Le lieutenant Jane Sagan, des Forces Spéciales, n'est pas très contente d'avoir dans son escouade le soldat Jared Dirac. Ce dernier est en effet très dangereux, puisqu'on lui a implanté la conscience de Charles Boutin, qui non seulement a trahi l'humanité, mais dressé contre elle, en une alliance surprenante, les Rraeys, les Eneshans et les Obins. Toutefois, pour l'instant, cette conscience est en sommeil, nul ne sait si elle se réveillera et Jared Dirac est un soldat comme un autre, créé pour servir l'humanité. Ce deuxième volet de la saga de cette humanité du futur se déroule quelques années plus tard, presque exclusivement au sein des Forces Spéciales. On y voit plutôt moins de combats que dans Le vieil homme et la guerre, et même si on y retrouve Jane Sagan, c'est une exception : ce roman peut très bien se lire seul. La thématique centrale du roman est celle de la conscience, de sa nature, de ses composantes, de son évolution et de ses rapports avec l'identité. Les brigades fantômes est un livre mature, bien écrit, bien équilibré entre scènes d'actions et exposés plus théoriques ; les personnages sont cohérents et agréablement diversifiés. En somme, une "suite" d'un niveau équivalent à celui de son prédécesseur. Mureliane (15/07/2008)

Scalzi - Les Brigades fantômes - Les Chroniques de l'imaginaire

Le lieutenant Jane Sagan, des Forces Spéciales, n'est pas très contente d'avoir dans son escouade le soldat Jared Dirac. Ce dernier est en effet très dangereux, puisqu'on lui a implanté la conscience de Charles Boutin, qui non seulement a trahi l'humanité, mais dressé contre elle, en une alliance surprenante, les Rraeys, les Eneshans et les Obins. Toutefois, pour l'instant, cette conscience est en sommeil, nul ne sait si elle se réveillera et Jared Dirac est un soldat comme un autre, créé pour servir l'humanité.

Ce deuxième volet de la saga de cette humanité du futur se déroule quelques années plus tard, presque exclusivement au sein des Forces Spéciales. On y voit plutôt moins de combats que dans Le vieil homme et la guerre, et même si on y retrouve Jane Sagan, c'est une exception : ce roman peut très bien se lire seul.

La thématique centrale du roman est celle de la conscience, de sa nature, de ses composantes, de son évolution et de ses rapports avec l'identité.

Les brigades fantômes est un livre mature, bien écrit, bien équilibré entre scènes d'actions et exposés plus théoriques ; les personnages sont cohérents et agréablement diversifiés. En somme, une "suite" d'un niveau équivalent à celui de son prédécesseur.

Mureliane (15/07/2008)

Publié le 29 janvier 2013

à propos de la même œuvre