L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | Romans, etc. | Bonjour, je suis ton nouvel ami
Commande librairie Logo caddie
  • Romans, etc.

Marc Villard

Bonjour, je suis ton nouvel ami

Bonjour, je suis ton nouvel ami

Date de parution : février 2001


Illustrateur : Loustal

Collection : Romans, etc.

ISBN10 : 2841721647
ISBN13 : 9782841721641

Nombre de pages : 192
Prix : 10,90 €
État : disponible

« L'été dernier, à Eyragues, lassé du soleil, de la piscine, de la tapenade, des saucisses au feu de bois et du pastis obligatoire, je me suis décidé à mettre un terme à ma vie. Par noyade. Á minuit, je suis descendu dans la salle de bain en étouffant mes pas. J'ai fermé la bonde du lavabo et j'ai laissé l'eau couler sur ma nuque, le nez dans la vasque. Comme je commençais à manquer d'air, Christine s'est pointée à la porte pour me lancer : " Tu te laves les cheveux à minuit ! ça s'arrange vraiment pas. "

L'autoportrait à petites touches est un exercice d'équilibriste. Il exige d'alterner délicatement le raccourci et l'arrêt sur image. De trouver la distance juste, celle qui fait mouche et permet au personnage d'éclore.
Entre la vie familiale et le boulot, les souvenirs qui collent au cœur et les péripéties vaguement navrantes, Marc Villard promène un regard acéré. Sincère mais rusé. On ne sait plus si « je » est un autre. Un autre que « qui » ?

  • Revue de presse
+
Villard - Bonjour, je suis ton nouvel ami - B. Ménard
Posté le 20 mai 2008 -

Un personnage que l'on devine n'être ni tout à fait l'auteur ni tout à fait un autre se livre au périlleux exercice de l'autoportrait. Normalement déprimé, parfois cynique, quelquefois pitoyable – par exemple dans ses pathétiques vraies-fausses tentatives de suicides – l'homme, Marc Villard, nous entraîne dans son quotidien de père de famille mangeur de Prozac, dans les couloirs de son entreprise (près du distributeur de sucreries), sur ses lieux de vacances… Vingt-neuf nouvelles comme autant de joyaux qui, finalement, nous racontent aussi nos vies, nos émois, nos doutes, nos lâchetés et nos compromissions. Des textes sensibles, drôles, cruels, acérés, subtils. Et quel style… Formidable ! Ce recueil de nouvelles est tout simplement splendide, comme l'étaient déjà chez le même éditeur J'aurais voulu être un type bien et Un jour je serai latin lover. Ce troisième tome dans la même veine d'autodérision est aussi fort que les deux précédents. Économe en mots qu'il cisèle et choisit à merveille, désespérément drôle dans sa façon de mettre en scène ces petits riens qui font l'essentiel, Marc Villard est sans doute le meilleur auteur de nouvelles français. Une réputation qu'on lui concède volontiers dans le milieu du polar (lire aussi le sublime et très noir Rouge est ma couleur chez Rivages) mais qu'il n'a pas encore auprès du grand public, ce qui est profondément injuste au regard de l'immense talent dont il fait preuve. À lire séance tenante.

Bruno Ménard

+
Villard - jowebzine.com
Posté le 15 juin 2009 -
Vous n'êtes pas sans savoir que depuis quelques temps Marc Villard se met habilement en scène dans de courts textes publiés par L'Atalante (J'aurais voulu être un type bien, Elles sont folles de mon corps, etc.) qui mêlent l'autodérision aux fausses révélations (où est le vrai du faux ? Seuls les proches le savent) dans un style proche de la poésie, comme dirait un ami à nous. Expliquons-nous : "habilement", car l'exercice est difficile et pour que cela paraisse si fluide, c'est qu'il y a du travail derrière et "dans un style proche de la poésie" car certains textes y confinent (Versailles, je n'ai pas oublié, par exemple). Dans cette nouvelle livraison, on y apprend que l'auteur ayant découvert la recette pour écrire des succès en Italie va s'y mettre et on attend ça de pied ferme ; on voit ses errements face à la poésie et les décisions définitives que cela a pu provoquer ; on y retrouve (mais c'est seulement sous cette facette que nous connaissons Marc Villard) toutes ses angoisses lors des retours de festivals en province ; on découvre que sa femme a de l'humour... Mais ne dévoilons pas tout. A vous de plonger dans ce trop court moment qui alterne humour, tendresse et hargne... Un vrai plaisir de lecture.

Christohpe Dupuis, jowebzine.com, avril 2005
  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Frankenstein 1918
Johan Heliot
Livre9
Les Loups de Prague
Olivier Paquet
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Texto, le nouveau roman de Dmitry Glukhovsky
Posté 24 septembre 2018 -


 

À paraître en janvier 2019.

+
Offre numérique : De Haut Bord à 4,99e
Posté 06 septembre 2018 -
Avis aux amateurs de science-fiction militaire !
En septembre, la trilogie De Haut Bord est à prix réduit en numérique. Embarquez à bord du Cumberland !
Ici : bit.ly/DeHautBordEmaginaire et partout ailleurs.
 
dehautbord_site.jpg
+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Le Chant du coucou, sélectionné pour le prix Elbakin 2018
Posté 26 juillet 2018 -

Nous avons la joie de vous annoncer que Frances Hardinge est nommée au prix Elbakin.net 2018 pour son roman Le Chant du coucou dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit".

Découvrez toute la sélection

chant-du-coucou_site.jpg

 

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected