Jeu de Rôle Magazine
Ah, le bon air frais de la campagne. Quoi de mieux pour prendre quelques jours de vacances avec son épouse adorée et son petit garçon chéri. Sauf quand on s'appelle Samuel Vimaire, Duc et Commissaire Divisionnaire, et que l'on est un pur produit de la ville. Mais quand dame Sybille force son époux à prendre 15 jours de congé dans le manoir familial, celui-ci se résigne à un séjour ennuyeux. Fort heureusement pour lui (et aussi pour nous), à peine arrivé, il sera confronté à un meurtre horrible, prélude à une enquête qui dérangera les riches propriétaires locaux. Finalement, Vimaire devra admettre que ce type de vacances lui convient bien !
 
Une fois de plus, Terry Pratchett nous livre sous la même couverture un roman de fantaisie humoristique et un plaidoyer pour la tolérance. Après s'être attaqué dans ses précédent romans à la crise financière, ou encore à l'ignorance source de tout les maux, il nous rappelle dans celui-ci que tous les êtres, même les plus répugnants, ont des sentiments et peuvent souffrir, mais sont aussi capables de créer de la beauté. Un rappel important pour tous dans ces temps où la peur de l'étranger est attisée par certains pour servir leurs intérêts (électoraux ou autres ... ). Coup de tabac est un livre à lire et à relire, mais également à faire lire autour de soi. Il constituera pour tous les publics tout à la fois un divertissement très agréable et un sujet de réflexion utile.
                                                                                                                                           Charlotte NOAILLES
Publié le 2 janvier 2013

à propos de la même œuvre