L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du Cygne | Le Septième Fils
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du Cygne

Orson Scott Card

Le Septième Fils

Le Septième Fils

Date de parution : juin 1991

Série : Les Chroniques d'Alvin le Faiseur
Livre : 1

Traduit par : Patrick Couton
Illustrateur : Gess


ISBN10 : 2905158514
ISBN13 : 9782905158512

Nombre de pages : 320
Prix : 17,90 €
État : épuisé

Au bord de la rivière Hatrack, près des forêts profondes où règne encore l’homme rouge, un enfant va naître en des circonstances tragiques. Un enfant au destin exceptionnel. Septième fils d’un septième fils, il détiendra, dit-on, les immenses pouvoirs d’un « Faiseur ». Si les forces du mal ne parviennent pas à le détruire. Car il existe un autre pouvoir, obscur, prêt à tout pour l’empêcher de vivre et de grandir.
Nous sommes dans les années 1800, sur la terre des pionniers américains. Mais dans ce monde parallèle opèrent charmes et sortilèges, on y possède des talents à la dimension magique, et les ombres de présence bienveillante ou maléfique rôdent dans la nature.
D’une épopée réelle, celle de la jeune Amérique, Orson Scott Card fait une fantasy totalement originale, à la fois conte, roman de mystère et d’aventure. Il s’y affirme comme l’un des plus grands créateurs d’univers.
  • Revue de presse
+
Card - Les Chroniques d'Alvin le Faiseur : Le Septième Fils - Le Monde
Posté le 02 janvier 2009 -

Alors que l'excellente revue de Patrick Marcel Manticora consacre son numéro 9 à un "spécial fantasy", les éditions L'Atalante commencent la publication de l'une des plus réussies et plus originales contributions du genre, Les Chroniques d'Alvin le Faiseur d'Orson Scott Card, un auteur connu jusqu'à présent chez nous pour ses romans de science-fiction (Une Planète Nommée Trahison, La Stratégie Ender). Le premier volume du cyle, Le Septième Fils, transporte le lecteur dans les années 1800 et les forêts du Nouveau Monde, dans l'Amérique du Nord des premiers pionniers. Mais il ne s'agit pourtant pas d'un roman-western.

L'histoire des territoires dans lesquels se déroulent l'action ne se superpose pas tout à fait à celle des États-Unis. C'est une Amérique achronique décalée, qu'Orson Scott Card met en scène. Ainsi le roi de France qui envoie le colonel Bonaparte organiser au Canada la lutte contre les anglais ! Et surtout, c'est un pays où la magie est à l'oeuvre comme dans tout "univers de fantasy" qui se respecte.

Elle s'incarne tout particulièrement en la personne d'un enfant né dans des circonstances tragiques et qui est le septième fils d'un septième fils, donc promis à un destin exceptionnel : celui d'un "faiseur" doté de pouvoirs non moins exceptionnels. Mais une force occulte, diffuse, souterraine, menace constamment sa vie et tente de le détruire avant qu'il n'atteigne à la puissance et à la maîtrise de ses pouvoirs.

Le Septième Fils est la chronique de son enfance au sein d'une famille unie, haute en couleurs, dans un village où déjà le sectarisme puritain pointe son mufle en la personne d'un révérend obsédé par l'oeuvre du Malin. C'est aussi l'histoire de sa rencontre avec Mot-pour-Mot, un errant conteur d'histoires, qui va lui faire prendre la mesure de sa singularité, de ses dons, et préparer les conditions de la seconde phase de son apprentissage. Le Septième Fils est passionnant comme un roman d'aventures et possède le charme entêtant des contes les mieux troussés : il introduit le cycle de façon parfaite et laisse le lecteur dans l'attente impatiente d'un second volume au titre très prometteur : Le Prophète Rouge...

Jacques Baudou, Le Monde, 03/01/1992 

+
Card - Alvin le Faiseur : Le Septième Fils - L'Etudiant
Posté le 27 août 2009 -

Orson Scott Card excelle à mettre en scène des enfants dans de dramatiques situations de choix moraux, plaçant l'accent sur la responsabilité individuelle et sur les épreuves que doit traverser l'humain en quête de perfectibilité.

Fantasy touchée par la grâce, Les Chroniques d'Alvin le Faiseur sont un joyau de finesse et de générosité, mais aussi de cruauté.

 L'Etudiant, n°128, mars 1992

+
Card - Alvin le Faiseur : Le Septième Fils - Le Monde
Posté le 27 août 2009 -

Le Septième Fils est passionnant comme un roman d'aventures et possède le charme entêtant des contes les mieu troussés : il introduit le cycle de façon parfaite et laisse le lecteur dans l'attente impatient d'un second volume, au titre très prometteur : Le Prophète Rouge...

Jacques BAUDOU, Le Monde, 3 janvier 1992

+
Card - Le Septième FIls - Les Chroniques de l'imaginaire
Posté le 29 janvier 2013 -

Le nouveau monde est colonisé depuis plusieurs générations. L'homme rouge règne encore dans certaines forêts profondes. Dans cette Amérique naissante, une famille de pionniers est en route pour l'ouest.

Peggy est une petite fille qui a un don de vision. Elle lit dans les êtres vivants comme dans un livre. On dit qu'elle est une torche. Du haut de ses six ans, Peg ne parle pas souvent mais, lorsqu'elle annonce quelque chose, c'est toujours une vérité. Alors, quand elle avertit qu'une famille se trouve en difficulté au milieu de l'Hatrack, le village se porte au secours du chariot pris dans les flots déchaînés.

De cette nuit tragique où la rivière réclame un dû, le septième fils d'un septième fils verra le jour. Un enfant au destin exceptionnel, au grand pouvoir, un faiseur. Mais sa vie, dès son premier souffle, sera en danger car des forces du mal sont en action pour l'empêcher de vivre.

Orson Scott Card conte l'épopée de la colonisation d'une Amérique naissante sur fond de croyances populaires. Certains y voient de la magie, un don, d'autres de la sorcellerie. Toutefois, c'est une saga qui raconte la création d'une nation aux travers de la trame de ses légendes.

Hanako (13/09/2005)

+
Card - Alvin le faiseur : le septième fils - Les lectures de Shaya
Posté le 27 juillet 2016 -

Aussi surprenant que ça soit, j’ai jusqu’à présent lu très peu d’Orson Scott Card. Probablement seulement Espoir-du-Cerf, en fait. Pourtant, le Septième Fils dormait dans ma PAL depuis bien longtemps, sans doute au moins 3 ou 4 ans. Le challenge SFFF et Diversité ainsi qu’une mise à jour informatique de la PAL a du m’en rappeler l’existence, et c’est tant mieux.

Le Septième Fils est le premier tome d’une saga de fantasy, où le personnage principal sera Alvin le Faiseur, septième fils d’un septième fils. Elle compte à ce jour 5 volumes. L’histoire se déroule dans une Amérique uchronique du début du XIXème siècle, en pleine colonisation. Peggy, 6 ans, est une Torche et peut voir les différents avenirs possibles. C’est ainsi qu’elle alertera son village de la traversée difficile de la rivière en crue de la famille Miller, dont la femme attend son septième enfant.

Dans ce monde, les Septième Fils ont tous des capacités particulières, mais que dire du Septième fils d’un Septième Fils, comme ce petit garçon à naître, Alvin ? Alvin sera un Faiseur, mais un Faiseur qui doit être protégé : il est jeune, l’eau ne cesse de vouloir le tuer, tout comme son ennemi, le Défaiseur. Nous suivrons sa famille et son installation dans l’Ouest Américain, avec une adaptation parfois houleuse. En effet, pour l’Eglise qui prend du pouvoir dans le village, les Talents ne sont autre qu’un signe du Diable et de vieilles superstitions paysannes à éliminer.

Dans ce premier volume, difficile de savoir si Alvin est réellement le personnage principal. Il est certes au centre du récit, dans sa majeure partie n’est qu’un petit enfant qui ne se rend pas vraiment compte de ses capacités, et qui ne rêve que d’une chose : échapper à la messe du dimanche, parce que franchement, ce que dit la Bible, c’est à mourir de rire d’idioties. Alvin vit comme il peut dans sa famille nombreuse (13 frères et soeurs), où il faut tenter de s’imposer. Le contraste entre une partie de la famille qui a choisi de se ranger en apparence aux opinions du pasteur et le père d’Alvin qui refuse catégoriment la religion est frappant.

Le contexte historique est également très intéressant : nous sommes en pleine colonisation, les indiens sont présents, les villages en expansion, la religion en butte aux superstitions locales, et découvrir ce petit univers empreint de magie quotidienne est sympathique.

Globalement, le récit m’a beaucoup plu par son ambiance assez calme : l’action n’est pas la plus grande part du roman, mais ça n’en reste pas moins agréable à lire. Je serai curieuse de voir comment est développée la suite des aventures d’Alvin le Faiseur, que je vous conseille.

Shaya

http://parchmentsha.fr/alvin-le-faiseur-le-septieme-fils-orson-scott-card/

+
Card - Le Septième fils - Lup'appassionata
Posté le 28 mars 2017 -

Ce Septième fils aura été pour moi une révélation du talent indéniable d’Orson Scott Card, et outre que c’est mon premier roman de l'auteur, je l’ai apprécié pour de nombreuses raisons.
Commençons par le décor ; quoi de mieux que la colonisation d’un nouveau continent comme l’Amérique des pionniers pour mettre en scène toutes les différentes cultures et traditions, les croyances religieuses et les superstitions héritées des différents peuples (Indiens, européens…), permettant de créer dès les premières pages cette atmosphère très particulières d’une Amérique uchronique superbement crédible grâce notamment à l’ajout de véritables personnages célèbres (hommes politiques, écrivains…), venant en quelque sorte donner foi au récit en lui donnant une force supplémentaire.
Puis les personnages ; cette part d’humanité présente à tous les chapitres, et au travers de leurs épreuves traversées, à commencer par cette petite torche Peggy, première pièce du puzzle, et déjà investie d’un fort pouvoir laissant présager un lourd fardeau.
Mais aussi avec Mot-pour-mot, auquel je me suis immédiatement attachée, cet insolite voyageur-conteur inspiré apparemment par le peintre et poète pré-romantique britannique William Blake et apportant cette pointe de poésie qui affleure de temps à autre.
Tout sonne vrai puisque l’on se laisse guider, convaincus d’avance que la réécriture de l’histoire de cette  Amérique du XIXe siècle tiendra ses promesses. Tout nous conforte dans ce bien-fondé à commencer par les dialogues exprimés avec ce langage argotique des villageois. L’utilisation des charmes et la faculté innée d’utiliser la magie ancestrale n’en devenant que plus légitime.
J’ai également été captivée par cette approche du bien et du mal, apparemment chère à Orson Scott Card, dans laquelle il réussi a brillamment concilier débats théologiques, découvertes et apprentissage de dons extraordinaires, avènement de l’enfant élu, pouvoir de la nature et des éléments (eau, terre, etc…), et combat de l'Église contre les superstitions…
Evidemment la tâche de ce septième fils d'un septième fils reste nébuleuse, quelle est la nature réelle de ses pouvoirs, jusqu’où peuvent-ils aller, et dans quel but final ?
Et c’est justement tout le sel de ce premier tome ; nous mettre en condition optimale avec de solides bases pour passer à la suite avec le Prophète rouge, comme autant de pistes ouvertes et restées en suspens...

Lupa - Lup'appassionata

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Les Loups de Prague
Olivier Paquet
Livre9
Sorcière
Remo Guerrini
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Découvrez cet univers qui nous fascine avec Olivier Paquet
Posté 20 mars 2019 -

Samedi 23 mars au théâtre d’Etampes, Olivier Paquet participera à une journée d’étude sur cet univers qui fascine les hommes depuis la nuit des temps.

Plus d'informations

etampesphilo.jpg

+
Opération ARÈS
Posté 11 mars 2019 -

En mars, on sort l’artillerie lourde ! L’OP Arès c’est 14 romans de SF militaire à petit prix jusqu’à la fin du mois.
Sur 7switch, Feedbooks et partout ailleurs.

opares499.jpg

+
Entends la nuit – Prix Masterton 2019
Posté 08 mars 2019 -

Le roman fantastique de l'année !

Catherine Dufour est la lauréate du prix Masterton 2019. Son ouvrage Entends la nuit est arrivé en tête de liste des romans francophones.
Un livre à lire ou à relire.

entendslanuitbeandeau.jpg

+
Glukhovsky – La méthode scientifique
Posté 07 mars 2019 -

Un entretien exclusif de Dmitry Glukhovsky en direct de Livre Paris le vendredi 15 mars de 16h à 17h sur France Culture dans l'émission La Méthode scientifique !

glukhorvb.jpg

+
Manuscrits
Posté 15 février 2019 -

En janvier, lors de la session de réception des manuscrits nous avons eu le plaisir de recevoir 847 titres !
Si vous souhaitez nous envoyer votre texte nous vous prions d'attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l'espérons en janvier 2020. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d'informations.

FacebookTwitter

847manuscrits_2019.jpg

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected