retrouver. Ils sont restés en contact via les quelques secondes de téléphone qu'il réussissait à négocier en prison. Sa seule distraction. Quelques secondes sur lesquelles il prélevait un peu de temps pour regarder la page facebook de Vera. Vera sa petite amie qui n'en pouvait plus d'attendre et qui l'a largué pour un autre. Il comprend oui, mais ça fait mal ...

Quand il arrive à Lobnia, l'appartement de sa mère est vide ...

Alors son obsession va revenir le hanter: se venger ! Oui se venger, parce que si Ilya est allé en prison, il n'était pas coupable pour autant. Il était juste au mauvais endroit au mauvais moment et il a rencontré la mauvaise personne. Remontons sept ans plus tôt. Une soirée. Ilya veut fêter son admission à la fac à Moscou. Admission au mérite et non en magouillant ce qui est très rare. Car Ilya est un excellent étudiant. Il va en boîte de nuit avec Vera, mais cette nuit là, la police fait une descente. Rien de grave puisqu'Ilya n'a rien à se reprocher. Sauf qu'un des policiers commence à tourner autour de Vera et veut l'emmener avec lui. Ilya s'oppose et se retrouve sous les verrous avec des petits sachets de drogue dans sa poche ...

Alors Ilya, veut retrouver ce Petia qui lui a volé sa vie. Le retrouver, le tuer, se venger. Mais sa vengeance ne va pas lui apporter la paix qu'il désirait. Surtout qu'il lui a pris son smartphone. Il va devenir complètement obsédé par Petia et remonter le fil de sa vie par messages interposés. 

Et c'est là, tout le but du roman. Mes quelques paragraphes peuvent vous sembler spoiler le récit, mais pas du tout, ce ne sont que les tous premiers chapitres,  parce que l'essence même du roman c'est de suivre Ilya dans sa plongée dans la vie de Petia à travers tous les messages qu'il va retrouver sur le téléphone. Whatsapp, mail, vidéo, enregistrements, tout y passe. Toute une vie. Une vie complexe en plus. Les gens laissent plus de traces sur leurs smartphone que nulle part ailleurs. Alors Ilya va fouiner, enquêter, essayer de comprendre. Petit à petit, il va s'imprégner de Petia à tel point qu'il en devient son double, sa conscience ...

Ilya m'a profondément touchée. Ce môme dont l'avenir s'annonçait si brillant a été stoppé net par un policier véreux. Sa vie lui a été volée, alors en retour il va voler celle de Petia. Mais Ilya sait bien qu'en faisant ça il va droit dans le mur. Et le lecteur le sait lui aussi. Ilya fait un travail de fourmi pour reconstituer la vie de Petia. Petit à petit le puzzle se construit. D'abord incomplet, les quelques pièces trouvées mènent à de fausses pistes, comme quoi il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives. Ilya imagine la vie du flic et à travers l'histoire qu'il reconstruit, on apprend aussi à le connaître. Un pauvre gars, d'une ville de banlieue de Moscou. Il aurait pu avoir une belle vie, ou tout au moins une vie normale. Se marier, bosser, voyager, aller boire des verres avec des potes plutôt que de boire de la vodka à la bouteille dans la cuisine vide de l'appartement de sa mère ...

Chronique d'une mort annoncée, Texto nous fait suivre un homme brisé et désespéré qui va vivre ses derniers jours dans la peau d'un autre par téléphone interposé. Franchement étonnant. Je n'avais encore jamais lu de Glukhovsky. Mon fils avait adoré la série des Metro, je comprends pourquoi. Sa plume est vraiment merveilleuse, sa vision du monde pointue. Il sait décortiquer l'âme humaine et en faire remonter le meilleur ou le pire. Chaque détail compte. Glukhovsky porte un regard critique sur notre société et sur la Russie en particulier. 

Une belle découverte, un roman sombre et passionnant et un auteur que je vais suivre avec attention. Bref ce Texto est un livre qui marque profondément et qui mérite toute votre attention.

Publié par Phooka

Publié le 5 avril 2019

à propos de la même œuvre