Orson Scott Card
Avatars
Récits d'avenir
Portulans de l'imaginaire
Commander
La science-fiction est la littérature des mutations. Elle s’attache à ce qu’elle perçoit de métamorphose en germe dans le monde et l’humanité d’aujourd’hui, et, par un décalage dans l’ailleurs et demain, ou dans la fable utopique, elle en présente l’image excédée.
Les avenirs d’Orson Scott Card sont souvent terrifiants et les mutations qui nous guettent redoutables. C’est aussi que l’auteur est un moraliste, et les moralistes apprécient de frapper fort.
Auprès de quoi L’Originiste, la dernière nouvelle du recueil, apparaît comme un apaisement : elle est, à travers l’emprunt de l’univers d’Isaac Asimov dans Fondation, une réflexion en amont sur la mutation primitive, celle qui a fait de l’animal un homme ; le créateur de récits, l’écrivain donc, y recueille son dû.
Série
Portulans de l'imaginaire
Livre
2
Parution
28 mars 2000
Nombre de pages
304
Format
Grand format
Prix
14,90 €
isbn13
9782841721306
isbn10
2841721302
Taille
13 x 18 cm
Titre original
Maps In A Mirror – Flux
Langue originale
anglais
Parution originale
1990

éditions & formats