L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Suhner - Vestiges - Quel bookan !
Posté le 05 décembre 2017

Dès les premières pages, le lecteur sait qu'il aura affaire à une histoire qui mêlera les genres et les univers.
Le récit commence par s'ouvrir sur un monde étrange, une civilisation inconnue, en un lieu indéterminé dont Tékélam sera le catalyseur. L'histoire du personnage sera latente à l'histoire principale, celle d'un monde futuriste où des terriens sont venus coloniser une exoplanète aux températures glaciaires, hostile par bien des aspects, extrêmement mystérieuse par d'autres.

Vestiges, c'est ce qu'on appelle un planet-opera, un roman de science-fiction pure, à la limite de la hard-sf tant le jargon scientifique y est florissant (presque parfois exagéré mais sans aucun doute nécessaire). On y parle physique quantique certes, mais aussi biologie et accessoirement génétique, archéologie, géologie et enfin cryptologie. Et ce n'est aucunement indigeste, c'est même, malgré le fait que je n'y pane pas grand chose dans la plupart de ces trucs, passionnant. Si le propos scientifique est bien là, le récit est quant à lui mâtiné de fantastique, contrebalancé par un certain mysticisme et en tout cas, empreint d'humanisme. Oui, Vestiges c'est une aventure avant tout humaine qui soulève des questions d'ordre scientifique mais aussi philosophique, notamment quant à la place de l'humain dans l'univers.

L'univers de Laurence Suhner est totalement crédible, captivant. La suite ne demande qu'à être lue tant il reste de mystères à éclaircir.

"Qui suis-je?
De la nuit, je suis né.
Le mystère, j'incarne.
Immense.
Étrange.
Silencieux.
Tortueux.
Je suis un vaisseau fantôme.
Aux humains je me refuse.
Aux enfants je fais peur.
De l'espace je vous nargue.
Je regarde Gemma.
Et Gemma me regarde.
On me nomme le Grand Arc.
Mais un arc suis-je vraiment?
Personne ne le sait.
On me nomme le Grand Arc
Et je suis le Mystère."

"Je ne comprends pas ce qui m’arrive…
Je suis exactement à l’endroit qui m’est destiné.
Et pourtant j’ai peur. Et ma peur croît chaque jour un peu plus"

"En fin de compte, l'émergence de l’intelligence se résumait-elle à l'adoption de la station debout, et cela dans n'importe quel patelin de l'Univers? Bipédie et conscience de soi se révélaient-elles indissociables?"

- C'era una volta, le 26/11/17. 



  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
"Entends la nuit" sur Alternantes
Posté 17 octobre 2018 -

Écoutez l'émission ici

 catherine-dufour_couv_s.jpg

 

 

+
30 ebooks à 4,99e
Posté 10 octobre 2018 -
30 ans de romans, ça se fête !


Du 8 au 21 octobre, (re)découvrez L'Atalante en trente romans emblématiques à 4,99 € en numérique.

Sur Kobo, Feedbooks, 7switch, Emaginaire et partout ailleurs !30ans_complet_1m2.jpg

+
Texto, le nouveau roman de Dmitry Glukhovsky
Posté 24 septembre 2018 -


 

À paraître en janvier 2019.

+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected