L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | Romans, etc. | Avoir les boules à Istanbul
Commande librairie Logo caddie
  • Romans, etc.

Marc Villard

Avoir les boules à Istanbul

Avoir les boules à Istanbul

Date de parution : juin 2012


Illustrateur : Nicolas de La Casinière

Collection : Romans, etc.

ISBN13 : 9782841725977

Nombre de pages : 96
Prix : 8,90 €
État : disponible

Blainville est une bourgade située dans la Creuse, autrement dit nulle part. La résidence est l’ancienne bâtisse de Mathurin Bagieux, l’enfant du pays, poète à ses heures. Il a publié trois recueils à compte d’auteur avant de mourir d’une cirrhose du foie et a eu l’intelligence de céder sa maison à Antoinette Bourquin, adjointe au maire, en lui recommandant de transformer l’endroit en résidence pour écrivains. L’affaire tourne depuis dix ans et je fais partie d’un groupe de cinq auteurs pris en charge pour trois mois. Deux d’entre nous partent en avril pour une seconde résidence qui les accueille jusqu’à fin juillet. Après, ils demandent une bourse de création au Centre national des lettres qui devrait leur assurer six mois tranquilles. À la fin des six mois, Bourquin veut bien les récupérer.

Je ne suis pas venu ici pour survivre, contrairement à mes collègues. Je suis ici car mon ex, Cynthia, réclame une pension alimentaire et la moitié des lingots d’or que j’ai planqués dans la chambre 7 de la résidence. Va mourir. Salope.

  • Revue de presse
+
Villard - Avoir les boules à Istambul - Murmures
Posté le 01 décembre 2012 -

En sous-titre “Journal d’un écrivain en résidence”. Vous vous souvenez du sketch de Coluche dans lequel il interprète la chanson “Misère” et parle des uuteurs compositeurs interprètes des années 70 ? Avec ce court roman Marc Villard nous fait un peu le même coup mais avec les écrivains et pour les années 2010. Il se moque. Il nous amuse.

Il est en quelque sorte “assigné” en résidence dans un petit village de la Creuse et doit produire une œuvre tout en participant à diverses interventions culturelles locales. En fait il est plutôt là pour récupérer des lingots d’or cachés dans une des chambres de la résidence parce que son épouse qui a demandé le divorce veut une pension digne ; elle souffre du syndrome de Tourette. Premier sujet de moquerie, ses petits camarades hommes et femmes qui ont besoin des aides diverses de l’État, des mécènes et des collectivités locales pour vivoter et qui ne se prennent pas pour des médiocres... Quelques exemples de leurs proses ou vers vous montreront de quoi il retourne (pour faire bonne mesure il cite même un passage de Marc Lévy, et parle d’Amélie Nothomb). Deuxième sujet les lecteurs, le système... En fait tout est bon pour faire un bon mot :

“ Tu crois que dans quinze ans on se souviendra de nos noms, Henry ?
- Aucune chance tout le monde se fiche des livres.
- Faut faire quoi alors ?
- Tu pourrais tuer Katherine Pancol à la hache.
- Merci, t’es un vrai réconfort.”

Le lecteur est prié de ne pas chercher la morale de ce qui ressemble à une fable, elle lui apparaîtra en fin de lecture avec un dernier sourire.

Idéal pour un trajet moyen un lundi matin pour se donner du courage...

                                                                                                                                               Noé Gaillard

 
+
Villard - Avoir les boules à Instanbul - Presse Océan
Posté le 21 février 2013 -

Marc Villard a une bonne plume, des bonnes idées et une façon de raconter les choses avec détachement et gourmandise. L'auteur du merveilleux titre "J'aurais voulu être un type bien" en déballe un du même acabit dans lequel on suit un écrivain en résidence. Dans la Creuse.

Une déconnante incursion au pays des plumitifs de l'historiette.

S. P.

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Je m'en rappelle - 579 impressions marseillaises
Serge Valletti
Livre9
Un roman de quartier
Francisco González Ledesma
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
En février, Lazare en guerre à prix réduit en numérique
Posté 12 février 2019 -

Le premier tome de "La Guerre sans fin", Paria, sort dans moins de deux semaines ! À cette occasion, nous vous proposons de découvrir "Lazare en guerre" à prix réduit en numérique.
Sur Kobo, sur Emaginaire, sur Amazon et partout ailleurs.

lazareenguerre499.jpg
+
Johan Heliot à la Foire du livre de Bruxelles
Posté 12 février 2019 -
Le samedi 16 et dimanche 17 février, venez rencontrer Johan Heliot à la Foire du livre de Bruxelles.
Il sera en dédicace le samedi à 17h et le dimanche à 11h, 16h ainsi que 17h30.
Le dimanche à 16h, il interviendra lors de la table ronde : Frankenstein, le mythe est vivant.
 
heliot_3.jpg frankenstein_1918_s.jpg
+
L’Atalante, 30 ans au compteur
Posté 11 février 2019 -

« Au départ une petite librairie de 15m2 spécialisée dans le cinéma au cœur de la ville de Nantes. Puis la librairie s’agrandit et devient édition, et du cinéma passe à l’imaginaire et à la science-fiction. C’est d’abord un catalogue étranger, dont une prise de guerre qui lui permet de se consolider : Terry Pratchett et sa saga du Disque-monde. Puis peu à peu des auteurs français, et non des moindres : Pierre Bordage avec sa trilogie des Guerriers du silence, Roland Wagner, Serge Lehman et maintenant Catherine Dufour. En 30 ans, L’Atalante est devenue l’un des piliers de la SF en France. C’est son anniversaire que nous fêtons aujourd’hui. »

Nicolas Martin, La Méthode scientifique sur France Culture – 26/01/2019

Écoutez l'émission

 franceculture.png

+
Manuscrits
Posté 21 janvier 2019 -

Et la session de l’an passé ?

En 2018, nous avons reçu 885 manuscrits lors de l’ouverture de notre session annuelle de janvier, changement de méthode dont nous sommes satisfaits. Nous y avons trouvé une plus large proportion de fantasy (50 %) que de science-fiction (40 %) et assez peu de fantastique (10 %), sans compter les inclassables…
Plusieurs textes nous ont semblé prometteurs, mais souvent il leur manquait un petit quelque chose pour être publiables. N’hésitez pas à persévérer, à retravailler vos textes ou à en écrire d’autres. Faites-vous plaisir, surtout.
Un dernier conseil, le plus important selon nous : lisez ! Inspirez-vous, baignez dans les récits de vos prédécesseurs. Pierre Bordage, Michael Moorcock, Guy Gavriel Kay, Orson Scott Card, Ursula K. Le Guin, Jean-Marc Ligny, Becky Chambers pour n’en citer que quelques-uns. Il y a l’embarras du choix.

Lors de cette session, merveille !, nous sommes tombés sur une pépite. Il s’agit d’un roman de fantasy historique revisitant un mythe soufi. Il nous emmène en terres franques, en Syrie et en Irak. L’écriture de l’autrice est bouleversante tant par son érudition sur le sujet que par sa galerie de personnages fabuleux, tous uniques et ancrés dans leur époque et leur culture. Nous sommes heureux de bientôt publier L’Appel des Quarante, le premier opus de "La Rose de Djam", par Sandrine Alexie
   retoursur2018_manuscrits_2019_s.jpg
+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected