+ Répondre à la discussion
Page 11 sur 58 PremièrePremière ... 9 10 11 12 13 21 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 101 à 110 sur 580

Discussion: Honor Harrington

  1. #101
    Signe
    Date d'inscription
    January 2009
    Messages
    9

    Par défaut Histoires Parallèles ou perpendiculaires ?

    Merci Dejanire pour cette contribution : justement, depuis pas mal de tomes, je me demandais ce qui avait inspiré Weber dans les références des caractéristiques de ses mondes rivaux: pour illustrer, on trouve donc l'affrontement entre une monarchie constitutionnelle inspirée d'une symbiose anglo-américaine et une sorte de régime franco-soviétique, et le tout voisinant une sorte de régime prussien avec quelques références orientales, et enfin au loin une sorte de vieil empire romain décadent mais toujours surpuissant.
    Quelqu'un sait-il ce qui a conduit Weber a vouloir utiliser des stéréotypes connus plutôt que d'en inventer, et ce qui l'a conduit à choisir ceux-ci ?

    Je profite de ce message pour partager mes réflexions à la lecture de "coute que coute" : Pour faire simple, j'ai adoré ; En fait, c'est un peu comme si je retrouvais enfin le monde en 3 dimensions et en couleur après avoir du subir un passage forcé via un monde en 2D et en noir et blanc - je fais référence au passage par la lecture de "la flotte perdue" dans l'attente de la parution de "coute que coute". Du coup, après avoir commencé à dévorer le premier volume, je ralentis fortement la lecture au fur et à mesure où j'arrive vers la fin du second volume. Car j'ai la désagréable impression qu'on n'aura pas la suite avant que la fille de Florence rentre au lycée...
    Bon, il faut tenir jusqu'aux prochaines parutions de l'Atalante qui sont annoncées comme proches (la flotte perdue dans 15 jours et l'ombre de Saganami) et il me reste une petite centaine de pages. Mais la perspective d'abandonner à nouveau la 3D colorée pour revenir dans la 2D grisâtre donne un peu l'impression que le militaire a en voyant le temps égrenner les dernières heures puis minutes de sa permission...
    Mais peut-être que la flotte perdue n°5 va nous réserver de bonnes surprises ?

  2. #102
    The Bad Cop Avatar de Ned
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Nantes
    Messages
    681

    Par défaut

    Merci, Dejanire, en effet, pour ces précisions intéressantes. Elles ouvrent de nouvelles pistes de lecture et permettent de mieux comprendre certains aspects des livres de Weber.
    C'est vrai que le space op emprunte beaucoup aux aventures maritimes ("Space, the final frontier...") de Stevenson à Conrad. Faudrait que je me relise du Conrad un de ces jours, tiens...
    La spiritualité possède cela de commun avec l'enquête policière qu'elle abonde en fausses pistes, à la différence près que l'on ne se rend pas toujours compte qu'elles mènent à des impasses. Roland C. Wagner, L'Odyssée de l'espèce
    Avatar Paul Kidby
    Les boulons éclectiques

  3. #103
    Signe
    Date d'inscription
    January 2009
    Messages
    3

    Par défaut

    Je viens de parcourir ce sujet, je vous donnes quelques infos au passage....

    Outre d'être un grand écrivain de SF, David Weber est un fan de jeux de simulation (sur table principalement).

    Notre auteur a collaboré a un vieux jeux dénomé StarFire (auquel il jouait assidument étant plus jeune), jeux de conquetes/batailles spatiales/gestion d'empire, ce type de jeux est plus communément dénomé bordgame ou wargame, il s'agit d'un jeu "papier" pas un jeu sur pc...
    Les infos là ---> http://en.wikipedia.org/wiki/Starfire_(board_wargame)

    Il est même l'auteur de la dernière édition du jeu "Starfire V" et a écrit des romans se déroulant dans cet univers...
    ---> http://en.wikipedia.org/wiki/In_Death_Ground

    Pour se faire une idée de ce a quoi ressemble le jeu en question --->
    http://www.boardgamegeek.com/boardgame/2891/starfire

    Y ayant joué, je retrouve pleinement l'esprit desrciptif de l'auteur, ses livres retranscrivent très bien les batailles jouée autour d'une table avec ses amis: perte d'un grazer, de membre d'équipage, de navires, tirs de bordée de missilles , etc...

    Il a collaboré a divers jeux, principalement avec une maison d'édition de jeux US AdAstra --->
    http://www.adastragames.com

    Cette maison d'édition, détenant les droits des adaptations en jeu de l'Honorverse, a publier un jeu de simulation de combat spatial avec figurine en plomb représentant les navires de l'Honorverse
    ---> http://www.genreconnections.com/shop...237&parent=121

    Je n'y ai jamais joué je l'avoue...

