L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du cygne | La Tour du diable
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du cygne

Mark Sumner

La Tour du diable

La Tour du diable

Date de parution : juillet 1998


Traduit par : Patrick Couton
Illustrateur : Alain Robert


ISBN10 : 2841720837
ISBN13 : 9782841720835

Nombre de pages : 416
Prix : 19,00 €
État : disponible

Le Wyoming, années 1870. Dix ans plus tôt, les morts se sont levés à la bataille de Shiloh. L’horreur de la guerre de Sécession a libéré dans le pays une magie redoutable. Des pouvoirs surnaturels ont été lâchés dans la nature, qui ont à jamais bouleversé l’Amérique.
C’est dans cet univers de western fantastique que commence l’aventure de Jake Bird. Un univers de villes qui naissent et meurent plus vite qu’éphémères en juin. Car pour survivre aux périls de la frontière – bandits, maléfices, invocations – il est besoin de shérifs forts, capables de dégainer vite et de jouer de talents efficaces.
Jake Bird n’a pas pour but de s’épingler l’étoile de la Loi. Il possède un talent, oui, peut-être même puissant. Mais il lui faut d’abord affronter son passé et se dresser contre le meurtrier de son père ; l’homme le plus dangereux de l’Ouest : le général Custer.
  • Revue de presse
+
Sumner - La Tour du Diable - Encre Noire
Posté le 18 juin 2009 -

Au vu de la production pléthorique de fantasy de ces dernières deux ou trois années, je me suis à maintes fois posé ta question de savoir si ce genre pouvait être réellement original...

Est-ce le fait que le livre de Mark SUMNER mêlait le western à la fantasy que je l'ai ouvert ? Est-ce parce qu'il était publié par un éditeur de qualités et qui gagne vraiment à être connu ? Pourquoi ai-je donc accepté de tenter l'expérience « fantasy » ? Je ne cherche plus la réponse. La Tour du Diable est l'un des romans les plus originaux, passionnants et « vivants » qu'il m'ait été donné de dévorer.

1872. Jake Bird, palefrenier, devient fadjoint du shériff de ia ville de Medcine Rock. Mais celui-ci ne peut lutter bien longtemps contre les brigands avides de pouvoirs qui utilisent leurs « talents » pour invoquer une fouîtitude de monstres et de manifestations néfastes.

+
Sumner - La Tour du Diable - Icarus
Posté le 18 juin 2009 -

Le chaman arriva en ville juste avant le coucher du soleil, monte sur un cheval mort. Le début de ce livre étonnant donne tout de suite le ton : poussière, chaleur, grincement de cuir... Pas de doute, nous sommes dans un western ! Mais pas n'importe lequel : le cheval mort n'est que l'une des innombrables créatures fantastiques qui hantent l'Ouest des Etats-Unis depuis que la guerre de Sécession a libéré de mystérieuses forces magiques... Nous voilà plongé dans une uchronie fantastique, bien différente du sérieux Autant en emporte le temps de Ward Moore.

Les personnages y deviennent doués de "talents", tels le gribouillage, le braillage, le bavardage ou le façonnage... talents qui permettent d'invoquer divers monstres, de se transformer en animal ou encore d'animer quelques morts en putréfaction... Cela nous vaut quelques moments inénarrables, notamment lorsque l'auteur détourne les clichés classiques du western : imaginez un duel à coup d'invocations diverses, le coït devenant un accessoire bien peu efficace ; imaginez à quel point la chance peut sourire à un joueur de poker dans un tel univers... Le style fluide de Sumner fait mouche, et l'on parvient sans difficulté à visualiser parfaitement chaque scène et à adhérer à cette incroyable histoire.

On sourit souvent, mais le roman ne devient jamais ouvertement humoristique. L'auteur respecte en effet un certain équilibre entre la parodie et l'horreur. Cet équilibre fragile peut passer pour une faiblesse are le ton est trop décalé pour que la tension s'installe et que le lecteur puisse être vraiment terrifié par des scènes pourtant horrifiques.

On peut regretter aussi une intrigue un peu lâche dans les deux premiers tiers du roman. La folie meutrière et le pouvoir maléfique de Custer constitue le principal ressort de l'histoire et l'on aurait donc aimé que ce personnage soir introduit plus tôt. Malgré ces quelques réserves, La tour du diable est une excellente surprise, à ne pas manquer. Tout amateur de fantastique ou de fantasy devrait en effet se délecter à déguster ce livre qui n'est comparable à aucun autre.

Pascal Patoz, Icarus, novembe 1998

+
Sumner - La Tour du diable - Les Chroniques de l'imaginaire
Posté le 29 janvier 2013 -

1870, une date pivot dans ce livre : cette année là à la suite de la guerre de Sécession, la magie est libérée sur l'Amérique. Dès lors, la vie devient survie, les villes sont éphémères et prospères uniquement si leur shérif est puissant et doué d'un fort instinct de conservation : il ne se passe pas une semaine sans qu'il ne soit défié.

Tout débute dix ans plus tard, dans une petite bourgade paumée au milieu des "USA". Là, Jack Bird se retrouve adjoint au shérif après s'être fait virer de son emploi précédent à la suite d'un énorme coup du destin. Rien ne le poussait à suivre ce chemin vu qu'à ses yeux il ne possédait aucune magie... Mais les évènements et le destin le rattrapent et en lui la magie qu'il avait toujours crue hors de sa portée se révèle. Une magie puissante, mais pourra-t-elle lui permettre de s'opposer au plan du puissant général Custer, et par là même le meurtrier de son père?

Bah wahoooo ! Que dire de plus ? Fantastique ! Un univers plaisant, très bien mis en scène que je qualifierais de western-fantasy. Une uchronie bluffante avec des personnages attachants, une intrigue bien contruite et une ambiance digne d'un western. Au final un livre qui se dévore, à lire !

Jack (20/03/2007)

  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Les mondes d'Honor
David Weber
Livre9
Faux-semblance
Olivier Paquet
  • Lettre d'information



Archives
  • À la une
+
Libration sélectionné pour le prix Libr'à Nous 2018
Posté 30 novembre 2017 -

Libration de Becky Chambers est sélectionné dans la catégorie Imaginaire du prix Libr'à Nous !

Découvrez toute la sélection.chambers_libration1.jpg 23844952_2178574499036622_5849656067202614671_n.jpg

+
On parle de nous…
Posté 23 novembre 2017 -

À Francfort, Foire du Livre 2017 :

 

Dans Ouest-France (édition du 20/11 par Yves Scherr) :

equipe.jpg

 

 

 

 

 

Sur Télénantes (minutes 2:20) :

snapshot.jpg

 

+
Becky Chambers, lauréate du prix Julia Verlanger
Posté 07 novembre 2017 -

Becky Chambers est l'heureuse lauréate du prix Julia Verlanger 2017 pour ses deux romans : L'espace d'un an et Libration.

chambers.jpg espace-d-un-an.jpg chambers_libration1.jpg

+
PRIX ELBAKIN.NET 2017
Posté 25 septembre 2017 -
Le roman Le Fleuve céleste de Guy Gavriel Kay est le gagnant du prix Elbakin.net 2017 dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit" !
Tous les gagnants ici.
kay_fleuve-celeste.jpg kaysite.jpg
+
Manuscrits
Posté 27 janvier 2017 -

Serez-vous la nouvelle plume publiée pour nos 30 ans ?

Le mois de janvier 2018 marquera la reprise de la réception des manuscrits. Envoyez-nous votre texte du 1er au 31 janvier. Nous avons enchanté notre boîte mail, afin qu’elle transforme en citrouille tous les messages reçus à partir du 1er février minuit.

Ne serons lues que les œuvres de fiction : fantastique, science-fiction et fantasy. Rappel : nous ne publions plus de romans jeunesse, ni de bandes dessinées, ni de polars.

Les questions que vous ne manquerez pas de vous poser :

- Où l’envoyer ? À cette adresse : manuscrits@l-atalante.fr

- Comment savoir si mon manuscrit a été reçu ? Au cours des deux premières semaines de février, vous recevrez un accusé de réception qui vous expliquera la suite des opérations.
+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
  • Forum de L'Atalante
+
Honor Harrington
Posté le 11 octobre 2017 par Nynn
Ha ha, je vais peut-être me remettre à fouiller dans le site de DW moi ! A la fois pour Honor et Sanctuaire. Mare d'acheter des tas de "tome 1" pour trouver enfin une vraie série intéressante et [...]