PDA

Voir la version complète : menue réflexion...



benne
17/06/2008, 22h24
comme je l'ai dit à un des librairies de l'Atalante, je trouve intéressant le relief sur la couverture du Campbell (La Flotte Perdue). je trouve que ça donne un effet sympa aussi bien esthétiquement qu'au toucher. sachant que c'est quelque chose qui se fait bcq dans l'édition anglo-saxone et peut chez nous. d'ailleurs ne trouvez-vous pas que l'édition française manque un peu d'originalité en terme de graphisme ? par exemple je suis assez effrayé quand je vois certaines couvertures (pour n'en citer qu'une, celle d'Unica chez le Livre de Poche -> http://www.cafardcosmique.com/Unica-d-Elise-FONTENAILLE). je trouve ça pffffff... comment dire ?

Random
17/06/2008, 22h54
En même temps, dans la littérature anglo-saxonne, c'est très très mal utilisé les reliefs selon moi, c'est principalement sur les noms d'auteurs et les titres, ça n'apporte pas grand chose graphiquement.

Et les couv' anglo-saxonne en général sont assez moche, ils n'ont pas la culture du livre objet que nous pouvons avoir. Ils consomment des livres plus qu'autre chose, c'est un objet commercial, pas artistique.

Et j'avoue que quand je vois les beaux objets de l'Atalante, du Diable Vauvert, de Bragelonne, de Mnémos, de Babel, etc. je suis content de cette exception culturelle.

Et j'en parle en connaissance de cause j'ai fait un saut dans une librairie de Bradford ce week-end, ca pique les yeux, clairement.

Scorngluff
18/06/2008, 04h37
D'un autre côté, y'a quand même de gros ratages chez l'Atalante aussi. Je ne sais pas quel a été l'accueil du public concernant le premier tome de Zhongguo, mais heu... ben beurk quoi...:eek:

http://www.l-atalante.com/components/com_virtuemart/shop_image/product/86906e3618c27475901d3edec561f7 79.jpg

Je l'ai acheté quand même ceci dit, même si je ne l'ai pas encore lu...

Je me prends également à regretter (déjà...) la texture des couv' de l'Atalante, qui faisaient sa marque de fabrique. Les dernières, plastifiées, sont très probablement plus solides, mais bon, palper un bouquin de l'Atalante avant que d'en explorer le contenu était une expérience sensuelle qu'aucune des maisons d'édition concurrente ne pouvait proposer. Mais je m'égare...:D

Random
18/06/2008, 08h11
C'est vrai que la maquette ici est moyenne...

Ensuite pour le dessin, personnellement je suis extremement fan des travaux de Laurent Beauvallet/beet. Ok, le mec a la peau bleue, ce débat je l'ai déjà eu il y a 4-5 ans quand il illustrait pour L5R, et c'est un choix, il dessine des "schtroumphs" mais putain, quels schtroumphs !

Allez donc faire un tour sur son site, et vous serez époustouflé a mon avis.

Ensuite c'est vrai que la texture était un de mes plaisir, le seul nouvel ouvrage que j'ai achete avec couv' plastifiée c'est Infabula de Werner, et comme le livre est assez peu épais cela ne m'avait pas trop gêné. Mais sur une "brique" je crois que ca risque de me chagriner un peu...

Scorngluff
18/06/2008, 14h12
Ensuite pour le dessin, personnellement je suis extremement fan des travaux de Laurent Beauvallet/beet. Ok, le mec a la peau bleue, ce débat je l'ai déjà eu il y a 4-5 ans quand il illustrait pour L5R, et c'est un choix, il dessine des "schtroumphs" mais putain, quels schtroumphs !


C'est donc lui qui a dessiné ton avatar ?:D

Random
18/06/2008, 20h13
Même pas, c'est du à l'exposition bizarre de la webcam ce jour la... :)

taro_d_zbel
08/07/2008, 18h56
Ca m'a vraiment plu le vernis selectif sur cette Flotte Perdue, je trouve que ca donne du cachet au bouquin, c'est comme sur certaines BD de chez Delcourt.

A l'usage j'ai l'impression que ce cartonnage doit être plus solide qu'avant même si c'est vrai que le grain des couv. était la marque de fabrique l'Atalante !

Djé
11/07/2008, 11h35
pour les nouvelles couvertures...
Je préférais largement les anciennes couvertures en relief ! Là la couverture glacée, ba.....bof... Fini le plaisir de toucher un livre le l'Atalante et de le reconnaitre les yeux fermés. Et s'il s'agit d'un choix concernant la solidité des ouvrages, faudrait dans ce cas parler de la reliure... Le broché, c'est sympa, mais ça tiens pas la marée...

Sinon, pour revenir sur les couverture ratées, y'a quand même celle là qui atteint des records : http://www.l-atalante.com/catalogue/la_dentelle_du_cygne/qushmarrah/48/330/glen_cook/detail.html

Autant pour la "Compagnie Noire", on avait eu le droit à des couvertures sympa, autant là...on dirait de mauvaises couv' des années 60' :eek:

whiskye
16/09/2008, 15h20
:rolleyes: a les anciennes couvertures ... :o je serais toujours amoureux de leur grain.

Maintenant l'effet vernis bien utilisé à son charme. Suffit de regarder quelques couv's de la bibliothèque rouge des moutons éléctriques.

Ned
16/09/2008, 20h09
Le problème des anciennes convertures est leur fragilité. Pas tant dans nos bibliothèques ou entre nos mains, mais en librairie où les livres sont manipulés très régulièrement. Résultat : des livres invendables au bout de quelques semaines. Et que devient un livre invendable ? Je vous le demande ? C'est simple : le libraire le retourne à l'éditeur qui peut soit le donner aux bonnes oeuvres ou l'envoyer au pilon (je passe toutes les opportunités de s'en servir comme matériau de construction, cale-commode, marche-pied ou sous-bock ;) ). Et pilonner un bouquin, ça coûte des sous. Donc non seulement le bouquin a coûté de l'argent à être produit, mais il coûte de l'argent à être détruit :(. Bref, un coup à mettre la clef sous la porte...
D'un autre côté, il me semble que dans un souci d'unité de collection, les séries commencées avec des couvertures "à l'ancienne" sont poursuivies de même (ce qui est un grand soulagement pour un bibliophile psychomanique comme moi :D). On peut toujours suggérer une production "Vintage" disponible uniquement sur commande de tous les ouvrages... mais est-ce bien raisonnable ? (Je ne vous cache pas que mon côté bibliophile psychomaniaque bondit d'allégresse à cette pensée - d'autant que c'était la pleine lune hier soir... mais je crois que je m'égare...).

Ned

whiskye
16/09/2008, 22h04
Vi ... je me suis fait la même réflexion. Et si ces nouvelles couvertures attirent de nouveaux lecteurs ou permettent simplement à l'Atalante de continuer d'éditer indépendamment ces bijoux ... je fais volontiers le deuil des anciennes :o

Mais bon je suis acheteur compulsif de tout édition "vintage" :p (copain!)

Tetishery
17/09/2008, 12h23
Moi je les aime bien ces nouvelles couvertures : elles sont plus solides tout en restant assez originales par rapport à celles des autres éditeurs. Elles gardent "la classe à l'Atalante" ;)

Aphraël
17/09/2008, 20h51
Ca serait quand même fabuleux que L'Atalante édite une infime partie de ses livres "édition couverture vintage" et qu'on puisse leur acheter directement, par correspondance directe (ou les chanceux allant voir sur Nantes, mais ça reste un peu loin pour certains dont je fais partie...).

Quel joli rêve :rolleyes:

benne
21/11/2008, 21h21
mon attention a été attirée ces derniers temps par les éditions La Volte pour leur travail graphique notamment sur les Jeff Noon. Ainsi que sur les Beauverger. Je trouve leurs couvertures vraiment intéressantes. on peux les télécharger en HD sur le nouveau site :
http://www.lavolte.net/

taro_d_zbel
15/05/2009, 15h37
Sans parler des illutsrations de couv qui ne peuvent pas plaire à tous c'est évident, j'aimerais connaitre les raisons qui justifient le choix de format des bouquins de notre cher éditeur.

Pourquoi certains bénéficient du format "grand" avec couverture à rabats au d'autres non?

Tetishery
15/05/2009, 19h25
Je ne crois pas me tromper en te répondant que c'est une question de longueur de roman : certains sont si longs que, s'ils étaient publiés dans la collection petit format, ils auraient un nombre de pages monstrueux Ils passent donc automatiquement en grand format. Et vice versa : les moins longs sont plutôt destinés à devenir des petits formats.

taro_d_zbel
16/05/2009, 00h54
Je ne crois pas me tromper en te répondant que c'est une question de longueur de roman : certains sont si longs que, s'ils étaient publiés dans la collection petit format, ils auraient un nombre de pages monstrueux Ils passent donc automatiquement en grand format. Et vice versa : les moins longs sont plutôt destinés à devenir des petits formats.

Oui, évidement je n'ai pas pensé à cette raison toute simple :D

Je pensais qu'il fallait y trouver une raison commerciale du type: Pierre Bordage (par exemple) à plus de chances de beaucoup se vendre donc sortons le en grand format, plus cher, pour un chiffre de vente plus élevé.

Taho
16/05/2009, 10h13
Essaye de diviser par deux la hauteur de La Bibliothèque Nomédienne, il prendra une étagère à lui tout seul :D

taro_d_zbel
16/05/2009, 17h03
Essaye de diviser par deux la hauteur de La Bibliothèque Nomédienne, il prendra une étagère à lui tout seul :D

On peut même l'utiliser comme pilier à construire une étagère :D