L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | La Dentelle du cygne | La Balle du néant
Commande librairie Logo caddie
  • La Dentelle du cygne

Roland C. Wagner

La Balle du néant

La Balle du néant

Date de parution : mai 2002

Série : Les Futurs Mystères de Paris
Livre : 1

Illustrateur : Caza


ISBN10 : 2841722074
ISBN13 : 9782841722075

Nombre de pages : 192
Prix : 10,50 €
État : disponible

Mon nom est Temple Sacré de l’Aube Radieuse, mais vous pouvez m’appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m’oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.

Paris, 2063. Un demi-siècle après la « Grande Terreur primitive » qui a bouleversé les fondements de la société (pour le meilleur plutôt que le pire), voici le premier des FUTURS MYSTÈRES DE PARIS. Où l'on enquête sur le meurtre en chambre close d'un physicien.

  • Revue de presse
+
Roland Wagner (Les Futurs Mystères de Paris)
Posté le 07 février 2008 -

La sortie en 1996 de La Balle de Néant, premier tome réédité chez l'Atalante, du (futur) cycle des Futurs mystères de Paris (en références à Eugène Sue, Léo Malet et Frédéric Dard) fut une des heureuses surprises d'alors dans un paysage SF francophone assez atone. Préfigurant une mode du polar-sf qui bat actuellement son plein, Roland Wagner crée, avec le personnage de Tem, une figure de private eye unique au monde puisque affublé d'un handicapant "talent" de "transparence". À elle seule, cette idée est un trait de génie comique et littéraire et une contrainte étonnante en termes de menée du récit policier car elle implique de mobiliser un brio parfois quasiment oulipien. La réédition à l'Atalante de ce premier tome (et des suivants ainsi que d'un tout nouveau intitulé Babaluma) de ce qui est devenu un cycle majeur dans l'œuvre du prolifique Roland Wagner (répartie à l'heure où ces lignes sont écrites en onze nouvelles et novellas et sept romans) est une heureuse nouvelle à bien des égards : d'abord l'iconographie de couverture, comme à l'ordinaire chez L'Atalante, superbe, nous offre une représentation de Tem dans son habit de couleur, bien plus belle que sur celle de l'édition originale au Fleuve Noir (à garder tout de même en collector). Ensuite c'est une occasion de découvrir ou de redécouvrir l'univers si foisonnant qu'il ne peut être décrit en quelques lignes et totalement stupéfiant, tant à cause de la "psychosphère" que des marottes – drogues, rock – de cet auteur qui se nomma jadis Red Deff, dans lesquels Tem évolue. Notons que quelque part (on ne dira pas où) dans le cycle se trouve – c'est aux fans de la première heure que je m'adresse – l'explication de la fameuse et intrigante "rande terreur primitive". Le cycle des "Futurs Mystères" a été gratifié d'un Grand Prix de l'Imaginaire en 1999 : remarquons que c'est injuste, car insuffisant. La créativité et le talent délirant de l'auteur, comme son habileté à se sortir d'intrigues compliquées – La Balle de néant offre ainsi une nouvelle version d'énigme en chambre close –, font de Roland Wagner l'égal de ses maîtres en "mystères" : un de nos grands auteurs de littérature populaire.

Francis Mizio

+
Wagner - La Balle du Néant - Actu SF
Posté le 12 juin 2009 -
Le début d'un cycle majeur

Le cycle des Futurs Mystères de Paris est sans doute la pièce maîtresse de l'œuvre de Roland C. Wagner. Commence en 1996 avec La Balle du néant (tout d'abord paru au Fleuve Noir, puis chez L'Atalante en 2002, et enfin en poche chez J'ai lu cette année), il en est aujourd'hui au neuvième tome (Mine de rien, L'Atalante. 2006). Inspire d'Eugene Sue et dans la lignée du Nestor Burma de Léo Mallet, il met en scène un détective privé des années 2060, Tem, possédant un « talent » particulier, la transparence, qui lui permet de passer inaperçu auprès des gens aussi bien que des systèmes informatiques. Aidé d'une fidèle intelligence artificielle révolutionnaire, il tente de résoudre des énigmes dans un monde ou la psychosphère (équivalent de l'inconscient collectif humain, concept cher a l'auteur qu'il a développé dans d'autres romans comme Cette crédille qui nous ronge ou Le Chant du cosmos) s'insinue de plus en plus dans la realité.
+
Wagner - La balle du néant - La Grande Bibliothèque
Posté le 16 juin 2011 -
Temple Sacré de l'Aube Radieuse (qui se fait appeler Tem) est un Transparent. Dans cette deuxième moitié du XXIème siècle, certains mutants disposent de talents surnaturels, et le sien, c'est que les gens (et les banques de données, aussi) finissent toujours par l'oublier, plus ou moins vite. Être capable de se fondre dans la masse est un véritable atout pour lui : détective privé fasciné par ses prédécesseurs littéraires tels que Nestor Burma, il écume le Paris des années 60 (celles du XXIème siècle, n'oubliez pas) surtout pour filer des maris volages. Voilà qu'un jour une jeune femme vient lui soumettre une affaire inhabituelle pour lui : son frère, éminent scientifique du Centre Européen de la Recherche Scientifique, a été assassiné dans une chambre où il s'était enfermé seul. C'est pour Tem une enquête jalonnée de cadavres qui commence... 
 
Il s'agit là d'un petit livre (au sens de court) fort divertissant. La SF est somme toute assez peu sensible là-dedans, ne servant pour ainsi dire que d'un habillage pour une intrigue policière (une énigme de chambre close). Le héros de cette histoire est certes un mutant disposant d'un talent supernaturel (ce qui me semble devoir le qualifier pour la catégorie "super-héros"). Néanmoins, une fois que l'on accepte ce postulat, il n'y a pas beaucoup de concepts exotiques à saisir. Façon de ma part pour dire que ce livre est sans doute une bonne façon de drainer des lecteurs de policier vers la SF. Et ça, c'est bien.

Dans ce livre, l'auteur semble aussi commencer une esquisse des temps à venir. Exercice fréquent pour la SF. A ceci près que, plutôt qu'une fresque du lointain futur, Roland C. Wagner choisit plutôt une fresque du futur proche, à savoir celui qui nous attend d'ici moins d'un siècle. Un univers aussi bariolé en cultures que les fringues de Tem le sont en couleurs : jugez-en d'après la couverture et vous comprendrez pourquoi ça promet...

Le livre se conclut par une courte enquête, S'il n'était vivant, où le même personnage réapparaît pour tirer un jeune homme crédule d'une secte d'illuminés (pléonasme ?). Assez convaincant, dans la même veine que le roman, finissant sur une touche d'humour noir. Voilà un auteur que je ne regrette pas d'avoir découvert.
 
Grandebibliothèque
  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Faux-semblance
Olivier Paquet
Livre9
Le Jeu de Cuse
Wolfgang Jeschke
  • Lettre d'information



Archives
  • À la une
+
En novembre, tous les ebooks de David Weber à 4,99e
Posté 13 novembre 2017 -
davidweber_site.jpgEn novembre, tous les ebooks de David Weber sont à prix réduit. Profitez-en pour découvrir la saga Honor Harrington.
+
Becky Chambers, lauréate du prix Julia Verlanger
Posté 07 novembre 2017 -

Becky Chambers est l'heureuse lauréate du prix Julia Verlanger 2017 pour ses deux romans : L'espace d'un an et Libration.

chambers.jpg espace-d-un-an.jpg chambers_libration1.jpg

+
PRIX ELBAKIN.NET 2017
Posté 25 septembre 2017 -
Le roman Le Fleuve céleste de Guy Gavriel Kay est le gagnant du prix Elbakin.net 2017 dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit" !
Tous les gagnants ici.
kay_fleuve-celeste.jpg kaysite.jpg
+
Manuscrits
Posté 27 janvier 2017 -

Serez-vous la nouvelle plume publiée pour nos 30 ans ?

Le mois de janvier 2018 marquera la reprise de la réception des manuscrits. Envoyez-nous votre texte du 1er au 31 janvier. Nous avons enchanté notre boîte mail, afin qu’elle transforme en citrouille tous les messages reçus à partir du 1er février minuit.

Ne serons lues que les œuvres de fiction : fantastique, science-fiction et fantasy. Rappel : nous ne publions plus de romans jeunesse, ni de bandes dessinées, ni de polars.

Les questions que vous ne manquerez pas de vous poser :

- Où l’envoyer ? À cette adresse : manuscrits@l-atalante.fr

- Comment savoir si mon manuscrit a été reçu ? Au cours des deux premières semaines de février, vous recevrez un accusé de réception qui vous expliquera la suite des opérations.
+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
  • Forum de L'Atalante
+
Honor Harrington
Posté le 11 octobre 2017 par Nynn
Ha ha, je vais peut-être me remettre à fouiller dans le site de DW moi ! A la fois pour Honor et Sanctuaire. Mare d'acheter des tas de "tome 1" pour trouver enfin une vraie série intéressante et [...]