L'atalante éditions
 
Commande librairie Logo caddie
  • NOUVEAUTÉS

La Huitième Couleur Terry Pratchett
La Huitième Couleur
Terry Pratchett
Date de parution 21 novembre 2014
Le Huitième Sortilège Terry Pratchett
Le Huitième Sortilège
Terry Pratchett
Date de parution 21 novembre 2014
Déraillé Terry Pratchett
Déraillé
Terry Pratchett
Date de parution 21 novembre 2014
La Huitième Fille Terry Pratchett
La Huitième Fille
Terry Pratchett
Date de parution 21 novembre 2014
Mortimer Terry Pratchett
Mortimer
Terry Pratchett
Date de parution 21 novembre 2014
Tout Ankh-Morpork Terry Pratchett
Tout Ankh-Morpork
Terry Pratchett
Date de parution 21 novembre 2014
Celle qui a tous les dons M.R. Carey
Celle qui a tous les dons
M.R. Carey
Date de parution 23 octobre 2014
Humanité divisée John Scalzi
Humanité divisée
John Scalzi
Date de parution 21 novembre 2014
Couleurs Gilles Servat
Couleurs
Gilles Servat
Date de parution 21 novembre 2014
  • À PARAÎTRE

La roue brisée David Wingrove
La roue brisée
David Wingrove
Date de parution 22 janvier 2015
Le roman du Roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde Thomas Malory
Le roman du Roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde
Thomas Malory
Date de parution 22 janvier 2015
La Pierre de Majilpuûr Carina Rozenfeld
La Pierre de Majilpuûr
Carina Rozenfeld
Date de parution 19 février 2015
vote
Livre9
Les chaînes du dragon
Patricia Briggs
Date de parution 21 novembre 2008
Livre9
Saint Elvis
Serge Valletti
Date de parution 21 novembre 2008


triangle noir Lettre d'information triangle noir
Consulter les archives
forum atalante espace pro  Foreign Rights liens divers

  • REVUE DE PRESSE

+
Brissot - Dresseur de fantômes - Bifrost
Posté 19 décembre 2014 -

Valentine est une chasseuse de trésors. Des plus douées, même. Ce qui n’empêche pas le Collectionneur, un de ses employeurs fidèles, de l’empoisonner. Et ce, dès la fin du premier chapitre. Pourquoi ce meurtre ? Théophras l’ignore. Mais la puissance de l’amour qui le reliait à Valentine est grande, si grande qu’il peut encore la voir et dialoguer avec elle. Ou plutôt, avec son fantôme. Il continue donc à parcourir le monde, afin de rapporter des objets rares. Comme la femme qu’il aime (ou aimait – peut-on être amoureux d’une morte, d’un ectoplasme ?), car lui aussi chasse les trésors. Valentine et Théophras s’étaient d’ailleurs rencontrés ainsi, courant après le même objet. Sa réputation a grandi depuis les apparitions de sa bien-aimée. Il est devenu le « dresseur de fantômes ». Les gens le craignent, car ils le croient capable de dialoguer avec les morts. Mais une seule chose le préoccupe : retrouver le Collectionneur, cet assassin mystérieux au passé trouble. Et comprendre comment sa vie, leur vie, a basculé.

Cette quête mène l’étrange couple à travers le monde. Un monde bien différent du nôtre suite à quantité de catastrophes climatiques fatales à l’équilibre des sociétés modernes. Les cités flottantes, vastes hymnes au progrès et à la science, se sont vidées de leurs habitants. Les moyens de transport ont connu un recul phénoménal : adieu les avions. On voyage désormais en trains, en bateaux, en dirigeables. Tout prend une tonalité XIXe siècle, légèrement mécanisé, un brin steampunk. L’univers dépeint par Camille Brissot est d’une grande richesse. Une des forces de ce roman, assurément, à l’ambiance mosaïque compose d’une multitude d’éléments piochés à droite à gauche : un peu du Robert Louis Stevenson de L’Île au trésor ; une troupe de cirques se déplaçant en dirigeables ; un séjour dans le Nouveau monde. Mis bout à bout, tout cela forme un patchwork très convaincant. Mais cet atout se révèle aussi, hélas, une des faiblesses de Dresseur de fantômes. Car tout cela n’est que survolé, ce qui ne surprend guère au regard de la taille (moins de deux cents pages) de ce roman. Est-ce parque Camille Brissot a écrit jusqu’ici des romans pour la jeunesse, secteur où l’arrière-plan a tendance à être moins développé au profit de l’action ?

Ce point noir n’entache toutefois que peu un récit vif, sans temps mort, dépaysant et en même temps familier. Valentine et Théophras croisent des personnages bien croqués, en particulier le jeune Tom, enfant battu par son père, dont le seul espoir est  de s’embarquer sur un navire. Mais aussi le capitaine Grégory Peck (sic), qui veille sur le jeune couple, sans oublier le méchant de l’histoire, bien sûr, le Collectionneur aux sombres mobiles.

Enfin, ce roman interroge, de façon parfois grave mais jamais pesante, sur la force de l’amour : peut-il survivre à la mort ? Eros peut-il vaincre Thanatos ? Un combat maintes fois narré, décrit une fois de plus, mais avec fraîcheur et conviction. Bien que publié dans la collection « La Dentelle du Cygne » plutôt que dans « Le Maedre », et ce sous une couverture proprement hideuse, Dresseur de fantômes se range plutôt dans la catégorie des romans destinés à un assez jeune public. Mais il n’en fait pas moins naître un souhait : que Camille Brissot franchisse le pas, qu’elle n’hésite pas à laisser ses idées s’épanouir et qu’elle continue à enchanter ses lecteurs avec un souffle plus affirmé au sein de récits où ses personnages pourront vivre plus longtemps – et nourrir notre âme d’enfant.

 

Raphaël Gaudin

Bifrost n°76

+
Kay - Les Chevaux célestes - Bibliocosme
Posté 19 décembre 2014 -
Cela faisait longtemps que les fans de Guy Gavriel Kay attendaient la traduction de l’un de ses derniers romans, et c’est donc un véritable plaisir de découvrir enfin cet ouvrage inédit consacré à la dynastie des Tang. L’auteur renoue ici avec ce qu’il sait faire le mieux : mêler fiction et histoire pour brosser un portrait concis mais aussi très dense d’une époque troublée dans laquelle des personnages tentent tant bien que mal de se frayer un chemin. De la cour de l’empereur aux steppes sauvages du nord, le roman nous transporte dans un univers exotique et criant de réalisme, auprès de personnages à la psychologie toujours aussi fouillée, et par conséquent toujours aussi attachants. Espérons maintenant que la traduction de « River of stars » ne tardera pas trop…
 
Boudicca
+
  • À la une
+
Dédicace et banjo à L'Atalante !
Posté 19 décembre 2014 -

Samedi 20 décembre venez écouter la musique de Pierre Bordage et Patrick Couton et vous faire dédicacer un livre.

Un livre dédicacé est un cadeau de Noël idéal et original !

 affiche_bordage.jpg

+
Prix de l'Uchronie 2014 : les nomminés
Posté 17 novembre 2014 -

Parmi les nominés du Prix Actusf de l'Uchronie 2014 : Foudre de Guerre de Larry Correia. Toute l'information ici .

foudre_de_guerre1.jpg

magie_brute.jpgmalediction_p.jpg

+
Prix Utopiales 2014
Posté 02 novembre 2014 -

Sumerki de Dmitry Glukhovsky a remporté le prix Utopiales 2014 !

thumb_glukhovsky_sumerki_new_preview.jpg

 

+
Prix Verlanger 2014
Posté 02 novembre 2014 -

La trilogie Le Melkine d'Olivier Paquet est le lauréat du prix Julia Verlanger 2014.

thumb_melkine.jpgthumb_mort_du_melkine1.jpgthumb_esprit_du_melkine.jpg

+
Tout 2014 !
Posté 16 septembre 2014 -
thumb_couvinebranlable.jpgthumb_couvmorpork.jpgthumb_couvcarey.jpg
+
"Le vieil homme et la guerre" sur nos écrans!
Posté 11 août 2014 -
Cela devait arriver, l'excellentissime série de John Scalzi : Le vieil homme et la guerre devient une série pour la télévision !
Toute l'information ici et une interview faite à l'auteur par l'auteur… ici.
le_vieil_homme.jpg brigades_fantomes.jpgla_derniere_colonie.jpgzoe.jpg
+
Tout 2013 !
Posté 27 novembre 2013 -
+
Manuscrits
Posté 22 janvier 2013 -
Les conditions de soumission de manuscrits viennent de changer. N'hésitez pas à aller les consulter ici .
+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -
facebook-icone-9793-32.png twitter-icone-8307-32.png

Toute l'actu
  • Forum de L'Atalante
+
"Rêver 2074, une utopie du luxe français"
Posté le 17 novembre 2014 par Jean-Claude Dunyach
Le lancement international aura lieu à New York le 10 décembre, à la librairie l'Albertine.
Les auteurs seront présents (on est invités là-bas pendant 4 jours).
Au vu des réponses que j'ai reçues, on [...]