L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du Cygne | Le Pays des Djinns
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du Cygne

Kai Meyer

Le Pays des Djinns

Le Pays des Djinns

Date de parution : mai 2014

Série : Les Seigneurs des tempêtes
Livre : 1

Traduit par : Didier Debord
Illustrateur : Raphaël Defossez


ISBN13 : 9782841726721

Nombre de pages : 336
Prix : 21,90 €
État : disponible

À sa naissance déjà, son père l’emmenait voler sur son tapis. Tarik al-Jamal était le prince des contrebandiers entre Samarkand et Bagdad. Qui maîtrisait mieux que lui l’art du tapis volant ? Mais le jour vint où il perdit son grand amour Maryam dans le pays des djinns, le désert aux mille dangers entre les deux cités. Depuis ce jour, amer et résigné, Tarik n’a plus franchi les murs de Samarkand. Il gagne sa vie en participant à des courses de tapis illégales. Et voici que Junis, son frère cadet, a décidé de conduire la mystérieuse Sabatea jusqu’à Bagdad.
Tarik craint pour leur vie. Contraint d’affronter les spectres de son passé pour venir à leur secours, il se lance dans une course poursuite mortelle à travers le désert, une odyssée en tapis volant au coeur de la guerre qui oppose les djinns et les hommes du désert…
Le pays des djinns est le premier livre de la trilogie des « Seigneurs des Tempêtes ».
  • Revue de presse
+
Meyer - Le pays des Djinns - Elbakin
Posté le 10 juin 2014 -

Aujourd’hui, le nombre d’auteurs de fantasy allemands que l’on retrouve en France n’est pas des plus développé. Alors quand un livre original comme Le pays des Djinns arrive en librairie, on apprécie de pouvoir le défendre.
Original donc par la nationalité de l’auteur mais aussi par l’ambiance du roman en lui-même. En effet, les récits se déroulant au Moyen-Orient, avec sa magie et ses créatures mythiques qui lui sont propres, restes rares. Que ce soit par l’une ou par l’autre, le livre fourmille de bonnes idées, comme la manière de contrôler les tapis volant.
L’histoire quant à elle se révèle assez classique : les héros doivent emmener une femme de Samarkand à Bagdad en passant par le pays des Djinns et affronteront de ce fait moult dangers avant d’arriver à destination. Rien de bien incroyable à première vue, de même que lorsqu’on se penche sur ces personnages ne brillant pas par leur singularité. Mais ce constat passe largement en second plan tant le monde que l’on explore est rafraîchissant. Surtout que les apparences sont souvent trompeuses et que l’histoire se montrera plus complexe qu’il n’y paraît.
L’une des forces de ce roman se trouve dans les personnages secondaires qui influencent les principaux de manière subtile. Que ce soit Maryam ou le Fou aux Cicatrices, le lecteur est intrigué par ce qu’ils représentent aux yeux des héros et il faut bien l’avouer, on se retrouvera bien vite à dévorer l’ouvrage pour en apprendre d’avantage à leur sujet. L’auteur nous invite aussi à découvrir une faune des plus originales qui permettra de donner une véritable profondeur à cet univers coloré.
Au terme de cette aventure, grandiose par sa mise en scène et ce qu’elle nous promet pour la suite de la trilogie, on constate donc que ce premier tome a su mettre en place un univers profond et des plus cohérents sans que l’on se retrouve dans un roman de « contemplation » comme c’est parfois le cas.
Alors si vous en avez assez de la fantasy « à papa » prenant pour cadre un Moyen-Âge occidental ou bien si vous voulez tout simplement découvrir une œuvre originale aussi bien dans son monde que dans l’approche de ce dernier, n’hésitez pas, ce livre est fait pour vous !

7.5/10

 

Par Asavar

Elbakin.net

+
Meyer - La Pays des Djinns - Bifrost
Posté le 04 décembre 2014 -

En ce VIIIe siècle, la route reliant Bagdad à Samarkand est bloquée. Depuis une cinquantaine d’années, les vastes étendues désertiques entre les deux villes sont envahies par les djinns. Entre les humains et ces créatures magiques, la guerre fait rage mais semble avoir atteint un statu quo. À Samarkand, Tarik al-Jamal, fils de contrebandier et contrebandier lui-même, a renoncé à son activité depuis la disparition de son amour, Maryam, enlevée par un prince des djinns. Désormais, Tarik vivote en participant à des courses de tapis volants – sport illégal auquel il excelle. Lorsque la mystérieuse Sabatéa lui demande de le mener à Bagdad à dos de tapis, Tarik refuse tout net. Mais il ne peut s’empêcher de partir sur la piste de son frère cadet, Junis, qui, pour sa part, a accepté l’offre de la jeune femme. Qu’importe si Junis et lui s’adressent à peine la parole et se haïssent cordialement depuis la disparition de Maryam, et que la route jusqu’à Bagdad soit truffée de dangers : Tarik va tout  faire pour éviter à son frère le même sort qu’à Maryam. En chemin, il en apprendra davantage sur les djinns, leur nature, et les raisons qui les ont poussés à entrer en conflit avec les humains.

Kai Meyer, auteur allemand prolifique (une cinquantaine de romans publiés outre-Rhin) et plutôt actif au rayon jeunesse (deux trilogies ont été traduites en français aux éditions du Rocher, une troisième dans la collection « Le Maedre » de L’Atalante), s’adresse ici à un lectorat plus âgé, et nous propose un roman de fantasy arabisant. Foin de dragons, d’elfes et de nains, mais aussi, plus surprenant vu le contexte, de génies en lampes à huile – ce n’est pas exactement les Mille et une nuits. De fait, Le Pays des djinns prend place dans un monde semblable au nôtre, volontiers glauque, où existe la magie, et peuplé d’un bestiaire original. Autant d’éléments à même, en principe, de convaincre le lecteur rétif à la sempiternelle fantasy « de base » ayant pour cadre le moyen-âge européen, et l’on pardonnera ainsi l’intrigue relativement classique. De fait, menée tambour battant, l’histoire se lit d’une traite, avec son lot de péripéties et de surprises, rehaussée par des personnages volontiers cachottiers et ambigus – du tourmenté Tarik au surprenant Fou aux Cicatrices.

Pur roman d’aventure, Le Pays des djinns offre ainsi un divertissement de très bonne tenue, des plus plaisant à suivre, et lorsqu’arrive la dernière page, on ne peut que souhaiter lire la suite. Heureuse coïncidence, La Guerre des vœux, deuxième volume de la trilogie, sort en librairie en même temps que le présent Bifrost.

 

Erwann Perchoc

Bifrost N°76

+
Kai Meyer - Le pays des Djinns - Actusf
Posté le 23 février 2015 -
J’ai trouvé ce livre vraiment génial, très bien écrit et exaltant.
 
On entre très bien dans la peau des personnages et on ressent aussitôt leurs problèmes. Il y a parfois des livres où, par exemple dans le prologue, on nous apprend le mystère ou des indices qui vont tourmenter le personnage principal durant tout le livre, mais là, on ne nous le dit pas, ce qui renforce d’autant plus la proximité que l’on a avec les personnages.
 
Un extraordinaire mélange de fantastique, d’aventure et d’amour, pour ados et adultes.   
 
Margot, Actusf
+
Meyer - Les Seigneurs des tempêtes - Bifrost
Posté le 12 novembre 2015 -
Avec Les Seigneurs des tempêtes, Kai Meyer propose une solide trilogie d'aventure originale peuplée de personnages complexes, et d'où le manichéisme est absent. Les djinns combattent les humains, non parce qu'ils sont bêtes et méchants, mais pour leur survie ; du côté des hommes, fins et moyens sont remis en question, en particulier avec les Seigneurs des tempêtes, dont les attaques sur les djinns provoquent d'importants dégâts collatéraux dans les rangs de leurs esclaves humains. L'auteur n'épargne pas ses protagonistes, qu'il fait évoluer dans des décors désertiques où règne une ambiance de fin du monde. En somme, voilà une trilogie de fantasy orientale qui change du tout-venant, et une bonne surprise qu'on ne réservera pas aux seuls amateurs du genre.

Erwan Perchoc
Magazine Bifrost n°80
  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
La guerre de l'ombre
Carina Rozenfeld
Livre9
L'Effondrement de l'empire
John Scalzi
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Un nouveau site internet
Posté 25 mars 2019 -

Chers lecteurs, chers internautes,

Grande nouvelle ! À partir de mercredi prochain, quand vous taperez www.l-atalante.com dans votre barre URL, vous accéderez à notre nouveau site.

Petites choses à savoir :
1- Le site sera probablement hors-ligne pendant quelques heures le temps de la propagation DNS.
2- Notre blog sera intégré au nouveau site. Rendez-vous sur la page Actualités.
3- Il n'y aura plus de boutique en ligne…
4- …mais nous vous en proposerons une flambant neuve d'ici mi-avril.

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected