L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Bordage - Frère Kalkin - Science Fiction magazine
Posté le 07 mai 2010

Difficile de faire une critique d'un livre de Bordage sans de suite réviser un genre entier. De l'homme, on retient un être profondément humaniste et généreux, un ami avec lequel on ne fait pas que converser mais échanger des choses essentielles également. De l'auteur, on retient une singularité narrative qui est de jouer dans le registre populaire  avec une insouciance infantile et pourtant communicative, tout en innovant dans un registre plus sérieux de la SF au moyen d'un romanesque mobilisé par un important travail linguistique faisant la part belle aux dialogues, mais à ces dialogues où apparemment tout se dit, où c'est l'homme et la femme qui toujours sont au centre de ce monde.

Le monde de Panca pourrait être comparable en littérature à ce que peut être à l'heure actuelle un film comme Avatar, une expérience linguistique et métapsychique unique, délitée par un verbe puisé au coeur de la tendresse humaine. La femme dans l'oeuvre de Bordage semble être parvenue à un niveau similaire à l'homme, elle n'est plus cette femme biblique "venue de" mais cette Eve nouvelle, comme on dit souvent, cette femme qui émerge et fait des choix, quitte à aller au bout des choses, et capable d'apporter sens là où jadis elle ne faisait qu'illustrer, que représenter des modèles courants et stéréotypés.

On ne sait si la musique hindoue a quelque chose à voir avec ces harmoniques qu'on devine à peine dans cette oeuvre, tellement le verbe ressort d'une musicalité qui elle-même ressort quelque chose de bien plus subtile. La seule chose dont on peut être certain c'est qu'en racontant une mystique de laquelle la femme est partie prenante et intégrante, Bordage lui confère une autre dimension, tout comme à cette mystérieuse fraternité du Panca.

lire la suite



Enfin, le deuil est également un élément récurrent de cette oeuvre à part, inclassable, belle et touchante. Il y a toujours une femme qui se cache derrière les mots, ceux de Pierre sont adressés à une seule; et de fait chacun d'entre nous se surprendra à les adresser à une autre. Cette suprême universalité indique que Pierre Bordage est parvenu à un équilibre rare dans sa prose, entre le tout lyrisme anglo-saxon et à la tenue rationnaliste d'un phrasé français an-historique, si on peut dire, c'est à dire sans aucun référent temporel précis.

C'est de cette écriture nue et nouvelle dont Pierre fait l'accouchement, et c'est de cet éternel message d'amour envers une femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer que Pierre nous fait la touchante et subtile confession. Mais en des accords tels, en des notes si bien agencées par un débit narratif mesuré que rapidement le charme opère, et que nous nous trouvons embarqués immédiatement vers cet ailleurs, sentiment diffus et pourtant marquant qui fera que nous ressortirons de cette lecture/expérience à jamais changés. Un chef-d'oeuvre du genre, inclassable autant qu'inégalable...

Il ne faut plus penser space opera avec les livres de Pierre Bordage mais bien à du meta opera, tellement le ton et le verbe sont au service d'une véritable expériencede lecture qui dépasse le simple lyrique ou la facile envie de fonder une nouvelle épistémologie mobilisée par la fiction. Ce meta opera serait une espèce d'expérience dernière en littérature de genre, une expérience dans laquelle l'étymologie, la linguistique et la vocalise serviraient non plus d'indices mais de contenus mobilisant et sles corps et les pensées, inventant quelque part ce sense of wonder français qui ne répond pas aux mêmes règles du genre. Les guerriers du silence avaient entamé cette expérience, La Fraternité la prolonge tout en la complexifiant.

Emmanuel Collot

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Tous les livres numériques de Dmitry Glukhovsky à 4,99 euros
Posté 16 janvier 2019 -

 glukho_022019_499.jpg

En janvier, tous les romans de Dmitry Glukhovsky sont à 4,99 € au format numérique. Découvrez son œuvre littéraire à la veille de la sortie du jeu Metro Exodus et de son nouveau roman Texto.

Sur Kobo, 7switch, Emaginaire et partout ailleurs.

+
Univers Métro 2033
Posté 13 décembre 2018 -

Vous avez lu Métro 2033 et vous voulez jouer au jeu vidéo ?
Vous avez joué au jeu vidéo et vous voulez lire les romans ?
Cette infographie apportera les réponses à toutes vos interrogations pour une expérience encore plus immersive dans l'univers Métro 2033.

 metro_info_rs_2.jpg

+
Manuscrits
Posté 13 décembre 2018 -
Nouvelle année, nouvelle session.
 
Pour la deuxième année consécutive, nous ouvrons la réception des manuscrits du 1er au 31 janvier. Envoyez-nous vos textes pendant cette période. Mais attention, le sort d’enchantement de notre boîte mail sera de nouveau actif le 1er février à minuit, supprimant tous les messages reçus après la date limite.
 
Et la session de l’an passé ? Sur les 885 textes reçus, certains sont toujours en lecture, mais la grande majorité a été traitée. Nous avions décidé d’ouvrir de façon temporaire le service des manuscrits pour une raison principale : limiter les envois qui ne nous sont pas spécifiquement adressés. Nous ne souhaitons pas juger de la qualité d’un carnet de voyage, d’un recueil de poésie ou d’une autobiographie. Et cela fut un succès, voilà pourquoi nous continuons selon cette méthode. L’objectif premier est de pouvoir consacrer un maximum de temps à vos textes.

Quant à ce que l’on y a trouvé, on vous en dit plus très bientôt. 

manuscrits_2019_generique.jpg

 

+
Sélection - Prix Libr'à Nous Imaginaire
Posté 28 novembre 2018 -

Nous sommes heureux de découvrir Le Chant du coucou sélectionné dans la catégorie Imaginaire du prix Libr'à Nous !

Retrouvez les autres romans en compétition sur leur site.

chant-du-coucou_hd.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected