L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Bordage - Les Dames blanches - Lanfeust Mag
Posté le 22 juin 2015

Si la science-fiction reste largement dominée par les anglo-saxons, il existe quelques auteurs français qui leur tiennent la dragée haute. Pierre Bordage en fait partie.

Elles sont arrivées sans prévenir. Et sans se faire remarquer. Un jour, il y en avait une tout simplement. Puis une autre. Et une autre. Et une autre. Les Dames Blanches ont finit par se compter par millions. De grosses bulles indestructibles posées sur le sol. Aucune communication, aucune explication, aucune interaction, si ce n'est qu'elle « appelle » des enfants qui disparaissent en leur sein pour ne plus jamais réapparaitre. Le premier contact avec ce qui ne peut visiblement être qu'une entité extraterrestre est plus que déroutant pour l'espèce humaine. Il n'en fallait pas plus pour que les Hommes donnent le pire d'eux-mêmes ... Par de courts chapitres nous présentant le point de vue de l'un des protagonistes de l'intrigue et par le croisement de ces parcours, Pierre Bordage nous donne à voir une histoire globale qui, pour être fantastique, n'en reste pas moins toujours à hauteur d'homme. Le procédé fluidifie la lecture et permet à l'auteur de construire un récit avant tout sensible et empathique. D'apparence léger, Les Dames Blanches est un roman très noir, un aspect d'autant plus renforcé qu'il n'est justement pas empli de bruit et de fureur. Pierre Bordage nous raconte un contact extraterrestre au contraire très doux qui tranche avec la réaction des hommes qui, dominés par la peur et l'incompréhension, ne tardent pas à laisser libre cours à leurs instincts primaires. Ou quand la crainte de l'étranger et du dissemblable provoque la violence et la haine. Ah tiens, peut-être pas tant de la science-fiction que ça, en fait ...

 

 

Lanfeust Mag - numéro de mai 2015



  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
"Entends la nuit" sur Alternantes
Posté 17 octobre 2018 -

Écoutez l'émission ici

 catherine-dufour_couv_s.jpg

 

 

+
30 ebooks à 4,99e
Posté 10 octobre 2018 -
30 ans de romans, ça se fête !


Du 8 au 21 octobre, (re)découvrez L'Atalante en trente romans emblématiques à 4,99 € en numérique.

Sur Kobo, Feedbooks, 7switch, Emaginaire et partout ailleurs !30ans_complet_1m2.jpg

+
Texto, le nouveau roman de Dmitry Glukhovsky
Posté 24 septembre 2018 -


 

À paraître en janvier 2019.

+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected