L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du Cygne | Trois soeurcières
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du Cygne

Terry Pratchett

Trois soeurcières

Trois soeurcières

Date de parution : septembre 1995

Série : Les Annales du Disque-monde
Livre : 6

Traduit par : Patrick Couton
Illustrateur : Josh Kirby


ISBN10 : 284172011X
ISBN13 : 9782841720118

Nombre de pages : 352
Prix : 17,90 €
État : disponible

« Le vent hurlait. La foudre lardait le pays comme un assassin maladroit...
La nuit était aussi noire que l’intimité d’un chat. Une de ces nuits, peut-être, où les dieux manipulent les hommes comme des pions sur l’échiquier du destin.
Au cœur des éléments déchaînés luisait un feu, telle la folie dans l’œil d’une fouine. Il éclairait trois silhouettes voûtées. Tandis que bouillonnait le chaudron, une voix effrayante criailla :
“Quand nous revoyons-nous, toutes les trois ?”
Une autre voix plus naturelle, répondit :
“Ben moi, j’peux mardi prochain.” »

Rois, nains, bandits, démons, héritiers du trône, bouffons, trolls, usurpateurs, fantômes, histrions et tables tournantes : rien ne vous est épargné. Shakespeare n’en aurait pas rêvé tant. Ou peut-être si ?
Avec, en exclusivité, le ravitaillement en vol d’un balai de sorcière.
  • Revue de presse
+
Pratchett - Trois sœurcières - Les Chroniques de l'imaginaire
Posté le 29 janvier 2013 -

Ceci est une histoire de vie sur le Disque Monde ! Ici se côtoient, sorcières, fantômes, rois, trolls, nains et autres créatures fantastiques !

En le royaume de Lancre, le nouveau roi vient dassassiner lancien pour le devenir à sa place. Lassassinat est une cause de mort naturelle pour un roi, cest évident. Ce nouveau roi décédé apprend par la Mort en personne quà cause du Sort et du Destin, il va devoir hanter sa royale demeure, qui ne lui est plus royale, désormais. Il va devoir user de Têtologie !

En la sombre nuit du crime, dans une venteuse forêt, trois démoniaques sorcières complotent, mijotent et remplissent leur agenda. Leurs maléfiques desseins vont être chamboulés par un malheureux bambin qui gène quelqu'un de fraîchement parvenu. Mais le lendemain, cest décidé, elles iront au théâtre, histoire de faire plaisir à Magrat, leur jeune consoeur progressiste et rêveuse.

Sixième volume des Annales du Disque Monde de Pratchett, les Trois Soeurcières, est un petit bijou de fantasy burlesque où se mêlent ironie, parodie, comédie, comploterie, mégalomanie et supercherie.

Et avec en première multiverselle : le ravitaillement en vol du balai d'une sorcière !

Pour finir, un petit commentaire sur la forme, le format du livre et le papier employer est vraiment très agréable et confortable à la prise en mains. A lire et à relire !

Baern (26/12/2005)

+
Pratchett - Trois sœurcière - Les Bouquinautes
Posté le 09 juillet 2013 -
   Oyez oyez, bonnes gens!

    Un vent de folie souffle sur la Fantasy, Shakespeare n’a qu’à bien se tenir! Les personnages les plus improbables ont tous un rôle à jouer dans la Comédie du Disque-Monde… Ainsi, la Mort elle-même donnera le ton afin d’aider un pauvre mortel à jouer correctement son propre rôle.

 Tout commence par une nuit d’orage où trois sorcières vont sceller le destin d’un bébé. Dès les premières lignes, l’auteur placera son décor de cette manière: «Le vent hurlait. La foudre lardait le pays comme un assassin maladroit. (…) La nuit était aussi noire que l’intimité d’un chat. Une de ces nuits, peut-être, où les dieux manipulent les hommes comme des pions sur l’échiquier du destin. Au cœur des éléments déchaînés, (…) luisait un feu, telle la folie dans l’œil d’une fouine. Il éclairait trois silhouettes voûtées. Tandis que bouillonnait le chaudron, une voix effrayante criailla: – Quand nous revoyons-nous, toutes les trois? Une pause suivit. Enfin une autre voix, beaucoup plus naturelle, répondit: – Ben, moi, j’peux mardi prochain.[1]» S’ensuit alors une aventure extraordinaire mêlant intrigues, sortilèges en tous genres et prince héritier passionné de théâtre.

 Terry Pratchett s’amuse, et ça se sent tout au long des pages, en bouleversant les codes de la Fantasy afin de nous en offrir une peinture cynique et burlesque. Grâce aux comparaisons subtiles, aux métaphores, aux personnifications d’éléments naturels et aux nombreuses références littéraires et mythologiques, on rit du début à la fin. L’intrigue (originale et bien menée) et l’humour sont les atouts majeurs de ce roman agréable et intelligent. Jugez plutôt de l’habileté de la plume de Terry grâce à ces quelques passages:

 1. Lorsque la Mort réfléchit à ce que représente le Théâtre[2]: «Il y avait en ces lieux, songea-t-il (l’auteur considère que la Mort est un homme), quelque chose qui s’apparentait au divin. Dans un monde les humains en avaient bâti un autre qui le réfléchissait un peu comme une goutte d’eau réfléchit le paysage. Et pourtant… Et pourtant… Dans ce petit monde ils avaient mis tout ce à quoi on aurait cru qu’ils voulaient échapper: haine, peur, tyrannie et ainsi de suite. La Mort était intrigué. Les humains se croyaient désireux de sortir d’eux-mêmes, et tous les arts qu’ils imaginaient les y faisaient entrer davantage. Il était fasciné

 2. Ce à quoi aspire réellement la Tempête: «La tempête se donnait vraiment à fond. C’était l’occasion ou jamais. (…) Voilà qu’une relâche dans la météo lui offrait la chance de tenir la vedette, et elle en rajoutait dans son rôle avec l’espoir qu’un gros climat la remarque[3]

 3. Le véritable pouvoir des mots et ses terribles conséquences: «Tout ce qu’on aura pu faire, tout ce qu’on aura pu être cessera d’exister. (…) C’est l’Art qui tend un miroir à la Vie. Voilà pourquoi tout est à l’envers[4]

Ainsi, l’auteur nous prouve qu’il est possible de transmettre certains messages de manière cynique, par le biais de personnages caricaturés. Il mêle habilement comédie et tragédie et sait comment jouer avec les mots pour nous toucher et nous faire rire. Les sujets les plus graves sont tournés en dérision, ils en deviennent moins angoissants. Son écriture est fluide, précise et enrichie de nombreux jeux de mots. De plus, la couverture illustrée par Josh Kirby est terrible!

 Petit bémol (ou pas c’est selon), il est nécessaire de connaître toutes les références auxquelles Terry Pratchett fait allusion (je pense notamment aux diverses pièces de Shakespeare et aux créatures mythologiques). Mis à part ce petit détail, ce tome est un moment de pur bonheur! J’aime beaucoup le personnage du fou qui dissimule son intelligence sous une expression niaise. Pour terminer voici un passage qui m’a fait beaucoup rire[5]:

 «On frappe à l’huis, dit-il.

- A lui qui? fit le fou.

- A l’huis dehors, crétin.

 Le fou lui jeta un coup d’œil inquiet. – Au dehors de lui tu veux dire? Je n’y comprends rien fit-il d’un air soupçonneux. Ça ne serait pas un genre de zen, ça, des fois?»

     Je n’ai pas encore lu tout la série des Annales du Disque-monde mais ce seul tome m’a convaincue du talent de Terry Pratchett. Son univers loufoque, régi par des lois cocasses, en fera sourire plus d’un. Là se trouve la force de cet écrivain de génie!

      Une fois le livre refermé, une question pourtant demeure… Pourquoi diable le menhir se tient-il toujours prêt à déguerpir au moindre comptable en vue[6]? Mystère…

~Melissande~


[1] Cf. PRATCHETT TERRY, Trois soeurcières. Les Annales du Disque-Monde, éd. L’Atalante, 1995, page 1.

[2] Cf. PRATCHETT TERRY, Trois soeurcières. Les Annales du Disque-Monde, éd. L’Atalante, 1995, pages 312 et 313.

[3] Cf. PRATCHETT TERRY, Trois soeurcières. Les Annales du Disque-Monde, éd. L’Atalante, 1995, pages 10 et 11.

[4] Cf. PRATCHETT TERRY, Trois soeurcières. Les Annales du Disque-Monde, éd. L’Atalante, 1995, page 297.

[5] Cf. PRATCHETT TERRY, Trois soeurcières. Les Annales du Disque-Monde, éd. L’Atalante, 1995, pages 33 et 34.

[6] Cf. PRATCHETT TERRY, Trois soeurcières. Les Annales du Disque-Monde, éd. L’Atalante, 1995, page 335.

 

Les Bouquinautes

+
Pratchett - Trois Soeurcières - theharounalrachidchronicles.com
Posté le 06 mars 2015 -

Dans Trois Soeurcière, Pratchett démontre sa maîtrise de son univers et son savoir faire d’écrivain. Si le roman se déroule dans un univers de fantasy parodique, le sujet n’est pas du tout de parodier de la fantasy. Pratchett utilise son univers pour traiter de sujet variés, plus ou moins profond (la vie, la mort, la destinée…) ou faire des pastiches d’autres genre comme le polar ou d’autres œuvres. Les Trois Soeurcières est donc un pastiche de Mac Beth et un roman sur le théatre qui a pour cadre un univers de fantasy loufoque. Un pastiche dans le pastiche donc.

Comme le titre l’indique on croisera trois sorcières (qui pratiquent une magie très différente de celle des mages, ne surtout pas confondre), un félon qui a assassiné son roi, des taches de sang qui ne partent pas, un reine sanguinaire et pleine d’ambition….Les éléments de la « pièce écossaise » sont tous la mais réarrangé à la sauce pratchetienne.

L’ensemble est mise en scène avec le style inimitable de l’auteur, mélange d’absurde, de finesse, d’ironie, de référence, de situation ubusque. La phrase de Pratchett c’est du bonheur en barre et la surprise nous attend souvent au bout de la ligne. On note aussi l’amour de Pratchett pour les personnages, qui sont tous  attachants, même les plus absurdement méchant. Les 3 sorcières ont toutes des personnalités fortes (mention spéciale à Mémé Ciredutemps) et  sont au cœurs de plusieurs scènes hilarantes mais il y’a aussi un nain auteur qui a des visions hollywoodiennes, un fantôme de roi qui cherche vengeance,  un fou à grelot amoureux fou….

Sous ses dehors de gentille parodie de fantasy, Trois soeurcières est une mécanique de précision qui arrive a marier dans un court roman, un univers fantasy de qualité, un pastiche d’un des plus grands auteurs de l’histoire, une galerie de personnages remarquables, un roman sur le théâtre, des réflexions sur l’absurdité de la vie (une constante de la série) le tout avec une bonne grosse quantité d’humour anglais qui ne tombe jamais à plat.

Que vous connaissiez ou pas le Disque Monde, que vous aimiez ou pas la fantasy,  vous pouvez lire sans crainte. Et rire.

 

Daodiphoto - theharounalrachidchronicles.wordpress.com - 03 mars 2015

+
Pratchett - Trois sœurcières - Chroniques de MqlSz
Posté le 29 décembre 2015 -

Trois sœurcières est le sixième tome des célèbres Annales du disque-monde de Terry Pratchett. Il s'agit du second tome mettant en scène les sœurcières après La huitième fille, épisode assez dispensable de la série de Pratchett.
L'histoire se déroule dans le royaume de Lancre et débute par l'assassinat du roi Vérence qui devient aussitôt un fantôme qui hante son propre château. À sa place, le duc Kasqueth monte sur le trône. Mais le tout jeune fils de Vérence échappe à la mort et disparaît avec une troupe de théâtre grâce à l'aide des trois sorcières pratchettiennes : Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail. L'intrigue repose alors sur l'affrontement entre ces sorcières et le roi Kasqueth.
Il aura fallut six tomes à Terry Pratchett pour s'attaquer à la référence ultime de la littérature mondiale en générale et anglaise en particulier : William Shakespeare. Fantôme, assassinat de roi, troupe de de théâtre, trahison, etc. Les références ne manquent pas et on s'étonne que Pratchett ai attendu six tomes avant de s'attaquer à Shakespeare tant il est fait incessamment référence à son œuvre dans la littérature de genre anglaise.
Après un premier épisode plutôt léger mettant en scène les sœurcières, Terry Pratchett livre un ouvrage très convainquant. Il aura eu le mérite de me placer devant mon ignorance crasse de l’œuvre de Shakespeare.

MqlSz

+
Pratchett - Trois soeurcières - Le Petit Chat de bibliothèque
Posté le 01 octobre 2018 -

Une lecture incroyable, mon meilleur Pratchett pour le moment, en particulier Mémé Ciredutemps, qui est absolument génial. Une féministe avant l’heure, mais aussi sorcière aguerrie. J’ai beaucoup aimée le contraste entre les sorcières, mémé, la sorcière de l’ancien temps, Magrat qui représente un peu les wiccans et nounou qui est plus.. légère. Son chat gredin, m’a aussi beaucoup amusé, j’ai hâte de retrouver ce petit « chaton pelucheux ». C’est aussi une belle parodie de théâtre, avec beaucoup de clin d’œil très drôle, les passages au théâtre avec mémé sont tellement drôles, je lisais du théâtre à ce moment, cela a dû ajouter au plaisir de cette lecture. Foncé si ce n’est pas déjà fait.

- Le Petit Chat de bibliothèque, le 26 septembre 2018. 

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Les Loups de Prague
Olivier Paquet
Livre9
Sorcière
Remo Guerrini
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Découvrez cet univers qui nous fascine avec Olivier Paquet
Posté 20 mars 2019 -

Samedi 23 mars au théâtre d’Etampes, Olivier Paquet participera à une journée d’étude sur cet univers qui fascine les hommes depuis la nuit des temps.

Plus d'informations

etampesphilo.jpg

+
Opération ARÈS
Posté 11 mars 2019 -

En mars, on sort l’artillerie lourde ! L’OP Arès c’est 14 romans de SF militaire à petit prix jusqu’à la fin du mois.
Sur 7switch, Feedbooks et partout ailleurs.

opares499.jpg

+
Entends la nuit – Prix Masterton 2019
Posté 08 mars 2019 -

Le roman fantastique de l'année !

Catherine Dufour est la lauréate du prix Masterton 2019. Son ouvrage Entends la nuit est arrivé en tête de liste des romans francophones.
Un livre à lire ou à relire.

entendslanuitbeandeau.jpg

+
Glukhovsky – La méthode scientifique
Posté 07 mars 2019 -

Un entretien exclusif de Dmitry Glukhovsky en direct de Livre Paris le vendredi 15 mars de 16h à 17h sur France Culture dans l'émission La Méthode scientifique !

glukhorvb.jpg

+
Manuscrits
Posté 15 février 2019 -

En janvier, lors de la session de réception des manuscrits nous avons eu le plaisir de recevoir 847 titres !
Si vous souhaitez nous envoyer votre texte nous vous prions d'attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l'espérons en janvier 2020. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d'informations.

FacebookTwitter

847manuscrits_2019.jpg

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected