PDA

Voir la version complète : La Ville Intemporelle de Ledesma



Shigure
12/07/2008, 17h37
Je suis impatient de l'avoir entre mes mains, Ledesma est de loin mon auteur espagnol favori...bon, ok, je triche un peu car c'est le seul que j'ai dans ma bibliothèque. En tout cas le thème de ce nouveau roman m'intrigue et me laisse rêveur. Un vampire dans Barcelone guidé par la plume de Ledesma : séduisant.

Par contre, je suis un peu déçu par la couverture. L'image est sympa, mais on sent que le graphiste a du mal du mal à caser, tout en restant lisible, le titre (un peu à rallonge en plus, pourquoi ne pas en avoir choisi qu'un ?) et le nom de l'auteur.

Tannhauser
27/04/2010, 19h37
Bonjour
je suis un fan de Ledesma, et j'ai adoré les deux derniers romans avec une préférence pour La ville intemporelle. L'histoire de Barcelone à travers les âges et à travers la vie de ce "vampire", c'est magnifique. J'ai vu sur internet qu'il y avait un autre livre qu'il a ecrit sous le pseudonyme de Enrique Moriel, El candidato de dios

http://www.edestino.es/FichaLibro.aspx?IdPack=2&IdPildora=490

et j'ai l'impression que c'est un pur polar celui là, mon espagnol n'est pas assez bon pour savoir si il y a un coté fantastique dans l'histoire... Je voulais savoir, à tout hasard, si une traduction était prévue???

Lisbeï
29/04/2010, 07h35
Si la vie éternelle appartient au fantastique;), on peut dire que ce n'est pas un pur polar. Je n'ai pas trop de temps là, mais je te traduis, un peu vite, une partie du premier § :

El protagonista de El candidato de Dios, Timothy Gaylor, un banquero discreto y oscuro, parece haber vivido en todas las épocas y conocer bien las pasiones y los anhelos de los hombres. Sabe del ansia de poder, y de la utilidad del poder.
Le perso principal du Candidat de Dieu, TG, un banquier discret et obscur, semble avoir vécu à toutes les époques et bien connaîtres les passions et désirs des hommes. Il sait tout de la soif de pouvoir, et de l'utilité du pouvoir.

Lisbeï
29/04/2010, 10h27
Et la trad (approximative) de la suite :

En pleno torbellino electoral norteamericano, alguien está moviendo piezas con una astucia inaudita. Los propósitos del banquero que ha visto pasar los siglos, y que contempla el mundo desde los ventanales de Manhattan, parecen no encajar con el mensaje del más humilde candidato a la presidencia de Estados Unidos, Christian Earth, que predica el amor y la concordia... sólo que Christian Earth es hijo de Gaylor, lo que muchos desconocen. Y para completar el rompecabezas, otro candidato muere asesinado en una fiesta en la que están todas las fuerzas vivas, y una fundación debe decidir a qué campaña dedica sus fabulosos fondos; una mujer muy bella sabe demasiado sobre demasiados hombres poderosos, con la mafia de por medio. Timothy Gaylor recibe entonces una visita del Vaticano...
En plein tourbillon électoral aux USA, quelqu'un bouge les pions avec une habileté inaccoutumée. Les objectifs du banquier qui a vu passer les siècles, et qui contemple le monde des fenêtres de Manhattan, semblent ne pas correspondre au message du candidat le plus humble à la présidence des USA, Christian Earth, qui prêche l'amour et la concorde... sauf que Christian Earth est le fils de Gaylor, ce que beaucoup ignorent. Et pour compléter le casse-tête, un autre candidat meurt assassiné durant une fête où se trouvaient toutes les forces vives, et une fondation doit décider à quelle campagne elle dédiera ses fonds fabuleux ; une femme très belle en sait trop sur trop d'hommes de pouvoir, avec la mafia au milieu. Timothy Gaylor reçoit alors un visiteur du Vatican...

Lelf
29/04/2010, 10h41
Le début est super compréhensible en VO. (Enfin, c'est souvent le cas).
Est-ce que quelqu'un saurait si c'est abordable par quelqu'un qui lit un peu en espagnol (mais nettement moins qu'en anglais) ? :)

Tannhauser
29/04/2010, 13h17
Merci pour ces traductions, j'avais compris que ça tournait autour des élections et de la mafia, mais pas tous les détails. Je vais devoir attendre une éventuelle traduction en français alors, je lis en anglais mais pas en espagnol, c'est dommage ce petit résumé me donne vraiment envie. Bref, encore merci pour les réponses.

Lisbeï
29/04/2010, 13h34
Est-ce que quelqu'un saurait si c'est abordable par quelqu'un qui lit un peu en espagnol (mais nettement moins qu'en anglais) ? :)

Je ne peux pas te dire, j'ai lu La ville immortelle en VF :o...

@Tannhauser : De rien, j'aime bien rafraichir mon espagnol, quand j'en ai l'occasion ;).