L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du Cygne | Masquarade
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du Cygne

Terry Pratchett

Masquarade

Nouvelle édition
Masquarade

Date de parution : octobre 2016

Série : Nouvelle édition des Annales du Disque-monde
Livre : 18

Traduit par : Patrick Couton
Illustrateur : Josh Kirby


ISBN13 : 9782841727858

Nombre de pages : 352
Prix : 21,90 €
État : disponible

Ankh-Morpork, l’opéra…
… immense bâtisse à la topographie complexe, où des silhouettes masquées et des ombres encapuchonnées commettent des atrocités dans les coulisses…
… où mourir sur scène n’est plus une métaphore…
… où des esprits malfaisants en tenue de soirée détournent le destin d’innocentes sopranos.
Où… deux vieilles dames au chapeau pointu mangent des cacahuètes au poulailler et, les yeux levés vers le lustre, échangent des propos débonnaires :
« Y a un malheur qui s’prépare ou je m’y connais pas. »
Mémé Ciredutemps et Nounou Ogg, sorcières ès qualités, viennent passer une soirée culturelle.
Il faut donc s’attendre au pire. Le fantôme de l’opéra n’est pas loin.
  • Revue de presse
+
Pratchett - Masquarade - Babelio - Okka
Posté le 24 octobre 2016 -
Pratchett qui parodie le monde de l'opéra, et surtout « le fantôme de l'opéra » et sa musique. Ça en est hilarant car avec son oeil de lynx il nous fait prendre conscience. Il voit au-delà de ce que l'on trouve « normal » en mettant sa pensée sur ses personnages.
Donc il nous éclaire sur ce monde assez inconnu et son lexique, comme pour les places « paradis » et «parterre » qui sont l'inverse de leur valeur. Ses occupants, de l'aristocratie, qui n'y connaissent rien, que ça soit dans le scénario, les chants, la musique et pour se rendre moins bête ils font appel à la majorité du même niveau qui les entoure. Ce qui fait que ça vol au ras du sol. Une des particularités de ce lieu, est que pour y entrer il faut porter un costume, pour ensuite écouter une pièce de théâtre chantée en langue étrangère.

Un monde de fous, « une serre pour malades mentaux ».
Un thème très présent, la psychologie/folie. Entre Mémé Ciredutemps qui pose une unique question « têtologique » lui permettant de connaitre le fond de la personne. Quand d'autres ne juge que sur la première impression, telle une poignée de main.
La frontière entre sain d'esprit et la folie se situant à partir de trois points d'exclamation. Attention à vous !!! (Oups)
Tout prend une proportion différente, décuplé dans ce monde de faux avec la magie des masques. Quelqu'un d'insignifiant au quotidien peut grâce à ce lieu devenir autre. Ou tout simplement devenir célèbre qu'importe l'expérience, le talent grâce uniquement au physique qui plaît à la majorité. (De +en+ présent pour nous également au quotidien).

Découvrez le monde de l'opéra par Pratchett, car c'est un passage obligé pour s'éclaircir la pensée !
Et les recettes de Nounou Ogg dans son livre : « Les plaisirs de la chère ». (The Joy of Sex) Best-seller de l'année. Hélas Nounou s'est fait arnaquer bien méchant par la maison d'édition. Pas gentil ça d'arnaquer une vieille femme. Surtout une sorcière de Lancre !!
À force de rester en retrait dans l'ombre, j'en viendrais presque à oublier Perdita X Créttine, alias Agnès qui est le lien principal de cette histoire.

Et n'oubliez pas quoi qu'il arrive, même si on vous le dit seize fois ici présent : « le spectacle doit continuer ! 🎭 The show must go on ! »
 
Okka
Babelio
+
Pratchett - Masquarade - Actu SF
Posté le 14 janvier 2011 -
[...] Pratchett est un auteur énervant. Une fois encore, pendant les 200 premières pages de ce 18ème volume des Annales du Disque Monde, on râle devant l’inépuisable recette de l’auteur. Comme toujours on a deux intrigues croisées, avec une narration à la troisième personne, des délires bien placés, une petite apparition de La Mort ça et là… Bref l’originalité n’est pas au rendez vous et on en vient à souhaiter que Pratchett nous surprenne un peu. Et puis au fil des pages, en approchant du dénouement, on finit par se prendre au jeu et à se régaler à nouveau. Masquarade serait-il comme un diesel ? Lent à démarrer mais endurant et finalement performant ? Au final on dira que ce livre est un peu poussif au départ mais sympathique à l’arrivée. Pratchett arrive toujours à nous faire rire. C’est le principal.
+
Pratchett - Masquarade - Les Chroniques de l'imaginaire
Posté le 29 janvier 2013 -

Ah, l'opéra, ses arias, ses danseuses de ballet neurasthéniques, ses divas gargantuesques jouant des rôles de jeunes vierges à la taille fine... et son fantôme. Car tout opéra digne de ce nom dispose de son fantôme, et l'Opéra d'Ankh-Morpork n'est pas en reste. A la différence près que ce dernier semble alterner billets doux de passionné et meurtres prémédités.

De quoi donner du fil à retordre à Agnès (Perdita X) Créttine, jeune fille de Lancre venue dans la grande ville tenter sa chance dans la chanson, et surtout échapper à un morne destin de fille de ferme ou de sorcière (rayer la mention inutile). Mais ce serait sans compter l'aide de deux petites vieilles tout de noir vêtues venues assister au spectacle.

Oui, vous les aurez reconnues, Nounou Ogg et Mémé Ciredutemps, les deux sorcières de Lancre venues se distraire en ville, sont dans la place. Et les sorcières semblent attirées par les problèmes comme une mouche sur un bestiau malade.

Or, quand Mémé s'intéresse à un problème, celui-ci a vite fait de se cacher sous le sofa en tremblant. Et elle de trouver un balai pour l'en déloger...

Si vous pensez avoir lu Le fantôme de l'Opéra et tout connaître du sujet, détrompez-vous. Vous n'avez encore rien vu. Car c'est bien plus qu'une version revisitée de l'oeuvre de Gaston Leroux que nous offre Terry Pratchett, mais une tragi-comédie originale et irrésistible, où le suspense est loin d'être absent, et le rire jamais bien loin. Avec en prime (si vous êtes sage) l'apparition exceptionnelle de Gredin, le chat le plus vicieux de ce côté-ci de la galaxie.

Alors à vos livrets, trois-quatre...

Le Telmus (04/11/2001)

+
Pratchett - Masquarade - Encore un chapitre
Posté le 29 décembre 2016 -
Quoi ?! Je ne vous ai toujours pas donné mon avis sur Masquarade des Annales du Disque-Monde ? Quelle honte ! Pourtant ce tome, je l’ai adoré. J’ai aimé retrouver ma bonne amie Mémé Ciredutemps, accompagnée de cette chère Nounou Ogg. Ce livre, je sais déjà que je vais le lire, le relire et le rerelire, car il est un concentré de bonne humeur avec des phrases que je ne suis pas prête d’oublier. D’ailleurs, je vous présente ma préférée que j’avais mise en citation sur quelque forum où je traîne toutes les trente-six du mois :

– L’argent fait pas l’bonheur, Gytha.
– J’voulais pas l’acheter, le bonheur, juste le louer pour quelques semaines.

Plus sérieusement, ici Terry Pratchett s’amuse à parodier le monde de l’opéra en compagnie d’Agnès Crettine dont la voix d’or lui permet d’être une star… Ou presque vu que notre pauvre héroïne n’a pas le physique pour l’emploi. Cela ne l’empêchera pas de mener l’enquête pour découvrir les mystères entourant l’opéra. Elle devra aussi supporter Christine, une jeune fille souffrant d’une légère addiction pour les « !! ». Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de Mémé et Nounou, du moins, lorsque celles-ci auront réglé les petits soucis de royalties autour du dernier best-seller écrit par Nounou. (Des recettes très spéciales pour le plus grand plaisir de Mémé.)

Bref, j’ai adhéré à Masquarade. Je ne peux donc que le recommander.
 
Jupsy - Encore un chapitre
+
Pratchett - Masquarade - Le blog Coquelicote
Posté le 03 avril 2017 -

[Une] fin un peu amère, mais une intrigue sympathique et des personnages savoureux.

Systia - Le blog de Coquelicote

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Le Jeu de Cuse
Wolfgang Jeschke
Livre9
Anomalie P.
Stéphane Pajot
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
Offre numérique : Magie Ex Libris à 4,99 e
Posté 02 août 2018 -

Le troisième tome de Magie Ex Libris sort à la fin du mois !
Profitez-en pour acquérir Le Bibliomancien et Lecteurs nés, respectivement premier et deuxième tome, à prix réduit en numérique.
Ici : bit.ly/MagieExLibrisEmaginaire
et partout ailleurs.

magieexlibris_site.jpg

+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Le Chant du coucou, sélectionné pour le prix Elbakin 2018
Posté 26 juillet 2018 -

Nous avons la joie de vous annoncer que Frances Hardinge est nommée au prix Elbakin.net 2018 pour son roman Le Chant du coucou dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit".

Découvrez toute la sélection

chant-du-coucou_site.jpg

 

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected