Pierre Ascaride
Inutile de tuer son père, le monde s'en charge
suivi de Au vrai chichi marseillais

"Depuis l'Antiquité, sur les bords de la Méditerranée, [...] des filles trahissent leur père, des pères sacrifient leur fille, des fils attendent et vengent leur père ou leur frère, enfin on n'en sort jamais. Je crois que si on n'arrive pas à comprendre ces histoires de famille, on ne peut pas comprendre la culture du bassin méditerranéen. Dans une tradition parfaite, donc, mon frère et moi, sa sœur, avons parlé de notre père. Un peu pour le tuer une deuxième fois, je l'avoue. C'est peut-être le contraire qui s'est produit. Ce despote familial au talon et au cœur sensibles, fils lui-même d'un monstre digne des Titans, nous l'avons rencontré avec surprise et douceur, ce Peter Pan des pauvres. Nous avons enfin compris que nous étions les enfants d'un enfant lui-même qui n'avait jamais réussi à grandir. D'où ces actes fantasques et insensés, pétris d'une imagination débordante et débridée."

Ariane Ascaride.

Parution
13 septembre 2004
Nombre de pages
128
Format
Grand format
Prix
8,44 €
isbn13
9782841722846
isbn10
2841722848
Taille
13 x 18 cm
Langue originale
français
Parution originale
2004

éditions & formats