L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Gess, Lehman, Colin, Bessoneau - La Brigade Chimérique VI - Les chroniques de l'imaginaire
Posté le 27 décembre 2010

[…] Sachez tout de même que la fin de ce tome conduit à l'embrasement qui démarre la seconde guerre mondiale... La brigade chimérique s'achève donc, non sans laisser entrevoir une encyclopédie qui reprend l'univers de la série. Sachez également que cette aventure ne date pas d'aujourd'hui, puisqu'elle est la reprise d'une aventure parue initialement entre les deux guerres, il y a bien longtemps...

Côté scénario, cela aura été fluide de bout en bout, et surtout magnifiquement mis en image par Gess et Céline Bessonneau. Certaines pages sont monumentales de détails et de mouvements, avec des fonds admirablement travaillés, notamment pour ce dernier tome.

Une série intelligente sur laquelle vous pouvez compter, pourquoi pas pour vos cadeaux de Noël de cette fin d'année 2010 !

Ecrite par Clark,

La brigade chimérique est enfin à Metropolis pour en découdre avec l'autre brigade : une brigade allemande, composée de trois super soldats, dont Mabuse, celui qui déteste qu'on l'appelle le docteur M... Le combat tourne à l'avantage des alter-egos chimériques de Jean Séverac, mais à force de vouloir trop épargner Mabuse pour entendre ce qu'il a à dire, celui-ci reprend sournoisement le dessus... En fait, Sérum trouve même une part de vérité dans les dires de Mabuse, et finalement, il finit par trahir ses propres coéquipiers. Il n'empêche que, une fois l'anneau tombé, voilà tous les membres de la Brigade bien amoindris...

La victoire est acquise pour Mabuse : à présent, tous les héros du continent européen fuient le vieux continent, à bord notamment d'un gigantesque paquebot où les adieux sont déchirants. Des adieux ? Pas vraiment : hors de question de na pas revenir... Seul le nyctalope reste dans ses sous-sols parisiens et dans ses regrets : ses rêves d'ancienne gloire sont maintenant bien loin, et il n'a finalement pu trouver personne qui accepte de raconter sa biographie...

C'est la fuite sur tous le continent. Il est maintenant temps pour Mabuse et ses acolytes de disparaître également, en laissant la place à cet ancien soldat, qui pourra enfin prendre le commandement du Reich allemand. Allez, je ne le cite pas, histoire de garder un semblant de suspense !

Sachez tout de même que la fin de ce tome conduit à l'embrasement qui démarre la seconde guerre mondiale... La brigade chimérique s'achève donc, non sans laisser entrevoir une encyclopédie qui reprend l'univers de la série. Sachez également que cette aventure ne date pas d'aujourd'hui, puisqu'elle est la reprise d'une aventure parue initialement entre les deux guerres, il y a bien longtemps...

Côté scénario, cela aura été fluide de bout en bout, et surtout magnifiquement mis en image par Gess et Céline Bessonneau. Certaines pages sont monumentales de détails et de mouvements, avec des fonds admirablement travaillés, notamment pour ce dernier tome.

Une série intelligente sur laquelle vous pouvez compter, pourquoi pas pour vos cadeaux de Noël de cette fin d'année 2010 !

Ecrite par Clark, le 13 Décembre 2010 à 12:12

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Dmitry Glukhovsky, invité de l'émission 28 minutes
Posté 28 juin 2018 -

Le 27 juin dernier, Dmitry Glukhovsky était invité sur le plateau de 28 minutes pour une émission spéciale consacrée à l'actualité internationale. 

Regarder en replay sur Arte

Regarder sur YouTube

glukhotv.png

+
John Scalzi, lauréat du Locus Award
Posté 26 juin 2018 -

Merveilleuse nouvelle ! John Scalzi est lauréat du Locus Award dans la catégorie roman avec The Collapsing Empire
Roman prévu en 2019 à L'Atalante.

Tous les gagnants

collapsingempire.jpg

+
Quand Honor se féminise
Posté 25 juin 2018 -

« Le lieutenant Jane Smith entra. Elle était fatiguée. »

Ah, non, se dit le traducteur, ça ne va pas. Le sujet de la phrase est « Le lieutenant Jane Smith », donc masculin. Bon, alors, reprenons :

« Le lieutenant Jane Smith entra. Il était fatigué. »

Oui, mais c’est une femme, ce lieutenant, c’est tout de même ennuyeux de le désigner par « il ».

Et, dans tous les romans de David Weber, en collaboration ou non avec Eric Flint, le même problème surgissait à chaque page ou presque.

Lire la suite sur le blog

ombredelavictoire_1et2.png

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected