Avec le cycle du Sang des 7 Rois, on va de surprise en surprise qui nous laissent étonnés et curieux de découvrir ce que le prochain chapitre nous réserve.

Fantasy à la carte
Article Original

Après avoir délivré Aldemond des griffes d'Evid, Orville et lui dérivent dans une barque sur une mer intérieure, dénuée du moindre souffle de vent. Alors que tous deux semblent condamnés à une mort certaine, Armine, elle, se découvre être enceinte d'Aldemond. De plus, les réfugiés continuent d'affluer sur l'île du Goulet. Les sept royaumes sont vidés de leur population, les hommes de Lothar ne laissent finalement derrière eux que quelques vieillards et une terre appauvrie. Aléide de Hauterre, devenue une maîtresse en poisons, a pris la route pour retrouver ses fils égarés. Enfin, Lothar a mené son projet à son terme, la forteresse qu'il a fait ériger à Hauterre semble imprenable. Elle aura coûté un lourd tribut alors espérons qu'elle sera à la hauteur de ses espérances ?

Dans ce nouveau volet du Sang des 7 Rois, on retrouve un monde exsangue, marqué par la folie d'un homme. De royaume en royaume, on croise une population rare et vieillissante, affamée et malade. Lothar a redessiné un monde empreint de désolation car beaucoup ont péri. Sa forteresse s'est construite sur un véritable charnier. Pour contrebalancer cette domination, des actions sont menées ici ou là par quelques personnages. Ils constituent la lueur d'espoir pour mettre un terme définitif aux agissements de ce fou. Nul ne comprend les raisons de cette folie mais tous souhaitent que cela cesse. 

Jusque-là, Régis Goddyn nous a donné que peu d'indices sur les raisons de tels actes. Il nous a surtout décrit Lothar comme un personnage mégalomane qui souhaite s'entourer d'une armée au sang bleu pour dominer le monde et reprendre le pouvoir.

Cela nous amène à nous interroger sur la nature de la menace. On l'imagine grande au vu des moyens et des nombreux sacrifices qu'il n'a pas hésité à faire pour construire son fort. Mais de quoi veut-il se protéger ?

Or, l'auteur nous suggère, par quelques éléments disséminés ici et là que celle-ci viendrait d'ailleurs. Cela lui permet d'enrichir son univers d'une autre dimension. Ainsi, Régis Goddyn donne à la magie d'autres racines.

Avec ce cinquième tome, on découvre une fantasy plus complexe, mâtinée de science-fiction car le futur vient interférer dans ce Moyen Âge revisité. 

Régis Goddyn nous ouvre la porte d'un jardin secret où l'intelligence artificielle a un rôle à jouer. En intégrant cet élément, il bouleverse totalement les codes et inscrit son récit dans un autre registre.

Avec le cycle du Sang des 7 Rois, on va de surprise en surprise qui nous laissent étonnés et curieux de découvrir ce que le prochain chapitre nous réserve. 

Voilà une saga de fantasy étonnante qui emprunte des chemins de traverse pour nous faire explorer un univers inattendu et captivant.

- Fantasy à la Carte

Publié le 3 février 2021

à propos de la même œuvre