    Ainsi que des livres très interessant pour les fans de Honor Harrington (données techniques et schéma de navires, uniforme ,décoration, organisation des flottes, etc...)
    --> http://www.genreconnections.com/shop...arent=123&pg=1

    J'ai celui sur Manticore il est vraiment très bien fait


    Pour les plus fondus y a des tasse de café (mug), teeshirt, patch a coudre et autres babioles a l'effigie de l'Honoverse...
    ---> http://www.genreconnections.com/shop...arent=125&pg=1

    Un jeux de rôles papier dénomé "World of honor" est même prévu depuis un moment mais le projet semble trainer
    ---> http://www.adastragames.com/forums/viewforum.php?f=54


    Autre projet, un jeu PC plus MMo que wargame ou 4X --->
    http://www.honorverse.com/
    Ca vaut le détour rien que pour voir les screenshots de navires




    Contrairement a ce qui se fait d'habitude, un bouquin ou un film et des produits dérivés ensuite, Weber a la démarche plutot inverse...
    Il joue et adapte ses parties de jeu en les extrapolant et en s'insiprant de ses lectures d'enfance comme les aventures d'Horatio Hornblower de CS Forester.
    Pour info sur Horatio Hornblower --->
    http://en.wikipedia.org/wiki/Horatio_Hornblower

    Pour les plus fans il y a même eu une adaptation des avantures d'Horatio Hornblower au cinéma dans les années 50' avec Gregory peck tenant le rôle principal...
    ---> http://en.wikipedia.org/wiki/Captain_Horatio_Hornblower
    Je l'ai trouvé a la Fnac bof-bof...

    Tout les gosses des années 50' et mêmes les plus grands se passionnaient pour ces aventures, dont Weber plustard biensur...


    Dernier point concernant Weber...
    Comme John Ringo un autre auteur de SF bien connu au UsA (connu comme étant le porteur de Kilt en convention) il fréquente assidument les conventions de SF et les conventions de club de wargame (plus incognito que son pot Ringo lol).
    Il est très abordable durant ces rencontres et il est possible (en fouinant un peu sur le net) d'établir une corespondance avec lui ou de communiquer a travers divers forums au sujet de ses écrits ou de ses passions mentionnées plus haut...

    Bref un personnage très sympa en plus d'être un auteur fabuleux
    Dernière modification par Pat0467 20/01/2010 à 12h01

  4. #104
    Mot Avatar de ludrion
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    Tours
    Messages
    63

    Par défaut

    Bonjour a tous , cela fesait longtemps que je voulais poster mais j'ai ete un peu surboquer ces derniere semaine ^^.

    Enfin bon , personnellement honor harrington est l'un des rare space opera que je relie au moins deux a trois fois par ans chaque volumes ^^.

    Comme l'ont dit certain , en theorie la saga d'honor harrington devait se finir avec at all cost mais apres la lecture de sa traduction en français il y aurait eu de nombreux point qui serait reste sans reponse.

    Pour les series paralelles , j'ai hate de pouvoir enfin les lires et pouvoir complete le tableau d'ensemble qu'est l'Honoverse.

    Pour les nouvelle couvertures , je trouve que cela colle mieux a l'univers et j'ai hate de voir le resultat pour les autres tomes.

  5. #105
    Bad Cop suppléant Avatar de Taho
    Date d'inscription
    September 2008
    Localisation
    Aubervilliers
    Messages
    606

    Par défaut

    Salut Ludrion, et bienvenue sur le forum.

    Mais dommage que tu ne sois pas passé par la case départ, tu ne toucheras pas 20 000 francs (tu peux encore gagner, disons, toute notre estime en allant te présenter) ... et créditer ton avatar dans la signature (Ned)
    Dernière modification par Ned 24/01/2010 à 12h51 Motif: Petit ajout qui ne méritait pas un message
    avatar : tatouage artistique du studio Atlantic Tattoo à Nantes

    Quand je modère, c'est en bleu

  6. #106
    Mot Avatar de ludrion
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    Tours
    Messages
    63

    Par défaut

    Je vais faire ça de suite , mais bon quand j'ai poster le message je tombais de fatigue donc j'ai prefere remettre cela au lendemain ^^

    et je ne comprend pas ce que tu veux dire par crediter ton avatar dans la signature ^^
    Dernière modification par ludrion 24/01/2010 à 20h07

  7. #107
    Page Avatar de Spyro1
    Date d'inscription
    February 2009
    Localisation
    La varenne saint hilaire 94
    Messages
    219

    Par défaut

    Ben vu que c'est la couverture d'un des tome de Honor harrington, ça veut dire marquer dans ta signature un truc genre:

    "avatar de (nom du dessinateur) couverture de tel tome de Honor harrington..."

  8. #108
    Mot Avatar de ludrion
    Date d'inscription
    January 2010
    Localisation
    Tours
    Messages
    63

    Par défaut

    ok je vais corriger ça de suite.

  9. #109
    Signe
    Date d'inscription
    February 2010
    Messages
    1

    Par défaut Les mondes de David Weber

    Une lecture passionnante

    J'ai lu "coûte que coûte" avec passion. Comme tous les volumes de la série, la lecture est agréable et le volume une fois entamé ne se relache qu'à la fin. La confrontation d'empires aux organisations sociales différentes est un thème très riche abordé également dans Babylon5 et Deep Space Nine, au moins quand il n'est pas traité linéairement sous la forme de la lutte entre les Bons (nous) contre les Méchants (les autres), comme dans La flotte Perdue. Trois empires et systèmes sociaux sont traités en détail : Manticore, Grayson et la république du Havre. Trois autres empires ne sont abordés que marginalement : l'empire andermien, la ligue solarienne et la confédération silésienne.

    Le royaume de Manticore est calqué sur l'empire britannique, CS Forrester oblige. Les préjugés anglo-saxons de l'auteur lui font oublier systématiquement les mauvais traitements infligés aux vaincus : les irlandais décimés et refoulés sur les mauvaises terres par Cromwell, affamés au XIXème, les marins français capturés décimés dans des bagnes flottants,la déportation des acadiens, les camps de concentration pour les paysans boers, la destruction de la flotte alliée française à Mers-el-kébir, entre autres. Le fair-play des officiers de Sa Gracieuse Majesté est de la pose à usage externe, pose abandonnée dès que l'on passe aux choses sérieuses.

    La révolution militaires des BAL (opération Bouton d'Or) est inspirée de celle des porte-avions de la deuxième guerre mondiale (le groupe aéro-naval), qui a relégué au musée les cuirassés et les navires de ligne.Un point technique me gêne. David Weber prend grand soin de maintenir une cohérence interne dans ses différentes batailles et est crédible pour le lecteur. Toutes les batailles opposent l'artillerie directe (lasers, grasers), balistique, aux missiles qui sont contrôlés depuis l'émetteur. Un des ressorts dramatiques de "coûte que coûte" est l'arrivée du système Apollon avec des missiles gérés à grande distance par une liaison "gravifique". Manifestement David Weber n'a pas pris en compte la révolution de l'automatique des années 1960. Les missiles se recalent d'eux-mêmes sur l'objectif soit avec l'infra-rouge, soit avec un écho laser. Tout le monde a entendu parler des Exocet, des Stinger et des missiles de croisière.C'est la révolution des munitions intelligentes. Une voiture des années 2000 inclut de nombreux automatismes pour le freinage, la tenue de route et l'injection.

    La position stratégique de Manticore par rapport à la république du Havre et à la ligue solarienne est un thème développé dans ce livre alors qu'il avait été complétement saboté dans les tomes précédents. Manticore étant un empire "maritime" (navigation rapide par les "trous de ver" fournissant 85% des revenus de Manticore) opposé à un vaste et peuplé empire "continental" offrant une profondeur stratégique, la lutte devrait se manifester par des participations à toutes les rebellions périphériques du continent. Historiquement, contre Napoléon, l'Angleterre a appuyé le Portugal, l'Espagne, la Prusse, etc..Or dans les tomes précédents, pour appuyer la posture de bon et de victime de Manticore, il s'agit presque toujours des batailles victorieuses de Honor en réponse à des attaques sournoises du Havre contre Manticore ou ses alliés (Basilic,Grayson, Zanzibar, Alizon, Sidemore) !. La balance attaque/défense est analysée de manière plus réaliste dans "coute que coute". Inévitablement se pose alors le problème qui à commencé à attaquer le premier et la nécessaire communication entre les dirigeants des deux adversaires pour éviter les méprises sur les intentions adverses. C'est pourquoi la plupart des belligérants prennent grand soin de maintenir des "lignes rouges" ou des contacts par des intermédiaires neutres pour pouvoir négocier, éventuellement, la paix. La révélation d'une guerre interminable entre adversaires loyaux manipulés par de sombres comploteurs est une ficelle grosse comme un câble de marine utilisée pour conclure de nombreuses sagas (la Flotte Perdue).

    On voit apparaitre dans "coûte que coûte" la problèmatique posée par la lutte sur deux fronts pour une puissance dotée de moyens de communication rapide. Ce fut le problème de l'Allemagne dans les deux guerres mondiales. L'Allemagne avait un réseau de chemins de fer développé permettant de transporter rapidement les troupes.Le plan Schieffen en 1914 et l'aide apportée en 1917 aux bolcheviques ont été la réponses pour la première guerre mondiale. L'écrasement rapide de la France et une paix proposée à la Grande-Bretagne - refusée par Churchill- suivait le même plan. Hitler comptait également en 1941 écraser l'armée soviétique en un seul été et occuper Moscou et Leningrad. On sait ce qu'il en advint. A partir de 1942 Hitler dut lutter sur deux fronts et le sort de l'allemagne était scellé. .


    Manifestement la visualisation du tout-cosmique de Weber a quelques ratés, même dans le passé..

  10. #110
    Collection Avatar de taro_d_zbel
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    559

    Par défaut

    Je n'ai toujours pas lu le moindre Weber .. Vous croyez que je peux me lire ce spin off ?
    Picture from Blade Runner.

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts