L'atalante éditions
Accueil | Catalogue | Flambant 9 | La saison de la Couloeuvre 3
Commande librairie Logo caddie
  • Flambant 9

Serge Lehman / Jean-Marie Michaud

La saison de la Couloeuvre 3

La saison de la Couloeuvre  3

Date de parution : septembre 2010


Illustrateur : Jean-Marie Michaud

Collection : Flambant 9

ISBN13 : 9782841725175

Nombre de pages : 64
Prix : 16,50 €
État : disponible

Dans un futur très éloigné, les hommes disposent d’un réseau de portes spatiales – les toboggans – qui leur permet de passer d’un système solaire à l’autre et de dominer la Voie lactée.Dans l’Intersection 55, les événements se précipitent.Xtalassar, l’armurier remisé au hangar des bagages, se réveille de mauvaise humeur et sa tournée d’adieu du hall nord prend des allures d’apocalypse. Le retour précipité de Sheri Jaggar après la crémation rituelle de son mari suffira-t-il à arranger les choses ? Rien n’est moins sûr car, dans le volcan d’émotions qu’est devenu le hub interstellaire, une vieille connaissance végétale connaît un regain de croissance. C’est le moment que choisit le Chef Mauer pour séduire sa voluptueuse secrétaire, à ses risques et périls.Pendant ce temps, Diane Bendix et le formicien Jarmil descendent dans le Secteur des Mystères, en compagnie de Rhéa et Derec, leurs fonctionneurs attitrés, et de l’historien Larkam. Neutraliser les émotions à la source en invoquant le Picte – cette contre-mesure psychique qui se comporte comme un dieu : tel est le but de la manœuvre. Mais ce qui les attend tout au fond de l’Intersection est au-delà des mots. Un autre monde. Une autre physique. Et une forme de connaissance qui s’apparente à la folie.
  • Revue de presse
+
Michaud - La saison de la couloeuvre t.3 - L'avis des bulles
Posté le 04 avril 2011 -

Dans l'intersection 55, le désordre cède la place au chaos. Le réseau interstellaire est déconnecté, voyageurs et fonctionneurs agissent de façon désordonnée et violente. Dépassés par les évènements, Derec Finn accompagné de Rhéa, Larkam et du médiateur Jarmill, part dans les tréfonds de la station afin de trouver une solution pour éradiquer le mal qui a contaminé la population.

La trilogie se termine enfin, et on peut dire que les auteurs ont soigné la fin. Si l'univers complexe imaginé par Serge Lehman est parfois difficile d'accès au plus néophytes, l'auteur prend le temps de donner les clés à la compréhension de ce monde futuriste. Et on se rend compte que le travail graphique réalisé par Jean-Marie Michaud colle parfaitement à l'apparition ou non des émotions que peuvent ressentir les protagonistes tout au long de l'aventure. L'ajout de la couleur à certains moments renforce encore plus la déferlante de sentiments qu'ils éprouvent. Chaque petit détail fait que l'on s'attarde toujours autant sur chaque planche pour en capter la moindre subtilité. Le final quant à lui est troublant. S'inspirant très fortement d'un 2001 Odyssée de l'espace, il est étonnant, même s'il utilise des mécaniques de science-fiction déjà exploités (par Herbert ou K.Dick), mais qui restent toujours autant efficaces. En définitive, cette série est une vraie perle, tant graphiquement que scénaristiquement, qui a su réutiliser des idées parfois déjà vues pour en modeler un nouvel univers captivant. On est déçu que l'histoire se termine, mais n'est-ce pas là le signe d'une série réussie ?

Yoann Renié - L'avis des bulles n°137


+
Michaud - La saison de la couloeuvre t.3 - murmures
Posté le 30 août 2011 -
L’intersection 55 est en proie au chaos. Alors que l’armurier Xtalassar sème la destruction sur la plate-forme, Derec Finn, Rhéa, l’historien Larkam, la déesse Diane Bendix et le formicien Jarmil descendent dans les profondeur de la terre et le monde M pour tenter ce qui pourrait représenter le dernier espoir. Ils vont lancer une invocation, sensée rétablir les intersections galactiques. Et l’ordre du monde qui va avec.
 
Epique et fantasmagorique, cette série de science-fiction est certainement ce qui est arrivée de mieux au genre en bande dessinée dans ces dernières années. Inventif, intelligent, sortant du conventionnel et des clichés, dépaysant, l’univers inventé par Serge Lehmann plaît au plus haut point. L’ensemble du jeu sur la couleur, apparaissant ou disparaissant selon les événements et en fonction du scénario, est parfaitement maîtrisé par Jean-Marie Michaud s’allie intimement à l’histoire pour donner corps et vie à cette saga épique. Cet ultime tome, déroutant et presque mystique, est l’occasion de nombreuses planches en pleine page qui sont de toute beauté. Un jeu des cases et des représentations qui vaut le détour.
 
Une série comme on voudrait en voir plus souvent.
 
 
Vincent Gerber
Murmures 
  • Collections
+
Comme un accordéon
Sciences humaines
+
Insomniaques et ferroviaires
Roman noir et policier
+
La Dentelle du Cygne
Science-fiction et fantastique
+
+
Romans, etc.
Littérature, cinéma, peinture
+
Flambant 9
Bandes dessinées
+
Le Maedre
Littérature jeunesse
+
+
  • Les internautes vous conseillent
Livre9
Déraillé
Terry Pratchett
Livre9
La Longue Terre
Terry Pratchett/Stephen Baxter
  • Newsletter
        Inscription newsletter
  • À la une
+
Frankenstein, toujours !
Posté 08 août 2018 -
Frankenstein : cinq mots pour décrypter la créature de Mary Shelley article de Lloyd Chery dans Le Point POP :
 
« Frankenstein, c'est presque de la hard-science avant l'heure », analyse l'auteur Johan Heliot. « On pourrait dire que ce livre est le père de la science-fiction moderne. Le roman s'interroge sur la nature de la vie et de l'homme, qui sont des questions encore très présentes dans ce genre. » Le spécialiste français des uchronies historiques publie, le 20 septembre prochain, Frankenstein 1918 aux éditions de l'Atalante. Cet excellent récit imagine les recherches de Frankenstein utilisées pour créer des super-soldats dans les tranchées allemandes. Reprenant le même procédé épistolaire de Shelley sous forme de mémoires et rapport de guerre, Heliot met en scène un Winston Churchill traquant, dans une Europe post-apocalyptique, un de ses monstres qui s'est échappé. Originale et efficace, cette uchronie rappelle que l'ouvrage de Shelley inclut plusieurs genres.
 
en librairie le 20 septembre 2018 !
frankenstein_1918_s.jpg
+
Offre numérique : Magie Ex Libris à 4,99 e
Posté 02 août 2018 -

Le troisième tome de Magie Ex Libris sort à la fin du mois !
Profitez-en pour acquérir Le Bibliomancien et Lecteurs nés, respectivement premier et deuxième tome, à prix réduit en numérique.
Ici : bit.ly/MagieExLibrisEmaginaire
et partout ailleurs.

magieexlibris_site.jpg

+
L'Or du diable, sélectionné pour le prix Utopiales 2018
Posté 26 juillet 2018 -

L'Or du diable d'Andreas Eschbach est sélectionné pour le Prix Utopiales 2018 !

Découvrez toute la sélection

 eschbach_or-du-diable_site.jpg

+
Le Chant du coucou, sélectionné pour le prix Elbakin 2018
Posté 26 juillet 2018 -

Nous avons la joie de vous annoncer que Frances Hardinge est nommée au prix Elbakin.net 2018 pour son roman Le Chant du coucou dans la catégorie "meilleur roman fantasy traduit".

Découvrez toute la sélection

chant-du-coucou_site.jpg

 

+
Manuscrits
Posté 01 février 2018 -

La session de janvier de réception des manuscrits est close. Avec 885 titres reçus, nous avons du pain sur la planche ! C’est pourquoi, si vous souhaitez nous envoyer votre texte, nous vous prions d’attendre que nous ouvrions une nouvelle session – nous l’espérons courant 2018. Cela dépendra du temps que nous prendront le grand nombre de textes reçus. Suivez-nous sur les réseaux sociaux au fil des mois pour plus d’informations.

manuscrits885_2.jpg

 

+
L'Atalante
Posté 21 janvier 2013 -

fb_logo.png twitter_logo.png insta_logo.png pinterest_logo.png

Toute l'actu
No database selected