L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Debats - Plaguers - Galaxies
Posté le 14 avril 2011

2010, l'année Debats ? Ça se pourrait bien. Après L'enfant-satellite, un petit roman pour enfants, La Ballade de Trash, pour ados – et adultes que les étiquettes n'effrayent pas -, tous deux publiés chez Syros, dans la collection Soon, et un recueil de nouvelles, Stratégies du réenchantement, chez Griffe d'Encre, voici venir Plaguers, son premier « roman pour adultes », qui paraît aux éditions de l'Atalante.

Nous sommes au XXIIe siècle, dans un futur post-apocalyptique. L'humanité se remet difficilement de l'Extinction de 2105 qui a vu disparaître la plupart des espèces animales et végétales. La Plaie est apparue, phénomène étrange et repoussant. Ainsi, de l'eau s'écoule des mains et des pieds de Quentin, comme de stigmates christiques, et sur le passage d'Illya des plantes apparaissent et poussent à foison. La société humaine ne pouvant tolérer de tels individus en son sein, tous deux sont relégués dans un centre, une réserve où l'on enferme les anormaux comme eux. Ils y rencontreront d'autres plaguers, dont certains donnent vie à des abeilles, pourtant éradiqués, ou encore à des loups. Ils rencontrerons aussi les Uns, et d'autres créatures plus étranges encore. Et ils apprendront beaucoup sur la Plaie, sur son origine et ce vers quoi elle les pousse, malgré eux.

Un roman qui démarre en trombe, une histoire passionnante avec des personnages fascinants, une thématique forte – rejet de la différence et dégradation de l'environnement –, une grande originalité et un style qui vous prend et ne vous lâche pas, voilà Plaguers. Et puis... et puis l'histoire évolue vers des thèmes plus adultes, des scènes plus... bizarres dont je n'ose trop vous parler de crainte de vous en gâcher la surprise. Et puis, rapidement, on se fiche des étiquettes, parce qu'on a entre les mains un excellent bouquin et que c'est ça qui compte.

Et si je vous dis qu'en plus, ce roman captivant s'achève par un final époustouflant, une apothéose qui laisse comme deux ronds de flanc, un festival de mots et de couleurs, je pense que vous aurez compris le message : c'est du tout bon ! À lire absolument.

Lucie Chenu – Galaxies




  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Offre numérique : De Haut Bord à 4,99e
Posté 06 septembre 2018 -
Avis aux amateurs de science-fiction militaire !
En septembre, la trilogie De Haut Bord est à prix réduit en numérique. Embarquez à bord du Cumberland !
Ici : bit.ly/DeHautBordEmaginaire et partout ailleurs.
 
dehautbord_site.jpg
+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Le Chant du coucou, sélectionné pour le prix Elbakin 2018
Posté 26 juillet 2018 -

Nous avons la joie de vous annoncer que Frances Hardinge est nommée au prix Elbakin.net 2018 pour son roman Le Chant du coucou dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit".

Découvrez toute la sélection

chant-du-coucou_site.jpg

 

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected