L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du Cygne | Pieds d'argile
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du Cygne

Terry Pratchett

Pieds d'argile

Pieds d'argile

Date de parution : février 2002

Série : Les Annales du Disque-monde
Livre : 19

Traduit par : Patrick Couton
Illustrateur : Josh Kirby


ISBN10 : 284172199X
ISBN13 : 9782841721993

Nombre de pages : 416
Prix : 19,90 €
État : disponible

Ankh-Morpork, « Cytée aux mille surpryses ». Ouais.
Ankh-Morpork, cité du meurtre et du mystère…
Qui assassine d’inoffensifs vieillards ? Qui empoisonne le Patricien ? Les brouillards d’automne se sont abattus sur la ville et le Guet enquête sur un meurtrier insaisissable.
Le Guet : un catalogue hétéroclite des multiples espèces du Disque-monde; louve-garou, nains, trolls… et le caporal Chicque (probablement humain) – mais doit-on dire C. W. Saint-Jean de Chicque, comte d’Ankh ? – qui fraye avec les aristos.
Le Guet : une force qui va.
Seuls les golems savent peut-être ce que le Guet ignore. Et les golems ne sont pas vivants. Ce sont des machines animées par les mots du chem dans leur crâne.
Golem doit avoir un maître.
Dans la nuit brumeuse et menaçante, le commissaire Samuel Vimaire bat le pavé…
  • Revue de presse
+
Pratchett - Pieds d'Argile - ActuSF
Posté le 16 juin 2011 -

 

Le guet a bien changé...


Avec Pieds d’Argile, Pratchett revient sur d’anciennes connaissances : les hommes du guet d’Ank Morpork. Cette police municipale a bien changé depuis Au guet. Des effectifs plus nombreux, les équipes mieux organisées, de nouvelles méthodes d’investigations ont été mises en place… Les criminels non assermentés par la guilde des voleurs ou des assassins n’ont qu’à bien se tenir. Le roman commence avec une drôle de série de meurtre. Deux personnes sont tuées sans que l’on trouve le coupable. Dans le même temps le prince de la ville est empoisonné. Pas assez pour qu’il y reste mais c’est largement suffisant pour donner des idées aux dirigeants des différentes guildes de la ville. Ils vont imaginer sa succession. Et tant qu’à imaginer, autant comploter… Dernière chose étrange, les golems se mettent à avoir des comportements bizarres dans toute la ville. Quel est le lien entre ces différentes affaires ? Au guet de faire de toute la lumière. Mais la tache s’annonce rude.

Une réussite

Etonnamment, on ne peut pas faire les mêmes reproches à Pieds d’Argile qu’à ses prédécesseurs. Le style de Pratchett est moins conventionnel dans sa forme. La redondance est moins forte. Reste l’histoire à laquelle on prend bien du plaisir. Il s’agit ici d’une véritable gourmandise peut-être accentuée par des retrouvailles avec le guet dont les personnages sont si caricaturaux qu’ils en sont attachants. Bref, du bon Pratchett.

Jérome Vincent - ActuSF

 

+
Pratchett - Pieds d'argile - Les Chroniques de l'imaginaire
Posté le 29 janvier 2013 -

Deux meurtres de vieilles personnes sans histoires mettent les agents du guet d'Ankh-Morpock sur les dents. Leurs cas ne semblent pas liés et pourtant le commissaire Vimaire sent qu'il va avoir du fil à retordre avec elles. Alors qu'il est déjà très occupé à faire face à ses nouvelles obligations de membres de l'élite de la ville, le voilà qui apprend que son bon vieux caporal Chicque qu'il placerait plus dans la famille des grands singes que dans celles des hommes, voire même hors de tout le règne animal pour n'en vexer aucun, se révèle lui aussi appartenir à ce même milieu distingué. Plus encore, il serait un héritier potentiel de l'ancien trône de la ville. Voilà qui fait beaucoup, et peut-être même déjà trop pour l'ancien alcoolique perpétuellement à la limite d'une rechute.

Et comme si ces deux meurtres ne suffisaient pas, Vimaire doit également assurer la protection du Patricien. Victime d'une tentative d'empoisonnement celui-ci n'est plus en mesure de tenir les rênes de la cité. Que va-t-il advenir d'Ankh-Morpock livrée à la merci des différents chefs de guilde ? Et d'où sort ce nouveau modèle de Golem si inquiétant ? Heureusement que le commissaire peut compter sur une équipe homogène, ou plutôt très hétérogène, maîtrisant toutes les ficelles du métier, des toutes dernières technologies scientifiques aux bonnes vieilles méthodes toujours aussi percutantes. Ensemble ils feront toute la lumière sur ces diverses affaires et en décrypteront tous les mystères.

Après avoir traité des relations nains-troll dans Le Guet des orfèvres, Pratchett nous refait l'éloge de la diversité et de la tolérance à travers les enquêtes de ce guet où se côtoient toutes les espèces du disque-Monde, adversaires partout ailleurs mais unies dès qu'elles enfilent le même uniforme. Cependant, tout comme l'agent Angua qui cache sa nature de louve-garou à sa collègue naine dissimulant elle-même son sexe à ses partenaires, tout n'est pas des plus simples et chacun doit y mettre du sien. L'histoire aborde aussi diverses revendications comme les luttes des femmes ou des classes et ne manque pas de glisser une petite pique envers ces humains qui ont trop de fierté pour oser se plaindre de leur misérable condition ou ceux qui ont dans la tête les mots des autres et qui valent finalement moins qu'un Golem, simple objet dénué de conscience mais pas de coeur.

Tout cela n'élude heureusement pas l'histoire policière qui s'avère passionnante. En fait, l'auteur nous permet de relever plus rapidement que ses personnages les pistes sur lesquelles ils vont se lancer, nous donnant ainsi une impression de supériorité sur ces piètres policiers. Sentiment ô combien pernicieux, puisque nous tombons ainsi à chaque fois de plus haut, persuadés d'avoir déjoué avant nos héros le mystère de l'empoisonnement du Patricien.

Ainsi, ce dix-neuvième tome s'avère être un excellent cru...

Cpatrick (20/03/2007)

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
L'ombre de la victoire
David Weber
Livre9
Malboire
Camille Leboulanger
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
Offre numérique : Magie Ex Libris à 4,99 e
Posté 02 août 2018 -

Le troisième tome de Magie Ex Libris sort à la fin du mois !
Profitez-en pour acquérir Le Bibliomancien et Lecteurs nés, respectivement premier et deuxième tome, à prix réduit en numérique.
Ici : bit.ly/MagieExLibrisEmaginaire
et partout ailleurs.

magieexlibris_site.jpg

+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Le Chant du coucou, sélectionné pour le prix Elbakin 2018
Posté 26 juillet 2018 -

Nous avons la joie de vous annoncer que Frances Hardinge est nommée au prix Elbakin.net 2018 pour son roman Le Chant du coucou dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit".

Découvrez toute la sélection

chant-du-coucou_site.jpg

 

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected