L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Fakhouri - Le Clairvoyage - Librairie Critic
Posté le 28 août 2017
Une excellente surprise !
Après les sympathiques Le Mystère Olphite et Graal du Gobelin, la collection du Maedre de l'Atalante passe la seconde avec Clairvoyage, un joli petit roman de 250 pages d'Anne Fakhouri. Son premier.
Autant le dire d'emblée, il s'agit aussi du premier roman TOTALEMENT INDISPENSABLE de cette collection !
Illustré par une superbe couverture de Sarah Debove ( cf Thomas Lestrange ), le premier roman d'Anne Fakhouri peut se targuer d'être la bombe de fin d'année en fantasy jeunesse. Un superbe roman qui aurait tout autant pu être écrit par Gaiman ou Clive Barker ( et sa série Abarat ).
Seulement voilà, il est écrit par une jeune auteur française et c'est tant mieux ! Car si on pense à l'univers de ses deux grands auteurs, celui de Fakhouri n'a rien à leur envier par sa richesse, la tendresse que l'auteur porte à ses personnages ou encore sa plume enchanteresse.


C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes...
Une maxime qui n'aura jamais été aussi vraie.
Car, question histoire, Clairvoyage fait dans le classique avec une jeune orpheline en avance sur son âge, un oncle un peu bizarre, un joli voisin, une maison hantée, des voisines un peu "folles", etc...
Pourtant à aucun moment, je n'ai ressenti ce "côté classique" dans ma lecture. Comme si l'auteur avait réussi, par son imagination et son talent de conteuse, à déguiser les stéréotypes du genre le temps d'un récit d'une fluidité exemplaire. Romans arthuriens, folklore en tous genres, les références portent l'oeuvre sans jamais lui nuire ; au contraire, elles l'ancrent dans une Bretagne féérique, cadre rêvé pour ce genre d'histoire.
Lorsque son père et sa mère, tous deux scientifiques, meurent dans un accident de voiture, Clara se voit confiée à un oncle qu’elle ne connaît pas. Dans son domicile,  elle découvre rapidement une nouvelle branche de l'arbre généalogique qu'on lui avait un peu caché. Entre Bébé, une peintre terrée dans son atelier, les fantômes de ses aïeux dans le grenier, le jeune ( et craquant ) Gauvain, ou Suze et Lia, les soeurs excentriques de sa tante, notre héroïne aura fort à faire.
 
Pour chipoter un peu...
La seule chose rageante du livre, c'est l'absence d'indication de la part de l'éditeur quant au fait que ce bouquin soit le premier d'un dyptique. Aussi, lorsqu'on s'attend à lire un one-shot, le "suite et fin dans La Brume des Jours" qui conclue l'ouvrage a de quoi surprendre.
Pour chipoter encore un petit peu, je dirais même que des illustrations intérieures de Debove n'auraient pas été une mauvaise idée tant l'univers graphique de Debove aurait pu coller à l'univers du livre...

9/10 Si le second et dernier tome est du même tonneau, ce dyptique a toutes les chance de figurer non seulement dans ma bibliothèque idéale mais aussi dans les futurs classiques du genre !
A mi-chemin entre Alice au pays des merveilles et Songe d'une Nuit d'été, Clairvoyage est le fruit d'une voix originale, drôle et touchante ! Une voix qu'on a hâte d'entendre à nouveau !
Un premier livre qui sonne comme un coup de maître ! Bravo !
 
Simatural, Librairie Critic, 18 novembre 2008
  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Dmitry Glukhovsky, invité de l'émission 28 minutes
Posté 28 juin 2018 -

Le 27 juin dernier, Dmitry Glukhovsky était invité sur le plateau de 28 minutes pour une émission spéciale consacrée à l'actualité internationale. 

Regarder en replay sur Arte

Regarder sur YouTube

glukhotv.png

+
John Scalzi, lauréat du Locus Award
Posté 26 juin 2018 -

Merveilleuse nouvelle ! John Scalzi est lauréat du Locus Award dans la catégorie roman avec The Collapsing Empire
Roman prévu en 2019 à L'Atalante.

Tous les gagnants

collapsingempire.jpg

+
Quand Honor se féminise
Posté 25 juin 2018 -

« Le lieutenant Jane Smith entra. Elle était fatiguée. »

Ah, non, se dit le traducteur, ça ne va pas. Le sujet de la phrase est « Le lieutenant Jane Smith », donc masculin. Bon, alors, reprenons :

« Le lieutenant Jane Smith entra. Il était fatigué. »

Oui, mais c’est une femme, ce lieutenant, c’est tout de même ennuyeux de le désigner par « il ».

Et, dans tous les romans de David Weber, en collaboration ou non avec Eric Flint, le même problème surgissait à chaque page ou presque.

Lire la suite sur le blog

ombredelavictoire_1et2.png

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected