Pierre Bordage
Auteur
« J’essaie de me faire une petite place, modeste laboureur des mots, dans le sillon éternel et fécond tracé par les grands faiseurs d’histoires. »
 
Pierre Bordage est né en janvier 1955 à La Réorthe en Vendée.

En 1973, le jeune Vendéen vient faire ses études à Nantes. Le passionné d’histoire a finalement opté pour la fac de Lettres modernes. Un cours de littérature comparée lui ouvre l’accès à un autre monde : il porte sur la science-fiction américaine de l’âge d’or. Un atelier de création littéraire se charge ensuite de lui donner le plaisir d’écrire.

En 1985, il écrit Les Guerriers du silence. Ce n’est qu’en 1992, alors qu'il est journaliste sportif à Paris, qu’il rencontre son premier éditeur, les éditions Vaugirard, pour qui il écrit la série des Rohel. En 1992 toujours, les éditions L’Atalante reçoivent Les Guerriers du silence (premier tome de la trilogie du même nom) et le publient en mars 1993. Il sera suivi de Terra Mater puis de La Citadelle Hyponéros. Cet opéra de l’espace au souffle épique où des centaines de mondes s’entrechoquent, puissamment fondé sur nos mythes et notre imaginaire collectif, connaît un succès public immédiat.

La reconnaissance des amateurs et des professionnels de la science-fiction se traduit rapidement par le Grand Prix de l'Imaginaire et le Prix Julia Verlanger en 1994. Puis il obtient le prix Cosmos 2000 pour La Citadelle Hyponéros en 1996, et le prix Tour Eiffel de science-fiction 1998 pour Wang.

Dans son dernier roman, Les Dames blanches, qui sera bientôt traduit en allemand, Pierre Bordage donne toute la mesure de sa passion pour les grands mythes fondateurs de l’humanité et sa haine des fanatismes.

« Conteur invétéré avant d’être un architecte d’univers, Pierre Bordage s’avère un touche-à-tout virtuose. » Libération
 
 
Source : Libération, Frédérique Roussel, 10/07/2015

Revues de presse

( 183 )
Voir tous les résultats