L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Bordage - Les Dames Blanches - Actusf
Posté le 27 avril 2016
Un auteur qui compte

Pierre Bordage est l’homme qui, après Stefan Wul et avant Laurent Genefort, a réconcilié la science-fiction française avec le space opera. La trilogie des Guerriers du silence, réussite incontestable tant d’un point de vue commercial que critique, a installé Bordage au cœur du (petit ?) paysage de la littérature de la science-fiction francophone. Préoccupé par la lutte contre les fanatismes, Pierre Bordage tient à en imprégner les fictions qu’il publie. Les Dames blanches s’inscrit dans cette démarche et relève autant de la science-fiction (par sa proposition de départ : des bulles blanches apparaissent sur Terre et avalent les enfants) que du thriller (l’auteur cherche à créer un suspense) : reste à savoir si la sauce (pour reprendre une expression de grand cuisinier) prend (et là c’est essentiel).

Une invasion silencieuse

En plein automne, une étrange bulle blanche surgit dans la campagne des Deux-Sèvres et attire le jeune Léo en son sein sans que sa mère Elodie ne puisse faire quoi que ce soit. Le magazine « Femmes » dépêche une de ses meilleures journalistes, Camille, pour recueillir le témoignage d’Elodie, qui n’a pas inventé son histoire : des dizaines de femmes de par le monde racontent les mêmes scènes de disparition d’enfants. Le phénomène prend une ampleur mondiale car les bulles bientôt rebaptisées « dames blanches » se multiplient à la surface du globe et empêchent de surcroît par leurs ondes magnétiques le bon fonctionnement du net, des portables, des téléphones. L’humanité régresse tandis que l’ONU prend une décision cruelle : par la loi dite d’Isaac (qui renvoie à la Bible), chaque famille doit fournir un enfant destiné à devenir un « pédokaze » (version adaptée du Kamikaze) qui ira se faire exploser au sein d’une dame blanche. La journaliste Camille, qui a perdu son fils Nathan, se pose cependant de plus en plus de questions après avoir raconté l’ufologue Basile Traoré : quel est le but des dames blanches ? L’humanité est-elle à même de comprendre ce qui se passe ?

Les limites de l’entreprise « bordagienne » ?

On peut présenter Les Dames blanches comme la chronique d’une invasion, d’une intrusion extra-terrestre dont les buts échappent complètement aux humains qui y voient l’expression d’une menace remettant en cause leur civilisation. Chaque chapitre est titré d’après le nom d’un personnage ayant à affronter soit directement les dames blanches, soit les conséquences de leur apparition. On suit avec parfois de l’appréhension les développements de l’intrigue (ce qui démontre de la part de Pierre Bordage sa maîtrise des mécanismes du thriller). Reste un gros point noir : la tendance à la sentimentalité. Notre auteur accorde beaucoup d’importance aux personnages et à leur psychologie (et il a raison). Reste qu’il y a ici beaucoup d’excès sentimentaux, de réflexions sur l’amour qui handicapent le récit, excepté à un moment de la fin où une mère retrouve son fils : là, Pierre Bordage sait trouver le ton et les mots justes. On lui souhaite donc de maîtriser son sentimentalisme car une chose est sûre : Pierre Bordage sait nous raconter des histoires. Un talent rare qui demande à être choyé et protégé.

Sylvain Bonnet


  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Offre numérique : La Flotte perdue à 4,99e
Posté 07 mai 2018 -

À l’occasion de la sortie d’Avant-garde, préquelle de La Flotte perdue, nous en profitons pour mettre un coup de projecteur sur la série principale de Jack Campbell ! Les six tomes de La Flotte perdue sont à découvrir en numérique à prix réduit.

laflotteperdue_site.jpg

 

+
La série de Marie Brennan sélectionnée pour le Prix Hugo
Posté 17 avril 2018 -

Les Mémoires de lady Trent, pentalogie fantasy consacrée à l'étude des dragons de Marie Brennan, dans la sélection pour le Prix Hugo de la meilleure série ! Nous en profitons pour vous annoncer que le quatrième tome, Le Labyrinthe des gardiens, arrivera en mai chez vos libraires.

Découvrir toute la sélection

ladyserie32.jpg

+
Un hors-série du Point Pop illustré par John Howe
Posté 12 avril 2018 -
Partez avec Le Point Pop sur les traces de Tolkien dans un numéro collector illustré par le célèbre John Howe !
Son ouvrage : Sur les terres de Tolkien, publié aux éditions L'Atalante, vous offre un panorama en images de son œuvre consacrée à Tolkien.

pointpop.jpg

+
Où sont les extraterrestres ? dans Sphères d’Influence, bien sûr !
Posté 12 avril 2018 -

Vous avez eu la chance de découvrir où étaient passées toutes ces civilisations extraterrestres qui sillonnent l’univers depuis bien longtemps. Celles que nous désespérons de ne jamais trouver. C’était dans Grand Central Arena, une sorte de modèle réduit de l’univers tout entier ! Quant à ceux qui n’ont pas encore lu le roman de Ryk E. Spoor, ne continuez pas la lecture de cet article avant de vous l’être procuré. Ça sent la divulgation… je vous aurais prévenus.

Lire la suite sur le blog

spoor_spheres_influence_site.jpg

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected