L'atalante éditions
Accueil | Revue de presse
Commande librairie Logo caddie
  • REVUE DE PRESSE

Bordage - primalmundi
Posté le 07 août 2018

"       Vous n’avez cité que des auteurs de fantaisie et deux français au moins…
       Oui, je pense que c’est un registre où tout le monde à sa place et les auteurs français sont très bons dans ce domaine. D’ailleurs, la plupart des auteurs des autres registres dont je suis friand sont aussi français. Prenez Pierre Bordage pour la science-fiction et Jean-Christophe Grangé pour le thriller.
       Ce qui transparaît dans les oeuvres que vous avez citées c’est leur univers.
       En effet, ils sont tous cohérents! C’est leur force principale, car sans forcément s’identifier à un personnage, ils nous transportent de notre monde vers le leur. Ils y traitent des problèmes que nous rencontrons, nos dilemmes, nos peurs avec leurs propres mots et sensibilités. Ils nous font donc réfléchir sur nous-mêmes tout en nous divertissant."

 

  Entretien avec Mignar Adamson

[tout l'entretien]

 



+


Bordage - Frère Ewen - critique-livre
Posté le 07 août 2018
Le premier des 5 tomes de ce nouveau space opéra de P. Bordage se lit avec avidité et ses 446 pages nous emportent comme une bourrasque dès les premières lignes.

Il nous projette de planète en planète toutes plus imaginatives les unes que les autres, à la suite d’EWEN, premier héros- ou Frère- d’une chaîne de 5 membres de la Fraternité du Panca, organisation pacifiste et secrète. Pour accomplir sa mission, Ewen devra abandonner femme et enfant particulièrement aimés, et c’est un être déchiré et constamment sur le qui vive qui devra affronter d’implacables ennemis sans cesse renouvelés durant plus de quatre vingt années pour rejoindre le deuxième maillon de la chaîne: un grave péril menace en effet les espèces vivantes de la Galaxie. Les descriptions des contrées traversées et des créatures rencontrées sont tellement évocatrices, captivantes, ingénieuses, étonnantes, qu’elles font mouche à tous les coups!

On suit également les aventures d’OLMEO, jeune adolescent sensible, attachant, curieux, qui fuit sa planète de naissance avec sa famille. Il rencontrera SAYI, jeune fille singulière avec qui il choisira de vivre une histoire d’amour à faire pâlir d’envie.

Outre ces trois personnages, qui semblent de véritables pièces de puzzle de la pensée de l’auteur – il n’y a pas que de l’action ou des mondes extraordinaires dans ce livre, mais aussi des reflexions distillées sans excès et très personnelles sur la vie, la destinée, l’acceptation, le choix par devoir, etc… – des personnages secondaires accompagnent nos héros, bien campés en peu de traits.

On lit avec exaltation. Parfois on pose le roman à la très belle écriture et on réfléchit au sens des paroles de Sayi, à celui du sacrifice d’Ewen, aux réactions pleines de candeur d’Olméo, ou on s’imagine nez à nez avec les créatures sorties de l’imagination absolument incroyable de Pierre Bordage (à se demander s’il n’est pas lui-même parachuté d’une autre galaxie…). Quelle puissance! Vivement les autres tomes!

PS NON, les derniers chapitres ne sont pas bâclés si vous voulez tout savoir, ils sont même de toute beauté, émouvants à souhait!

Mathilde Gialluly



+


Gavriel Kay - Tigane - albdoblog
Posté le 07 août 2018

Une petite claque pour cette Palme de Kay!

Guy Gavriel Kay nous propose un roman de fantasy inspiré de la Renaissance Italienne, et conformément à son habitude, la qualité de cette description aussi bien dans l’esprit que dans le visuel est remarquable. Aussi, le lecteur ne peut-il que plonger avec extase dans cette Palme captivante et déchirée.

La Renaissance italienne mise en valeur

Nous découvrons effectivement non pas la Botte italienne, mais une Palme baignant dans une mer bordée de trois pays expansionnistes, Ygrath, Barbador et Khardhun. Ceux-ci mènent régulièrement des raids contre la péninsule afin d’arracher des richesses et bien souvent des captifs à vendre aux marchés des esclaves. Les villes côtières sont donc des endroits vulnérables, comme au temps de l’Italie de la Renaissance aux prises avec les arabes et berbères écumant les ports à la recherche de tribus, d’esclaves et de femmes destinées aux harems.

Ce contexte historique similaire à l’époque italienne est un ressort essentiel dans l’intrigue que nous propose l’auteur canadien, car la protagoniste principale va dans un premier temps se protéger de ces incursions en s’enfonçant dans les terres, avant de rechercher une de ces villes afin d’infiltrer le harem d’un des tyrans. En sus, comme à son habitude, Kay colle avec la réalité historique du pays qu’il souhaite faire vivre sous sa plume.

[...]

Aussi, l’atmosphère qui se dégage est-elle un facteur crucial dans l’équilibre et la réussite de son roman. Outre, les ressemblances géographiques et contextuelles, le point fort de l’auteur est de retranscrire une culture, ou des cultures comme s’est le cas une fois encore dans Tigane.

La Renaissance Italienne ne se résume pas à un essor architectural et économique, les arts et les idées qui se véhiculèrent à travers l’Europe constituent un leg tout aussi important et prégnant. [...]

Une intrigue captivante

 

En vous lançant dans cette aventure, vous serez conscients des enjeux posés dans la paume de cette main italienne tiganaise. Battue, divisée entre deux tyrans, cette péninsule vit sous le joug de l’envahisseur, l’un plus cruel que l’autre au quotidien. En effet, si Albérico, le colérique, est un sorcier au tempérament versatile et barbare, Brandin, plus raffiné, fait montre d’une cruauté sophistiquée et sans doute plus viscérale. [...]

Le lecteur va ainsi alterner d’un protagoniste à l’autre, découvrir les plans étudiés, leur déroulement, les voir menacer, sentir le danger, la mort rodant à un souffle. Mais, le plus cruel, pour lui sera d’avoir un cœur qui bascule pour l’un ou pour l’autre. Les chausses-trappes sont nombreux, les tyrans ingénieux, et sur le qui-vive, alors la partie est loin d’être courue d’avance. Tension et suspens sont au rendez-vous!

La trame principale est nette, et claire. En revanche, le chemin emprunté est tortueux, et complété par des sentiers cachés et des routes secondaires. En quelques mots : de quoi vous régaler.

Des personnages dignes de ce bel écrin

[...]

Je ne vais pas y aller par 4 chemins, le roman en comprend suffisamment. Dianora s’avère – sans doute – un des personnages féminins les plus fascinant de la fantasy. Sa soif de vengeance, n’est pas le seul sentiment qui l’anime. La vengeance n’explique même pas la psychologie de Dionara, elle n’en est que la conséquence. Le désir de revanche prend sa source dans son sens du devoir et des responsabilités. Elle est persuadée qu’elle doit supprimer Brandin. Et si adolescente, le monde lui apparaissait sous des dehors nets, avec des contours précis, les années ont façonné cette perception pour lui délivrer une vison bien moins manichéenne ou dichotomique. Cette évolution dans sa psyché n’est pas qu’une affaire de construction et de dynamique du personnage, pour nous le rendre plus vivant et sympathique. Ses prises de décisions vont être colorées par ces perceptions en constante affinage… Et quand elle comprend que la tâche initiale qu’elle s’est elle-même imposée prend du plomb dans l’aile, son désarroi est profond alors quelle est partagée, déchirée par le devoir et la réalité. Toute seule, isolée, elle ne cède jamais, et cherche constamment à dépasser son dilemme. Quelle femme! Et puis, Kay nous construit une trame dramatique qu’il est difficile de ne pas s’y laisser prendre…[...]

Un roman de Fantasy typique de Kay et même plus

Roman de fantasy n’est pas synonyme forcément de gros effets pyrotechniques et magiques avec Kay, notamment. Dans Tigane, il va vous surprendre car, la thaumaturgie est bien plus présente, avec nos deux tyrans, sorciers et d’autres magiciens qui vont faire leur apparition en cours d’aventure.

[tout l'article]

Lutin82

 

 

 



+


Bordage - Les guerriers du silence - hautetfort
Posté le 07 août 2018

Les guerriers du silence, roman de science-fiction

Ce roman de Pierre Bordage foisonne de mondes imaginés, de cultures variées des plus raffinées aux plus frustes, d'animaux extraordinaires. L'intrigue tourne autour du pouvoir ; les familles régnantes de la confédération tentent d'exister alors que la menace des Scaythes d'Hyponeros se fait de plus en plus pressante. Ces êtres mystérieux asexués sont doués de pouvoirs psychiques tels qu'ils pourraient asservir l'ensemble des peuples. Pour s'y opposer, les moines absourates qui tentent par leurs exercices de maîtriser l'énergie vitale, retranchés dans une citadelle monumentale.

Mais le salut viendra peut-être d'un simple mortel, un peu perdu sur une planète où il pleut sans discontinuer...

 

Ce n'est que le premier des trois tomes ; j'ai hâte de lire les suivants :  Terra Mater et La citadelle Hyponeros.



+


Weber - L'ombre de la victoire - marcfvb
Posté le 07 août 2018

Avec L’ombre de la victoire en deux tomes, l’univers d’Honor Harrington de David Weber continue à se développer avec ce cycle annexe qui fait parfois intervenir les personnages principaux, mais qui se concentre sur les événements qui sont parallèles au cycle principal.

Honor Harrington n’apparait pas dans ce livre qui se passe principalement dans l’amas de Talbot. Mais les événements qui y sont relatés ne sont pas inconnus aux lecteurs du cycle. En fait, on revit les mêmes moments que les autres cycles, mais étalés dans le temps, et depuis une région de la galaxie où les intrigues contre Manticore se trament. Donc, le lecteur ne doit pas être étonné de cette répétition. L’intérêt de ce livre est d’expliquer comment certaines situations critiques en sont arrivées là. [...]

On revit la destruction de la base Héphaïstos dans le système de Manticore, la destruction du croiseur Hexapuma et de tout son équipage à l’exception du capitaine Aivars Terekhov. Le vaisseau avait vaillamment combattu et vaincu un ennemi supérieur dans l’amas de Talbot, au point d’en devenir emblématique.

On survole les victoires de Michelle Henke l’amiral du Pic d’or contre les flottes de la ligue solarienne. Ce sont principalement des répétitions d’événements déjà lus dans d’autres livres du cycle, mais vus sous un autre angle. Et puis, Michelle Henke aider par l’amiral Tourville, ce n’est pas courant. Le final de ce livre est assez particulier, l’alignement mesan n’hésite pas à tuer une grande partie de « l’oignon » qui le compose pour cacher la vérité au reste du monde et peut-être renaitre de ses cendres.

 

[tout l'article]

 

Marc

 

 



+


  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
Offre numérique : Magie Ex Libris à 4,99 e
Posté 02 août 2018 -

Le troisième tome de Magie Ex Libris sort à la fin du mois !
Profitez-en pour acquérir Le Bibliomancien et Lecteurs nés, respectivement premier et deuxième tome, à prix réduit en numérique.
Ici : bit.ly/MagieExLibrisEmaginaire
et partout ailleurs.

magieexlibris_site.jpg

+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Le Chant du coucou, sélectionné pour le prix Elbakin 2018
Posté 26 juillet 2018 -

Nous avons la joie de vous annoncer que Frances Hardinge est nommée au prix Elbakin.net 2018 pour son roman Le Chant du coucou dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit".

Découvrez toute la sélection

chant-du-coucou_site.jpg

 

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected