L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Suhner - Vestiges - La curiosithèque
Posté le 05 décembre 2017
En bouclant Vestiges, je m’interroge : que vais-je bien pouvoir en dire qui soit satisfaisant ? Que j’ai aimé ? Que j’ai pris mon temps pour savourer cette lecture ? Il y a de tout cela, mais encore ?

Je vais donc commencer par le commencement : pourquoi j’ai demandé ce livre à Masse Critique ? Je crois que malgré les réticences liées à tout le vocabulaire inventé de la science-fiction, avec laquelle je ne suis pas encore bien familiarisée, j’ai détecté un paradoxe qui m’a intriguée.

Laurence Suhner propose en effet une histoire de fouilles archéologiques dans le futur et sur une autre peuple. En voilà une proposition qui promet, une proposition qui renouvelle le genre de la chasse au trésor, de l’expédition scientifique !

Sur la planète Gemma, les hommes ont fondé une colonie. Mais ils l’ont fait sans s’apercevoir à temps que d’autres créatures les avaient précédés ! En effet, une dizaine d’années après la colonisation, on découvre, dans l’orbite de la planète, une sorte de vaisseau extra-terrestre qui, malgré tous les efforts des colons, refuse de s’ouvrir, conserve tous ses secrets et surtout semble menacer les nouveaux habitants de Gemma.

A cela s’ajoute le constat d’échec de la colonisation : la terraformation de la planète n’a pas fonctionné, les conditions de vie de la planète demeurent difficiles, entre le froid extrême et les radiations ; et la colonie est loin de former une nation soudée... Tout le monde se tire dans les pattes : chacun y détient sa propre concession et surtout les différentes instances, militaires, scientifiques et indépendantistes, s’affrontent.

Dans ce contexte-là, divers destins se mêlent, celui d’Ambre Pasquier, froide scientifique, au passé et aux motivations énigmatiques, qui dirige les fouilles du glacier ; celui d'Haziel Delaurier, physicien séducteur qui s’inquiète des étranges explosions qui ont lieu de plus en plus fréquemment aux alentours du glacier ; de Stanislas Stanford, vieux physicien fantasque, dont la fille Kya, 18 ans, éprouve le besoin de faire ses preuves en défendant la planète où elle est née ; de Tranktak, le linguiste pédant et opportuniste, prêt à tout pour faire avancer ses recherches ; ou encore du général Taurok qui entend bien occuper la place vide de dirigeant, sans parler de la « créature ».

L’intrigue se met en place lentement mais peu importe ! Chaque personnage, extrêmement bien construit, nous donne envie de savoir qui il est, ce qu’il veut et s’il va parvenir à ses fins.

L’univers créé par Laurence Suhner est particulièrement fouillé, même si je pense que l’autrice n’a pas encore donné le fin mot de l’histoire. Les explications scientifiques m’ont sidérées ; je les ai trouvées logiques, brillantes, mais je suis loin d’être une caution scientifique...

Et j’ai effectivement adoré l’entrelacement de la science-fiction et de l’archéologie car ça pose la question de l’altérité et de l’effort à faire pour la comprendre.

Le suspense était d’autant plus présent que je souhaitais tout autant en apprendre davantage sur la planète, sa colonisation, son évolution que sur les traces laissées par une civilisation antérieure.

Par ailleurs, il y a une vérité psychologique et humaine incroyable dans ce livre. Les enjeux se modifient au fur et à mesure des trajectoires, au point que l’autrice nous détourne des questions premières qu’on se posait pour parer au plus urgent. J’ai ainsi refermé le livre en me disant : Ah c’était bien ! ... Mais ! La chipie ! Elle n’a pas répondu à telle et telle question ?!!
 


  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Dmitry Glukhovsky, invité de l'émission 28 minutes
Posté 28 juin 2018 -

Le 27 juin dernier, Dmitry Glukhovsky était invité sur le plateau de 28 minutes pour une émission spéciale consacrée à l'actualité internationale. 

Regarder en replay sur Arte

Regarder sur YouTube

glukhotv.png

+
John Scalzi, lauréat du Locus Award
Posté 26 juin 2018 -

Merveilleuse nouvelle ! John Scalzi est lauréat du Locus Award dans la catégorie roman avec The Collapsing Empire
Roman prévu en 2019 à L'Atalante.

Tous les gagnants

collapsingempire.jpg

+
Quand Honor se féminise
Posté 25 juin 2018 -

« Le lieutenant Jane Smith entra. Elle était fatiguée. »

Ah, non, se dit le traducteur, ça ne va pas. Le sujet de la phrase est « Le lieutenant Jane Smith », donc masculin. Bon, alors, reprenons :

« Le lieutenant Jane Smith entra. Il était fatigué. »

Oui, mais c’est une femme, ce lieutenant, c’est tout de même ennuyeux de le désigner par « il ».

Et, dans tous les romans de David Weber, en collaboration ou non avec Eric Flint, le même problème surgissait à chaque page ou presque.

Lire la suite sur le blog

ombredelavictoire_1et2.png

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected