Patricia Briggs
Les chaînes du dragon
Depuis l'époque où les nains venaient y com­mer­cer, une rumeur court à propos de trésors cachés à Hurog. Ce que je viens de dénicher peut effec­ti­vement passer pour un trésor. Pour­tant, cette trouvaille, je m'en serais volon­tiers dispensé.
Ce sont des ossements de dragon.
Des anneaux de fer enserrent les pattes et le délicat squelette des ailes. L'ancêtre qui a fait cela est un scélérat car pour poser les anneaux de cette manière lorsque le dragon était en vie, il a fallu traverser la peau et la chair de ses ailes.
Hurog était le sanctuaire des dragons. Quand ils ont disparu, les nains ont quitté le domaine eux aussi. Alors on vit la terre d'Hurog péri­cliter. Elle dépérit de cha­grin, racontent les chro­niques, et il ne resta que les souvenirs et les armoiries de ma famille pour rappeler au monde quelle avait été sa splendeur.
Mon lignage était protecteur de la race des dragons. Nombre de mes ancêtres ont donné leur vie pour défendre leur dernier refuge. Cette noble tâche leur avait été confiée par le premier Grand Roi. Par les dieux, disent même certains écrits. À l'origine, «Hurog­mestre» signi­fiait «gar­dien des dragons».
Parution
21 novembre 2008
Nombre de pages
416
Format
Grand format
Prix
21,90 €
isbn13
9782841724505
Taille
13 x 18 cm
Titre original
Dragon bones
Langue originale
anglais
Parution originale
2002

éditions & formats

Revues de presse

( 10 )
Voir tous les résultats