L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Gess, Lehman, Colin, Bessonneau - La Brigade chimérique IV - ActuSF
Posté le 09 avril 2010
Le Nyctalope et l’Accélérateur sont en visite en Russie, pour rencontrer le Grand Frère, mais "Nous Autres" retarde chaque jour l’entrevue stratégique. À Paris, Irène Joliot-Curie persuade Jean Séverac de profiter de l’absence de Saint-Clair pour mener un raid dans son QG de Montmartre afin de délivrer Gregor Samsa, le Cafard, que le protecteur de Paris retient prisonnier. Quant à Félifax, l’homme-tigre, il effectue pour le Conseil une mission de reconnaissance à Métropolis, d’où le Docteur Mabuse manigance de maléfiques projets...

 Les trois premiers tomes de La Brigade Chimérique mettaient en place l’univers uchronique imaginé par Serge Lehman et Fabrice Colin. Les armes employées et les expérimentations menées pendant la Première Guerre Mondiale ont donné naissance à des mutants, devenus des monstres ou des super héros destinés à influer sur l’avenir du monde.

(...)

Avec ce quatrième tome de la série, le récit revient enfin et à proprement parler au thème qu’introduisait le premier opus : la menace de guerre qui pèse sur l’Europe en cette année 1939. Le Docteur Mabuse, allié à Gog, l’homme le plus riche du monde, et à La Phalange, qui met l’Espagne à feu et à sang, menace avec son armée de Crânes le corridor de Dantzig. C’est l’annexion par l’Allemagne, on le sait, de ce bras de terre donnant à la Pologne un accès à la mer, qui déclencha la Seconde Guerre Mondiale. Le lecteur est donc parfaitement conscient de ce qui se prépare dans l’univers parallèle de La Brigade Chimérique.



Mais ce n’est pas parce qu’il se doute de ce qui va survenir que le lecteur n’est pas étreint par le suspense dans lequel baigne le récit. Car les points de divergences introduits par Lehman et Colin sont nombreux. Les super-héros, les mutants, les créatures cosmiques, la Russie dirigée par "Nous Autres", et cætera, autant d’éléments qui rendent intrigante la para-histoire imaginée par les deux auteurs. Autant d’éléments qui la rendent passionnante.

Le récit s’appuie sur le graphisme particulier qui est l’œuvre de Gess. Un dessin à la simplicité qui peut rebuter, mais qui est le fruit de beaucoup de recherches. Le dessinateur choisit à chaque fois le juste niveau de détail pour ne pas surcharger les cases, tout en rendant les décors réalistes. Il émaille également ses planches d’éléments historiques qui rendent crédibles l’univers de La Brigade Chimérique (reproductions de photographies et d’affiches d’époque, portraits fidèles de personnages historiques comme le Président du Conseil Daladier...). Un travail de documentation qui porte un récit bourré de références historiques et aux feuilletons du début du XXe siècle.

Le résultat final est un quatrième tome d’une série de bande dessinée dont la grande qualité est confirmée. La Brigade Chimérique est une BD passionnante, dont la lecture se présente comme incontournable.

 

Stéphane Gourjault

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Dmitry Glukhovsky, invité de l'émission 28 minutes
Posté 28 juin 2018 -

Le 27 juin dernier, Dmitry Glukhovsky était invité sur le plateau de 28 minutes pour une émission spéciale consacrée à l'actualité internationale. 

Regarder en replay sur Arte

Regarder sur YouTube

glukhotv.png

+
John Scalzi, lauréat du Locus Award
Posté 26 juin 2018 -

Merveilleuse nouvelle ! John Scalzi est lauréat du Locus Award dans la catégorie roman avec The Collapsing Empire
Roman prévu en 2019 à L'Atalante.

Tous les gagnants

collapsingempire.jpg

+
Quand Honor se féminise
Posté 25 juin 2018 -

« Le lieutenant Jane Smith entra. Elle était fatiguée. »

Ah, non, se dit le traducteur, ça ne va pas. Le sujet de la phrase est « Le lieutenant Jane Smith », donc masculin. Bon, alors, reprenons :

« Le lieutenant Jane Smith entra. Il était fatigué. »

Oui, mais c’est une femme, ce lieutenant, c’est tout de même ennuyeux de le désigner par « il ».

Et, dans tous les romans de David Weber, en collaboration ou non avec Eric Flint, le même problème surgissait à chaque page ou presque.

Lire la suite sur le blog

ombredelavictoire_1et2.png

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected