+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 30

Discussion: Magie Brute de Larry Correia

  1. #1
    Mot Avatar de Pink Pig Skin
    Date d'inscription
    October 2011
    Localisation
    Porcherie nouvelle de Jouy en Josas
    Messages
    62

    Par défaut Magie Brute de Larry Correia

    Sous des dehors de série B à la Tarantino, Magie Brute se révèle être une petite merveille.
    A la croisée des mondes du comics, de l'espionnage, du fantastique et de la Science fiction, c'est un livre inclassable. Pour une bonne raison : il crée quelque chose d'unique et de neuf, aussi réjouissant que jubilatoire. Un nouveau genre, ou plutôt une nouvelle dimension, un nouvel élan donné au monde de l'imaginaire. Tellement évident qu'il m'a fait l'effet d'une révélation.

    Il faut impérativement ériger une statue à Larry Correia pour ne pas avoir situé son uchronie au 19ème siècle mais au 20ème. L'uchronie 19ème, pouah. Au 20ème siècle au moins, on a des mitraillettes !
    Une uchronie en effet, car le monde décrit est le notre, dans lequel depuis le milieu du 19ème siècle certains humains ont commencé à disposer de capacité "magiques". Moins d'un siècle plus tard, le monde a sensiblement divergé du notre, même si les fondamentaux ne sont pas vraiment différents. L'auteur s'en amuse beaucoup d'ailleurs avec les têtes de chapitre, c'est bien plus fin et plus drôle qu'on pourrait le croire. D'ailleurs, tout est plus fin qu'on pourrait le croire dans ce livre, en commençant par Jake Sullivan, un "lourd" pouvant influer sur la gravité. Ou Faye une "voyageuse" dotée de la capacité de téléportation, une "bouseuse" élevée dans une ferme, défenseuse acharnée de l'honneur des vaches !
    La construction du récit est très nerveuse, on alterne les paragraphes courts entre différents protagonistes. Cela ne m'a jamais gêné, car les personnages sont tous très réussis et très attachants. Dès le début du livre, on est intrigué et séduit par ses différents éléments, c'est un livre qui vous happe et qui vous laisse un peu pantois, les cheveux en désordre et le souffle court 460 pages plus loin.
    Le roman est d'ailleurs très bien construit, l'intrigue est à la fois complexe et très claire, et pour couronner le tout c'est hyper facile à lire. Ajoutez à cela la richesse et la profondeur d'un univers totalement cohérent.

    Un roman amusant, divertissant, intelligent, électrisant, c'est de la dynamite !
    Vivement la suite.
    Vous l'aurez compris, je recommande chaudement cette lecture.
    Dernière modification par Pink Pig Skin 01/06/2012 à 12h18
    Etre né quelque part c'est toujours un hasard
    Si vous me trouvez mignon, mangez du jambon.

  2. #2
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    March 2012
    Messages
    3

    Par défaut

    Et bien, Magie Brute se fait de plus en plus d'adeptes! En même temps il le vaut bien!
    Et puis je suis d'accord, l'uchronie au 20è siècle, tout de suite, c'est plus tentant!

  3. #3
    Super Modérateur Avatar de iamgroot
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    partout
    Messages
    143

    Par défaut

    Héhé, c'est vrai que moi, je l'attendais vraiment. J'ai plein de lecture en cours, alors, je dois le faire patienter, mais pour voir comme ça, j'ai commencé à lire la première scène, et de suite, par de petits détails, c'est très vivant, et même si avec une écriture simple (à l'opposée disons de Gessler sur Cygnis... :s), ça n'a pas l'air aussi balourd que ses confrères Weber ou Flint (que j'aime quand-même, mais bon, hein). Bon, comme c'est Baen, j'ai toujours un peu peur du truc trop... patriotique ? Mais ouais, ouais, je le sens bien, en fait. Peut-être vais-je devoir abandonner des trucs en cours ou se faire chevaucher encore plus de lectures en même temps !!
    "Dans le futur tout est possible" les frères Bogdanov
    Avatar : Groot, dans sa version des Guardians of the Galaxy, par Paul Pelletier

  4. #4
    Livre Avatar de Guinea pig
    Date d'inscription
    December 2009
    Localisation
    LA
    Messages
    467

    Par défaut

    En fait, ce qui caractérise "Magie brute" c'est son dosage parfait. Pour un résultat très distrayant, dynamique, réjouissant, l'auteur a beaucoup travaillé et ça se sent. La sobriété et la simplicité d'un livre sont souvent à ce prix.
    Et ce respect du lecteur et du genre (celui qui distrait et qui est parfois, mais certainement pas par moi, méprisé par les lecteurs "sérieux") m'emplit d'admiration.
    Je ne sais pas si L. Correia écrit vite, d'ailleurs ça ne me plait pas trop cette façon de parler, ça a un côté péjoratif, comme s'il bâclait son ouvrage (alors qu'il est vraisemblablement maintenant écrivain à temps plein et que c'est peut-être un gros bosseur à la Brandon Sanderson, plutôt qu'un pinailleur de mots, sans cesse à l'affût d'une distraction pour lâcher son écran : frigo, internet, le chien à sortir, le téléphone, la litière du chat à changer, la pelouse à tondre) mais il écrit bien à mon sens. Son style est agréable à lire, il n'ennuie jamais pas son lecteur, il retient son attention de la première à la dernière page, c'est déjà beau !
    (Avatar de Jun Kumaori)

  5. #5
    Mot Avatar de Pink Pig Skin
    Date d'inscription
    October 2011
    Localisation
    Porcherie nouvelle de Jouy en Josas
    Messages
    62

    Par défaut

    D'après ce que j'ai pu lire, Larry Correia semble aussi très populaire pour sa série "Monster Hunters" chez les anglo-saxons.
    Quelqu'un connait ?
    En tout cas, ça cartonne outre atlantique, semblerait il. Croisons les doigts pour que Magie Brute connaisse un beau succès chez nous !
    Etre né quelque part c'est toujours un hasard
    Si vous me trouvez mignon, mangez du jambon.

  6. #6
    Super Modératrice Avatar de Lelf
    Date d'inscription
    December 2009
    Localisation
    Paris
    Messages
    439

    Par défaut

    Je ne connais pas mais je viens de zyeuter mamazon et en effet, c'est super bien noté. Je me lis Magie Brute et je regarde l'autre série après ^^
    Imaginelf : de la culture, mais surtout de la littérature
    Avatar : Eco, BD par Bianco et Almanza

  7. #7
    Super Modérateur Avatar de iamgroot
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    partout
    Messages
    143

    Par défaut

    Bon, eh bien donc, évidemment, je m'y suis mis. Ce qui fait que j'ai quoi... ? quatre romans en cours en même temps... :s !!!
    "Dans le futur tout est possible" les frères Bogdanov
    Avatar : Groot, dans sa version des Guardians of the Galaxy, par Paul Pelletier

  8. #8
    Super Modérateur Avatar de iamgroot
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    partout
    Messages
    143

    Par défaut

    Mais heu... je comprends pas bien le rapport ?
    Citation Envoyé par Pink Pig Skin Voir le message
    Sous des dehors de série B à la Tarantino, Magie Brute se révèle être une petite merveille.
    En quoi ça fait Tarantino ? Tarantino, il fait de la série B au second degré. Tarantino, il est de toute une génération (avec genre Alan Moore en autre grand exemple) qui rejouent des genres existants, en leur amenant leurs préoccupations à eux... Mais Larry Correia, il est clairement dans le premier degré. Il a pas du tout un angle d'approche Tarantinesque.
    "Dans le futur tout est possible" les frères Bogdanov
    Avatar : Groot, dans sa version des Guardians of the Galaxy, par Paul Pelletier

  9. #9
    Mot Avatar de Pink Pig Skin
    Date d'inscription
    October 2011
    Localisation
    Porcherie nouvelle de Jouy en Josas
    Messages
    62

    Par défaut

    Citation Envoyé par iamgroot Voir le message
    Mais heu... je comprends pas bien le rapport ?

    En quoi ça fait Tarantino ? Tarantino, il fait de la série B au second degré. Tarantino, il est de toute une génération (avec genre Alan Moore en autre grand exemple) qui rejouent des genres existants, en leur amenant leurs préoccupations à eux... Mais Larry Correia, il est clairement dans le premier degré. Il a pas du tout un angle d'approche Tarantinesque.
    Ça "fait" Tarantino car j'y vois très clairement un hommage aux super héros de Marvel et aux Pulps d'espionnage des années 50/60, avec leurs cortèges de savants fous "maîtres du monde". Ce n'est certes pas ouvertement second degré dans le récit, mais les têtes de chapitre le sont assez clairement. Je pense aussi à des choses comme la mention de l'exécution d'Hittler en 1929, au détour d'une phrase. A mon sens c'est hyper référencé et ça ressemble à un relecture fantasmée des thèmes de prédilections de l'auteur, qui a du beaucoup s'amuser en écrivant ce petit bijou. Ça m'a beaucoup fait penser à Inglourious Basterds (une uchronie 20ème) et aux autres films de Tarantino, notamment pour le côté "pif paf boum" régressif commun aux deux auteurs.
    Mais bon, après, tout cela est une histoire d'interprétation...
    Etre né quelque part c'est toujours un hasard
    Si vous me trouvez mignon, mangez du jambon.

  10. #10
    Super Modérateur Avatar de iamgroot
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    partout
    Messages
    143

    Par défaut

    Mmm, vu comme ça. Tu as peut-être raison. En tout cas, c'est un bon bouquin. Je suis à peine au début, mais c'est très vite prenant et oui, assez jouissif.
    "Dans le futur tout est possible" les frères Bogdanov
    Avatar : Groot, dans sa version des Guardians of the Galaxy, par Paul Pelletier

+ Répondre à la discussion

Règles de messages

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts