23 mai 2019 - 26 mai 2019

Rendez-vous aux Imaginales 2019

18e édition, du 23 au 26 Mai 2019 / Épinal

Fondé en 2002, le festival Imaginales est l’un des premiers salons internationaux de littérature d’imaginaire.

Gratuit et ouvert à tout public, il est organisé chaque année à la fin du mois de mai dans le parc du Cours à Épinal. Quatre jours durant, plus d’une centaine d’invités venant de divers horizons (France, Europe, États-Unis, etc.), écrivains ou artistes, auteurs de fantasy, science-fiction, fantastique, romans historiques, contes et légendes, partagent leur passion avec un public chaque année plus nombreux.

Près de 40 000 visiteurs sont ainsi venus en 2018 se plonger dans ces mondes imaginaires, entre expositions, conférences, cafés littéraires et animations insolites, dans un parc ombragé, bordé par les courbes de la Moselle.

C’est tout naturellement que le festival a trouvé sa place dans une ville, Épinal, dédiée depuis toujours à la culture et à l’image.

Venez rencontrer des auteurs de L'Atalante :

 

Sandrine ALEXIE

Sandrine Alexie a étudié l’art de l’Islam à l’École du Louvre, ainsi que la langue et la culture kurdes à l’Institut national des langues et civilisations orientales.

 

Pierre BORDAGE

Pierre Bordage est né en janvier 1955 à La Réorthe en Vendée.

En 1973, le jeune Vendéen vient faire ses études à Nantes. Le passionné d’histoire a finalement opté pour la fac de Lettres modernes. Un cours de littérature comparée lui ouvre l’accès à un autre monde : il porte sur la science-fiction américaine de l’âge d’or. Un atelier de création littéraire se charge ensuite de lui donner le plaisir d’écrire.

 

Catherine DUFOUR

Catherine Dufour est ingénieure en informatique et chroniqueuse au Monde diplomatique. Son premier roman – fantasy humoristique inspirée de Terry Pratchett –, Blanche-Neige et les lance-missiles, a obtenu en 2002 le prix Merlin. Depuis 2016, elle participe à une réflexion plurielle sur la société de demain au sein du collectif d’auteur-es de science-fiction Zanzibar.

 

Jean-Claude DUNYACH

Né en 1957 à Toulouse, Jean-Claude Dunyach est ingénieur aéronautique depuis 1982 et expert auprès de la Commission Européenne depuis 2001. Il a été, successivement ou en parallèle, écrivain, parolier de chansons, chroniqueur SF (à La Dépêche du Midi, puis l’Express), anthologiste (Escales 2000, Destination Univers, Trolls et Licornes), responsable des fictions francophones de Galaxies jusqu’en 2005, puis directeur de la collection Bragelonne SF, poste qu’il a abandonné en 2009 pour se remettre à écrire. Il est également membre du jury du Grand Prix de l’Imaginaire.

 

Régis GODDYN

Régis Goddyn est né en 1967. Successivement instituteur, professeur de lycée professionnel et professeur agrégé en arts plastiques, il enseigne à l'université Paris-XIII, puis à l'école supérieure du professorat et de l'éducation au sein de l'université de Picardie.

Le premier tome du Sang des 7 rois est arrivé aux éditions L’Atalante par la poste en février 2012. Il a été publié un an plus tard, suivi des six autres livres de la saga en seulement trois ans : le temps pour Régis Goddyn de devenir un auteur incontournable des salons et des tables des libraires.

 

Johan HELIOT

Né en 1970, Johan Heliot se consacre pleinement à l'écriture depuis 2002, après avoir enseigné dans un lycée professionnel. À ce jour, il a publié une septantaine de nouvelles et plus de trente romans chez de nombreux éditeurs (Mnemos, Denoël, Mango, Le Rocher, Folio, Syros, Flammarion…), dans tous les genres de l'imaginaire (science-fiction, fantasy, thriller, polar). Il écrit pour adultes comme pour la jeunesse, seul ou en collaboration avec Xavier Mauméjean.

 

Camille LEBOULANGER

Camille Leboulanger a grandi dans le Sud-Ouest et habite désormais en Bretagne, où il enseigne le français. Amateur de cinéma et de vieux hard rock, il partage son temps entre les cours, l’écriture et malmener des standards folks à la guitare.

Il a publié son premier roman a vingt ans – Enfin la nuit (L’Atalante, 2011), puis Bertram le baladin fin 2017(Critic). Malboire est un retour à la science-fiction post-apocalyptique.

 

 Jean-Marc LIGNY

Né en 1956 à Paris, Jean-Marc Ligny se lance dans la littérature juste après son bac, abandonnant ses études et son rêve de devenir musicien. Il exerce divers petits boulots et travaille un temps comme claviste dans une imprimerie puis comme rédacteur en chef du Télégramme, un journal breton – emploi qu’il abandonne en 1998 pour se consacrer pleinement à la littérature.

En tout, Jean-Marc Ligny a écrit une quarantaine de romans – dont une dizaine pour la jeunesse –, tous consacrés à la science-fiction ou au fantastique. Il a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire pour Inner City en 1997, le prix Rosny Aîné pour Jihad en 1999 et le Prix de la Tour Eiffel pour Les Oiseaux de lumière en 2001.

 

 Danielle MARTINIGOL

Née en 1949, Danielle Martinigol a découvert la science-fiction à l’adolescence et cette passion ne l’a plus jamais quittée. Elle a obtenu un diplôme d’Études approfondies à l’université de Dijon sur les littératures de l’imaginaire avant de se consacrer de 1972 à 2009 au métier d’enseignante.

Elle se lance pour la première fois dans la science-fantasy avec Cantoria. Se rendant souvent à la rencontre de ses jeunes lecteurs, Danielle aime leur parler du futur et leur expliquer que dans ses livres elle ne fait que poser des questions auxquelles ils auront, eux, à répondre en construisant le monde de demain. 

 

Carina ROZENFELD

Carina Rozenfeld est née à Paris en 1972 et y vit toujours avec son fils et son chat. Après des études d’urbanisme, elle a travaillé dans l’édition et dans la presse ; actuellement, elle est journaliste-rédactrice dans la presse jeunesse.

La Quête des Livres-Monde, premier volet d’une trilogie a été publié en août 2008 par Intervista et a été récompensé par non moins que trois prix littéraires:
le Prix des Incorruptibles 2009-2010, le Prix littéraire d'Issoire 2010 ainsi que le Prix Imaginales des collégiens en 2009.

 

Mais pas que...

Gilles FRANCESCANO

Gilles Francescano est illustrateur de science-fiction depuis l’âge de 23 ans. Auteur de plus de 300 couvertures, il est surtout connu pour avoir illustré les romans d’Ayerdhal et de Jean-Claude Dunyach, ainsi que le jeu vidéo Alone in the dark.

 

Didier GRAFFET

Didier Graffet débute sa carrière dans le jeu de rôle, en 1994, en travaillant d’abord pour le magazine Casus Belli, puis pour des livres de jeu de rôle français, tels que Chimères de Jean-Luc Bizien ou Agone, inspiré des romans de Mathieu Gaborit. Ce n’est que plus tard qu’il commence à travailler sur des couvertures de romans de fantasy, puis sur des ouvrages grand public, comme L’Île mystérieuse et Vingt mille lieues sous les mers, dont il réalise toutes les illustrations intérieures.