Des rats qui envahissent les villages, un joueur de flûtes... Ca vous dit quelque chose n'est ce pas ? Mais si : le conte de Hamelin ! Ce gamin qui a sauvé une ville des rongeurs en les enchantant avec sa flûte. Vous vous souvenez ? Oui ? Ah j'aime mieux ça ! Bon et bien cette fois-ci on reprend les mêmes ingrédients, on déplace l'histoire dans le disque monde mais surtout on ajoute un chat : Maurice ! Maurice n'est pas n'importe quel chat de gouttière, non... Maurice est fabuleux ! Et c'est lui-même qui le dit ... C'est vous dire ! Les rats aussi sont quelque peu extraordinaires car ils parlent, pensent et l'un d'eux danse des claquettes. Faut dire qu'ils traînaient pas mal du coté du tas d'ordures de la guilde des magiciens. Leur rencontre avec un joueur de flûte à l'air bête va permettre à Maurice de mettre au point un plan pour s'enrichir. Les rats envahissent une ville, le gamin à l'air bête arrive avec sa flûte et se fait payer pour emmener les rats le plus loin possible contre trente piastres. Mais tout le monde se lasse un peu de cette arnaque, les rats voudraient trouver une île déserte où ils pourraient vivre tranquillement et le chat se faire adopter par une grand-mère pour ne plus avoir à chercher à manger et du lait. Bad Igouince sera leur dernier coup mais rien ne va aller car deux autres escrocs ont déjà pris le créneau "rats". Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants est un roman un peu à part puisqu'il ne fait pas partie des Annales du Disque-Monde mais se déroule pourtant dans cet espace. On y retrouve bien un fond mais dont la connaissance est tout à fait inutile pour la compréhension générale du roman. C'est du Pratchett, drôle, déjanté où les animaux sont doués de parole mais surtout d'un raisonnement très humain. Le roman n'est pas tordant mais possède une réelle bonne humeur communicative. Pratchett conserve son sens de la dérision. Ce roman est avant tout basé sur l'intrigue, parfaitement maîtrisée et captivante, délaissant un peu le n'importe quoi habituel. Les rats sont les personnages principaux, on sy attache et à Maurice aussi (j'vous dis pas la frayeur que j'ai eu quand Maurice a frôlé la Mort ...). A lire de 7 a 77 ans ! Pour se détendre, pour s'amuser, pour découvrir Pratchett ou pour aimer les chats et les rats. Arsenik (06/02/2005)

Pratchett - Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants - Les Chroniques de l'imaginaire

Des rats qui envahissent les villages, un joueur de flûtes... Ca vous dit quelque chose n'est ce pas ? Mais si : le conte de Hamelin ! Ce gamin qui a sauvé une ville des rongeurs en les enchantant avec sa flûte. Vous vous souvenez ? Oui ? Ah j'aime mieux ça ! Bon et bien cette fois-ci on reprend les mêmes ingrédients, on déplace l'histoire dans le disque monde mais surtout on ajoute un chat : Maurice !

Maurice n'est pas n'importe quel chat de gouttière, non... Maurice est fabuleux ! Et c'est lui-même qui le dit ... C'est vous dire ! Les rats aussi sont quelque peu extraordinaires car ils parlent, pensent et l'un d'eux danse des claquettes. Faut dire qu'ils traînaient pas mal du coté du tas d'ordures de la guilde des magiciens. Leur rencontre avec un joueur de flûte à l'air bête va permettre à Maurice de mettre au point un plan pour s'enrichir. Les rats envahissent une ville, le gamin à l'air bête arrive avec sa flûte et se fait payer pour emmener les rats le plus loin possible contre trente piastres. Mais tout le monde se lasse un peu de cette arnaque, les rats voudraient trouver une île déserte où ils pourraient vivre tranquillement et le chat se faire adopter par une grand-mère pour ne plus avoir à chercher à manger et du lait. Bad Igouince sera leur dernier coup mais rien ne va aller car deux autres escrocs ont déjà pris le créneau "rats".

Le fabuleux Maurice et ses rongeurs savants est un roman un peu à part puisqu'il ne fait pas partie des Annales du Disque-Monde mais se déroule pourtant dans cet espace. On y retrouve bien un fond mais dont la connaissance est tout à fait inutile pour la compréhension générale du roman. C'est du Pratchett, drôle, déjanté où les animaux sont doués de parole mais surtout d'un raisonnement très humain. Le roman n'est pas tordant mais possède une réelle bonne humeur communicative. Pratchett conserve son sens de la dérision. Ce roman est avant tout basé sur l'intrigue, parfaitement maîtrisée et captivante, délaissant un peu le n'importe quoi habituel. Les rats sont les personnages principaux, on sy attache et à Maurice aussi (j'vous dis pas la frayeur que j'ai eu quand Maurice a frôlé la Mort ...). A lire de 7 a 77 ans ! Pour se détendre, pour s'amuser, pour découvrir Pratchett ou pour aimer les chats et les rats.

Arsenik (06/02/2005)

Publié le 29 janvier 2013

à propos de la même œuvre